Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

dimanche 25 août 2013

Emilie (-Romagne) jolie




Cet été, j'ai visité l'Emilie-Romagne et la Vénétie, c'était beau.
Mais chaud, mandieu mandieu, bien plus chaud que tout ce que Dante avait bien pu imaginer, pour te donner une idée.


J'ai jamais eu aussi chaud de ma vie entière. 40° à l ombre, 35° la nuit.
J'exagère pas, nan.
 L'ours dormait en slip, sur le drap: Je le juuure à tous ceux qui savent qu'il ne peut pas dormir sans son pyj en pilou jambes et manches longues, plusse drap et couverture plusse jeté de lit plié en quatre sur les pieds au cas où, été comme hiver.
Une nuit, rendu fou par la chaleur, il a même tombé le slip, ca m'a fait drôle, je peux te dire. 




 J'ai passé mes journées à répéter à mes enfants: Marche à l'ombre! (bon sang).
 Quand je m'énervais, je devenais toute rouge et j'avais des suées, ça les faisait rire et ça m'énervais encore plus et je devenais encore plus rouge et j'avais encore plus de suées.
(Je crois qu'en plus d'avoir les seins qui tombent  que j'ai les glandes sudoripares qui sont devenues folles.)






J'ai demandé à des autochtones si c'était normal qu'y fasse aussi chaud. On m'a répondu qu'en Italie, ma bonne dame, il faisait toujours chaud en été. Ah oui. Mais que là, il faisait tout particulièrement chaud quand même.
 (J'ai eu l'impression qu'on me disait ça avec un air sadique,
mais je suis pas sûre, parce qu'avec mes suées, j'avais tendance à devenir parano.)





 J'ai mangé des gelati et des gelati (et pas que, d'ailleurs)
 ma taille de guêpe elle s'en souvient
et elle risque de s'en souvenir longtemps, si tu veux mon avis.





Je ne veux (peux) plus voir un musée ou une église, avant longtemps. Toujours, même.

A cause de nous, Puceminus est devenue croyante, elle a fait une prière dans chaque église pour demander des choses importantes, comme qu'il fasse un peu moins chaud demain, être dans la même classe que ma copine L à la rentrée, par exemple, ou qu'on aille demain au parc d'attractions plutôt que visiter encore une ville, s'il te plaît mon Dieu.

15 commentaires:

  1. Ah, te voilà de retour! Chouette!
    ça sent la r*******! Burp!

    RépondreSupprimer
  2. Puceminus n'aurai pas pu plutôt demander qu'il n'y ai plus de rentrée, non? Parce que moi j'aime avoir chaud...

    RépondreSupprimer
  3. Ah mais ma bonne dame, même en Bretagne il a fait chaud: je n'ai pas utilisé mon sèche-linge depuis le début des vacances, et je croyais qu'il n'y avait qu'au bord de la Méditerranée que la lessive séchait aussi vite.
    La rentrée, quelle rentrée?

    RépondreSupprimer
  4. la rentrée? la rentrée? j'ai parlé de rentrée, moi??
    ;-)

    RépondreSupprimer
  5. alors vous êtes allés jusqu'à Florence,finalement? jolies photos!

    RépondreSupprimer
  6. Ah ! une chaleur, une chaleur, un caldo da morire !!! On en sait qqch, hein, nous aussi ! lol... En 2014, Sibérie au programme !!!

    thémilia

    RépondreSupprimer
  7. Ah ! Superbes photos, ma Bellzouz ! T'es douée !

    re-moi

    RépondreSupprimer
  8. Je t'avais prévenu, tu m'écoutes pas! c'est comme même super beau l’Italie et la chaleur ça donne l'occaz de manger des gelati!

    RépondreSupprimer
  9. Ah je me languissais d'avoir de tes nouvelles et j'attendais avec impatience tes photos d'accoutrement de la faune locale !
    Las ! la classe italienne me prive cette année de moquage en règle... (mais je suis bien contente de te lire kômême)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chère Luna, rassure-toi, je ne suis jamais très longtemps sans faire un petit pèlerinage à Saint André Goule d'oie de la Vendée profonde, et j'emporte toujours mon appareil photo ;-)

      Supprimer
  10. L'Italie en été, on l'a fait en 1998 (dans les Pouilles, 44° le jour, 39 la nuit, et tu oses te plaindre ?!). Never again, et pourtant, Dieu sait que j'aime les gelati. D'octobre à mai, un point c'est tout.
    Mais ça reste très très joli !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on le saura pour la prochaine fois, allez.

      Supprimer
  11. maman chérie et adorée29 août 2013 à 07:03

    Ah, ça fait plaisir de te retrouver! Avec des belles photos en plusse!!! Et surtout les commentaires qui vont bien avec... MDR!

    RépondreSupprimer
  12. je crois qu'on a été nombreuses en Italie cet été à suer et manger des gélatis avec des gosses accrochés qui ne voulaient plus suivre... ;-) nous c'etait du coté de Lucca

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: