Bellzouzou, Pensées profondes, livre XIII verset 126:
"Un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"Tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

dimanche 16 décembre 2018

Le petit vrac micmac et foutrac du dimanche soir, (avec pas grand chose dedans, donc).

C'était pas les pluies verglaçantes ni la perspective d'une semaine bien pénible avec réunions, dernier jours d'énervement maximal des petits et fête de Noyel à l'école qui allaient me donner envie de faire autre chose qu'un petit weekend très tranquille au fond de mon canapé avec ma bête féroce ronronnante sur les genoux et des nouvelles de Serge Joncour, Combien je t'aime (pas mal sans plus) du thé au pamplemousse à portée de bras, mes chaussettes en peau de moumoune aux pieds et mon oreiller de noyaux de cerises sur les cervicales (j'étais bien, mais je n'avais pas le glamour à faire le tour de la maison par le plafond, tu penses.)

[Ah, si quand même: Puceminus et moi avons vu et aimé la semaine dernière Pupille, fiction "documentée", touchante sans être larmoyante, et mention spéciale à Sandrine Kiberlain en travailleuse sociale dévouée et mangeuse convulsive de bonbecks.]
[ et j'avais oublié de vous raconter: dimanche dernier, j'ai été invitée à manger chez mon fils, et c'était crébon, mais c'est pas pour vanter ses talents culinaires que je vous dis ça, d'autant que c'était Minimignonne qui avait cuisiné si j'ai bien compris, nonnonnon, c'est parce que j'ai vu de mes yeux vu la corbeille à linge sale (je vous jure), maintenant je sais qu'elle existe vraiment et pire: j'ai vu du linge dedans (dingue), ah ça, on pourra dire que j'en ai vu des choses incroyables dans ma vie.]

Voilà mes amis les dernières niouses pas bien réjouissantes ni palpitantes j'en conviens. Heureusement, j'ai la perspective d'une fin de semaine toute pleine d'amour et joyeuse, et de vacances qui se présentent bien, (aussi bien que pour vous, j'espère), et pis en cas de mou, je peux toujours aller feuilleter mes photos de Mads nu sur une peau de bête, et rien que d'y penser je me sens déjà mieux, dis donc.

12 commentaires:

  1. Roooo, j'adore comment tu racontes, ça me fait toujours sourire :)

    RépondreSupprimer
  2. Allez courage, plus que 5 réveils !
    (pas des plus simples, je te l'accorde)

    RépondreSupprimer
  3. courage, la zouzou!tu tiens le bon bout!

    RépondreSupprimer
  4. Nooooonnn! Un panier de linge!!! Pour de vrai? J'en suis toute chose...

    RépondreSupprimer
  5. Je suis surprise personne ne réclame le partage des photos... Pour faire écho à l article précedent je dirai que ça serait bien chrétien départager 😂

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. namé tu as vu la vierge, toi ;-) , jamais de la vie je les partage.

      Supprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  7. Ah, mais le week-end canapé-chat-thé, c'est très bien, en cette saison. Surtout avec des chaussettes bien chaudes.

    RépondreSupprimer
  8. Nan mé Sabine, elle voulait sûrement dire : une photo du panier à linge sale ? Non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mmmm. Il y a des choses avec lesquelles je ne plaisante pas 😉

      Supprimer
    2. Bien sûre à quoi d autres avez-vous pensé ? 😊😊

      Supprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: