Bellzouzou, Pensées profondes, livre XIII verset 126:
"Un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"Tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

dimanche 30 décembre 2018

Jours de fêtes.

Les fêtes, cette année, sont tellement occupées que je joue les matches les uns après les autres sans respirer et sans réfléchir.

Pour Noël, je recevais neuf personnes dans ma cuisine.
Dans cette petite phrase, je dis beaucoup.
Notamment que l'Ours avait préalablement pris en charge, enfin, et de façon musclée, la mise en pieds de la fameuse chaise à quatre pieds gauches.

De façon musclée, oui. 
C'était ça, ou il y en avait un qui restait debout pendant le repas.

Tout le monde a donc pu ripailler assis, mais il y a quelqu'un de ma famille, un être cher, qui a posé son séant sur la chaise maudite, forcément. Je savais qui c'était, et je n'ai rien dit pour pas lui faire peur, mais n'empêche, j'ai beau ne pas être superstitieuse, maintenant je crains que cette personne soit touchée par la malchance pour le reste de sa vie, hein.
(Dans cette petite phrase, je dis aussi que j'ai cuisiné. Cuisiné *original*,  tu penses bien: chapon et bûche.)
Bref, Noyel, c'est fini et c'est pas dommage, et à l'année prochaine.

Ensuite, ça a été un aller retour express d'à peine 24 heures en Vendée sauvage et profonde.
Ce jour-là, au lieu de profiter pleinement de mes enfants et neveux réunis, j'ai cherché mes lunettes en retournant la maison de mon beau père et en pleurnichant que ce n'était pas dieupossible un truc pareil, pour finalement les trouver à un endroit dingue, le seul où je n'avais même pas regardé tellement il était rigoureusement impossible qu'elles y fussent: mon étui à lunettes. (Bellzouzou l'aïeul, peut-être une piste pour ton petit mystère à toi.)

Et puis depuis ce soir, c'est ma Névrose préférée qui squatte la chambre d'amis avec son amoureux, vous comprenez bien que je ne m'attarde pas, on a du potin et du potin par-dessus les moulins à faire, hein.

Joyeuses fêtes, mes amis!

[Ici, je sais bien que je devrais glisser une photo de Mads avec un bonnet de Père Noël sur la tête pour vous faire plaisir et vous gâter pour les fêtes, mais les années passant inexorablement, il se trouve, à mon grand désespoâr, que je n'en ai plus d'inédite, et vous m'en voyez bien désolée, au moins autant que vous, chuis sûre.]
[Sinon, côté ciné, j'ai aimé Sauver ou périr, bien que tout y soit prévisible de la toute première à la toute dernière minute; côté lecture, j'ai bien aimé Douleur de Zeruya Shalev dont je vais de ce pas lire les autres romans.
(et l'Ours m'a offert la correspondance amoureuse de Mitterrand avec Anne Pingeot, j'attends d'avoir un peu les idées claires pour la commencer, mais je m'en réjouis d'avance.)]

14 commentaires:

  1. Je suis dispensée de cuisine (comme d'hab') et de vaisselle, cette année. Allez, plus qu'un Réveillon!

    RépondreSupprimer
  2. Bon courage pour la correspondance amoureuse de Mitterrand ...mon Homme ne l'a jamais terminé !
    F.C

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. eh bé comme en général quand vous n'aimez pas nous on aime, et vice verça, ça devrait le faire, hihi! ;-D
      (rhahlala, pourvu que ce soir on se mette d'accord!?)

      Supprimer
    2. Il a bien aimé ! C est plutôt un manque de courage...

      Supprimer
  3. Très joyeuses fêtes à toi zaussi, la Zouzou!! à l'année prochaine!

    RépondreSupprimer
  4. Bonne année à toi et à tes invités et dis à La Zubiale que son blog sent le moisi…..

    D.RANC

    RépondreSupprimer
  5. Un. Il m'a semblé que ma chaise était trèèès légèrement bancale (félicitations au menuisier maison).

    Deux. Je n'ai toujours pas revu mes lunettes. Je te tiendrai au courant.Dis-moi toujours dans quel endroit improbable tu as retrouvé les tiennes.

    Last but non least. Fais-toi mon interprète pour présenter mes bons voeux à cette amour de Dame N...


    (C'est aïeul Belzz)(et non, je ne suis pas un robot, enfin, je crois)

    RépondreSupprimer
  6. C'est "not", bien sûr;faut toujours se relire. Mais sans lunettes, s'pas... (Un robot n'aurait pas fait cette faute).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un. Ce n'était pas la tienne, rassure-toi.
      Deux. Ben dans mon étui à lunettes, je croyais avoir été claire.
      Last but not least. Elle est déjà repartie, hélas trois fois hélas, mais elle passera peut-être par ici.
      Last but not least again. Bisooous.

      Supprimer
  7. Allez bientôt roule - galette, mieux que la correspondance Pingeot Mitterand ;) ! Bonne année Bellzouzou !

    RépondreSupprimer
  8. Je te souhaite, ainsi qu'à la famille Bellzouzou au grand complet, Bête féroce comprise une excellente nouvelle année!

    RépondreSupprimer
  9. Que l'année soit belle, douce, amoureuse, pétillance, pleine de beaux films, de bons livres, de succulentes histoires, de beaux rêves phantasmagoriques avec Mad... et tout et tout pour BELLZOUZOU et toute sa family !!!

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: