Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."


vendredi 18 avril 2014

Hockey sur glace  gazon  lino pourri avec mes petits
(j'ai bien mérité mes
VACAAAANCES!!!!
non?)


dimanche 13 avril 2014

Des niouses de Brisefer le londonien #3 et fin

Ces derniers-jours, j'ai donc pu constater preumsio que l'argent de poche avait considérablement augmenté depuis sept ans et deusio que l'usage qui en était fait avait changé également, Brisefer étant rentré de sa semaine londonienne avec des souvenirs très exclusivement destinés à lui, lui-même, himself  (des fringues, des fringues, des fringues).
Bon, j'exagère, il pensé à rapporter du thé pour sa mère, le même que celui que je peux trouver à intermarket et qu'il a probablement payé (bien) plus cher là-bas en plus, mais bon, je suis sensible à l'intention, d'autant qu'il ne m'a pas (encore) demandé de le rembourser.


(Puceminus ADORE.)
THE bel achat absolument indispensable.
 Rien que pour ça, ça valait le détour, Londres, hein.
 (mon fils a toujours eu le goût très sûr, que voulez-vous)

vendredi 11 avril 2014

Des niouses de Brisefer le londonien #2

Rêve pas, des directes et fraîches, de niouses, j'en ai toujours pas.


En revanche, après un coup de fil à Laclanso mère de copine C, je sais désormais qu'il existe un site ondonnedesnouvelles.com sur lequel les profs de Brisefer donnent des nouvelles, justement. Que donc j'aurais pu avoir des nouvelles depuis lundi. Si Brisefer m'avait donné l'info, et le mot de passe, avant de partir, hein.


(Je sais aussi que mon fils ne rentre que demain soir et non pas ce soir, comme j'en étais absolument persuadée)
(j'avais même préparé un petit dîner amélioré pour ce soir)
(c'est pas tous les jours qu'on a été débarrassée privée de son Brisefer pendant une semaine, allez.)
(j'ai appelé Laclanso pour lui demander à quelle heure devant le lycée ce soir)
(20 heures 30 demain,  m'a-t-elle dit)
(là j'hésite:
Est-ce que je lui dis:  aujourd'hui, tu veux dire? ahahah, alors mère indigne, tu ne sais même pas quand rentre ta fille ??
ou est-ce que j'avoue que là maintenant tout de suite à l'instant-même je viens de réaliser: en effet, oui, c'est demain qu'est prévu le retour, c'est noté noir sur blanc sur le planning, même, et qu'en fait d'indignité, hein, je pèse mon poids et ne crains personne?)

mercredi 9 avril 2014

Des niouses de Brisefer le londonien #1

Seul message reçu de Brisefer-mon-fils depuis trois jours, reçu via sa très fidèle copine C.: "salut maman, je ne peux pas t'appeler car mon crédit est épuisé pour une raison inconnue."

Pour des nouvelles, c'est des nouvelles, hein.

lundi 7 avril 2014

en passant (des niouses de brisefer le londonien #0)

parce que Brisefer est à London pour la semaine, Minipuce à son cours de flûte et la maîtresse-plus-que-parfaite n'a pas donné de devoirs ce soir vu que sa classe
s'en va demain
de bon matin
à Châteaudun (je suis la fille d'un poète après tout)(mais c'est vrai: Puceminus va demain à Châteaudun, ce n'est pas juste pour la rime, hein), ce qui lui permet présentement de faire du roller sur la terrasse, je suis donc liiibre Max, et si vous croyez que j'ai que ça à faire de bloguer, hum.

Hier soir, j'ai proposé à Brisefer et à son copain de les véhiculer jusqu'au lycée avec leur valise [tu me dis bravo et chapeau bas, le rendez-vous était à 3 heures 30 in the dark night (tu as bien lu) ]. Fort expressément poliment, ils ont refusé (la perspective d'être vus avec moi, échevelée et parée de ma robe de chambre en peau de bête, sans doute), et j'en ai été secrètement ravie, tu penses. Sauf que j'ai eu un mal fou à trouver le sommeil (j'ai des antécédents de valise mal faite si tu veux savoir)(en relisant ce vieux billet, je réalise, enfer et putréfaction, qu'en 2007 j'avais donné 5 (cinq) euros à mon fils pour son argent de poche, le coût de la vie, en sept ans, a augmenté de façon exponentielle, quelque chose comme 900% si je ne m'abuse (neuf cent pour cent, tu as bien lu)(fais le calcul si tu es un grand sxientifique comme moâ), c'est misère ma pauvre Paulette, hein).
J'ai fini par m'endormir, bercée par l'idée d'être débarrassée de mon fils pour la semaine de faire ma nuit complète, mais me suis réveillée en sursaut à 3 heures 25 en me disant que ça y était, il fallait que ça arrive, ils ne s'étaient pas réveillés, vu que je n'avais r.i.e.n (de rien) entendu.
(Ils étaient déjà arrivés quand j'ai appelé Brisefer, avec ma voix de tête, pour lui demander où ils étaient.)(tu vois pourquoi je ne voulais pas que tu nous emmènes, il m'a dit). (non, je ne voyais pas.) Inutile de te dire que je n'ai pas réussi à me rendormir de la nuit. Sauf peut-être au tout dernier moment, parce que le réveil a été douloureux (euphémisme).



vendredi 4 avril 2014

Savez-vous qu'on repère trop facile les enfants de fumeurs pendant la classe verte en posant juste une petite question (Comment s'appelle cet animal?)

(le sandrier)

mercredi 2 avril 2014

Ma vie de mère de famille*


* billet rigolo à faire et bien pratique quand on est désinspirée, mais assez chronophage aussi, donc probablement le dernier de cette espèce, réjouissez-vous.



Quand brisefer a rangé sa chambre



Quand tu peux être sûre que Puceminus n'a pas compris la blague qu'on vient de faire à table


mais quand on la  lui a expliquée trois fois
Quand Brisefer annonce qu'il va prendre une douche

Quand Minipuce met la table spontanément, alors que tu ne lui as rien demandé




quand elle te demande 5 minutes après si elle peut aller dormir chez sa copine



Quand l'Ours apprend que la piscine est fermée pour vidange pendant 10 jours
-la phase du choc-
-la phase de la colère-

-la phase de la dépression-
-la phase de désespoâr-
-la phase de déni-

Quand elle rouvre enfin

Quand Brisefer réclame de l'argent de poche


Quand j'ai pu avoir la salle de bain 5 minutes avant de partir travailler
Quand Brisefer veut toujours avoir le dernier mot

dimanche 30 mars 2014

Des niouses en vrac et pas bien rangées.

         Brisefer-mon-fils est parti hier soir à une fête avec ses copains la chemise repassée, lavé, parfumé, coiffé et ses trois poils du mentons rasés de près,  nan vraiment il avait pensé à tout le très prévoyant garçon.
Sauf peut-être au duvet dans lequel il était sensé passer quelques heures de la nuit, qu'il est allé chercher à la dernière minute dans le royaume de la bête féroce garage.
Mon fils est parti propre et sentant bon comme jamais, avec sous le bras un duvet qui p .u .a. i. t  la crotte de chat à trois kilomètres au moins.


           Ça m'apprendra à envoyer des mails par dessus la jambe, en faisant autre chose en même temps et en discutant avec mon voisin, j'ai envoyé aujourd'hui un mail destiné à copine C. au collège de Minipuce. Fort heureusement Lord Djézusse, pour une fois, je ne lui racontais pas trop de conneries, c'était un mail sérieux comme je sais aussi en faire quelquefois. Madame la Principale du collège appréciera néanmoins que je la tutoie d'emblée et que je lui donne du Bon courage et gros bisous ma jolie cocotte.


             Parce qu'aujourd'hui c'est dimanche citoyen, mais pas que, parce qu'on peut rire de tout sauf quand c'est vraiment pas drôle mon gaillard, je relaie le billet de Daria Marx. (et puis juste parce que ça va bien, là, les conneries, merci.)
Et pendant que j'y suis (aucun rapport, cependant),  je vous invite à lire cet article pourtant pas tout neuf paru dans le point, parce qu'on est tous concernés par la violence à l'école, il me semble.

jeudi 27 mars 2014

On the phone with Bellzouzou

Ce que Puceminus adore, c'est que je reçoive un coup de fil le mercredi matin 9 heures du prof de piano qui annule le cours de 11 heures. (yipeeyeah) (Ce qu'elle adore moins c'est qu'il le remplace le lendemain).
Ce qui m'amuse, moi, c'est qu'il me propose de reporter le cours à 15 heures le jeudi, Est-ce que vous savez si elle sera sortie du lycée?? Moui moui moui mon ami, tu la situes, ma fille, parmi tes élèves, tu sais la petite qui a encore quelques dents de lait, celle qui a du mal à faire certains accords parce que ses mains ne sont pas assez larges, celle qui a l'air d'aller au CM1 plutôt qu'au lycée quand on regarde bien, hum?
Ce qui m'amuse beaucoup moins c'est de rater un appel du collège de Minipuce le matin où elle passe son brevet blanc et d'écouter quelques minutes plus tard un bref message qui me demande juste de rappeler au plus vite. Ça y est, elle a fait un malaise en découvrant les sujets. (en fait rien, une sombre histoire de demande de RIB pour le remboursement d'une sortie qui a été annulée, pff).

lundi 24 mars 2014

It's a long way to Tipperary.


Et de la même façon, c'est une longue brasse coulée pour devenir Laure Manaudou, sache-le.
Dimanche après-midi, à sa compète de natation, j'ai eu beau dire à Puceminus, lui redire, lui prédire, lui montrer et lui démontrer thèse antithèse synthèse qu'à terminer quatorzième sur dix-huit participantes elle ne serait forcément pas sur le podium, espérant m'en aller au plus vite après trois heures assise par terre au bord du bassin (si je n'ai pas chopé de verrue aux fesses je ferai le voyage jusqu'à Lourdes sur les genoux pour remercier Bernadette), mais que nenni bernique, elle a tenu à attendre (et à me faire attendre, misèèère) la fin de t.o.u.t.e.s les épreuves, afin d'assister aux récompenses finales, au premier rang et en ayant pris grand soin de tomber le bonnet et de défaire sa queue de cheval, parce qu'on ne sait jamais, tu vois.
Puceminus-ma-fille, ou la pensée magique dans toute sa splendeur.

dimanche 23 mars 2014

Goûte-moi ça.

Puceminus, à table:
"- je le ferai goutte que goutte!
- (éclats de rire de toute la famille pas charitable)
- euh...je le ferai goutte que coûte
- (éclats de rire de toute la famille toujours pas charitable)  'on dit coûte que coûte', Puceminus!
- (très fâchée) oui. ben. c'est. bien. ce. que. je. dis: je le ferai coûte que goutte!!!"







jeudi 20 mars 2014

Ce qui sort de la bouche des enfants (pas la vérité, non non non.)

Pendant la récré:
"- petite élève de grande section, bouche en cœur et large sourire: maîtresse? ton pantalon, là...
-.....ouiii? (toi aussi tu l'aimes? tu as remarqué comme il me sied?)
- on dirait que tu as des grosses fesses."

Comment te dire, ma chère petite? merci pour ta franchise  va t'asseoir immédiatement derrière la porte tu es punie jusqu'à nouvel ordreyou talkin' to me? YOU TALKIN' TO ME??,  tu es jeune et ne sais pas encore distinguer ce qui est bien proportionné de ce qui ne l'est pas je te pardonne,
sans voix, soupir.





mercredi 12 mars 2014

Ma vie de prof* de la maternoche

 * à la façon de, oeuf corse,


et parce que désinspirationnite aiguë, mes zamis, pis des réunions tous (t .o. u. s) les soirs de la semaine et 5 mioches de 9 à 17 ans à la maison jusqu'à vendredi, c'est pas ça qui me laisse du temps pour raconter des choses profondes, hein.






Quand l'Inspecteur est dans les murs 


Quand l'ATSEM et moi on a pensé à envoyer le petit B. aux toilettes avant qu'il remplisse son pantalon
Quand l'ATSEM et moi on a complètement oublié d'envoyer le petit B. aux toilettes
(qui vient de remplir son pantalon)


quand j'ouvre la porte du local à vélos au début de la récré


quand je suis de surveillance de récré


Quand mes petits ne comprennent vraiment pas ce que je leur demande pendant la séance de motricité
et que je suis obligée de montrer l'exemple

Pareil

quand je change d'échelon



Quand il y en a encore un qui m'a appelée Mamiiie

quand  ça y est, c'est sûr, les nouveaux rythmes scolaires seront appliqués à la rentrée
et qu'on sait maintenant dans quelles conditions
(pour ce qu'on sait)



dans quel état on récupérera nos gosses l'an prochain

Ou alors comme ça, faut voir.
(mais ce sera l'un ou l'autre, je vous le dis).

mercredi 19 février 2014

En vrac en en pas rangé dans les coins sombres.


- L'Ours a un ulcère à l'estomac. On l'a appris ce matin, après sa fibroscopie. On l'a même vu sur la photo, c'est presque joli un ulcère, figurez-vous, tout rose, beaucoup d'allure, non vraiment.
C'est le stress, monsieur, il va falloir faire beaucoup de sport, qu'il lui a dit le gastro-entérologue.  (quoi? l'Ours, l'homme le plusse calm and flegmatic in the entire world serait stressé au point d'en attraper un ulcère? et si nager quotidiennement 10 kilomètres au point qu'il lui a presque poussé une queue (à la place des jambes, j'entends) (je ne suis pas d'humeur à faire de l'insinuation mal placée, figurez-vous) ne le protège pas stomacalement parlant, qu'est ce qu'il faut faire, diteuh le moi?)
Et il va falloir arrêter de l'énerver, il a ajouté en me regardant.
Je suis ulcérée.

- L'autre jour (mon jour de congé, pour être précise), j'ai fait venir le plombier parce que l'Ours avait cassé le petit bouton du robinet (il n'y a là absolument aucune connotation sessuelle, arrêtez à la fin, vous êtes lourds), le petit bouton du robinet de la chaudière donc, qui à présent ne se refermait plus tout à fait complètement et devait être à l'origine selon lui d'un petit goutte à goutte qui détraquait la machine. Nan mais comment ça se fait que le robinet il est ouvert en grand comme ça? il a demandé le plombier, c'est les grandes eaux dans votre chaudière maintenant, c'est malin, ça, de ne pas connaître le sens pour ouvrir ou fermer un robinet. (Un ulcère, ça tient à peu de chose, hein.)

- depuis le coup du derrière Leclerc du Finistère de l'autre jour, j'ai deux autres parents qui sont venus m'annoncer un déménagement avant la fin du mois. Ils espèrent sans doute avoir eux aussi un bon mot de la dingue l'originale qui officie comme maîtresse dans cette école, mais je suis vigilante à mort, je fais répéter trois fois, au besoin je lis sur les lèvres et de toute façon je ne fais plus d'autre commentaire que Ah, OK.

- Je ne sais pas si je suis moins inspirante ces jours-ci ou si c'est juste que vous êtes occupés ailleurs mes zamis, mais toujours est-il que si vous continuez à non-commenter en masse,  c'est pas ça qui va m'aider à être gentille avec mon mari, je vous le dis.

- D'autant que ce blog est sur le point de fêter ses H.U.I.T ans, juste comme ça.

vendredi 14 février 2014

welcome

Figurez-vous mes petits zamis qu'après Washington, c'est à Chartrescityville que François Hollande est attendu lundi prochain. Comme je vous le dis.
J'avais l'intention de photographier à votre intention  le monumental DEGAGE HOLLANDE blanc sur fond noir que je vois tous les matins sur le chemin de l'école et de légender ma photo: "faudra pas qu'il passe sous le pont en bas de chez moi, le pôv, ça pourrait lui faire de la peine" , mais devinez quoi? le dessous du pont vient juuuste d'être repeint. Ah ça.