Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

samedi 22 décembre 2007

J'ai survécu.

A la grosse bectance de Noyel à l'école.
C'était bien, c'était goûtu, c'était copieux.
Bon, il y avait bien quelques spectateurs indésirables qui nous donnaient un peu l'impression d'être des animaux de cirque et qui nous faisaient les regards affamés de ceux qui ne sortent pas eux-mêmes de la cantine vous devez faire erreur, histoire de nous couper l'appétit








on a essayé de leur jeter des miettes pour s'en débarrasser, mais ils revenaient toujours.

Arg, salauds de pauvres! saleté de mioches!

16 commentaires:

  1. Ouais j'ai un chat comme ça.

    RépondreSupprimer
  2. huhu, cette photo me fait penser au moment du film "Bach et Bottine" où l'oncle est plongé dans sa pratique d'orgue et a enfermé dehors la petite qui se colle à la fenêtre en faisant des grimaces écrasées sur la vitre...

    (tu connais ce film j'espère)

    RépondreSupprimer
  3. En fait avec les miettes il faut confectionner de jolies boulettes que l'on aura préalablement remplies de poivre...
    Là en général, ils reviennent pas.

    RépondreSupprimer
  4. @ Anonyme: pas si incognito que ça, alors!

    @ Dodi: hum, je ne connais pas ce film (jamais entendu parler, même..)

    @Luna: arh, tu as toujours de bonnes idées, toi ;-D
    je garde le coup des boulettes poivrées sous le coude pour l'année prochaine, donc!

    RépondreSupprimer
  5. mais c'est que ça avait l'air drolement appétissant !!et joyeux noel à toute la famille bellzouzou!!

    RépondreSupprimer
  6. Il faut faire l'inverse, on en mange un et alors les autres s'en vont. Noyeux Joel.

    RépondreSupprimer
  7. Depuis que moult est devenu adjectif expressif (comme "trop") et a perdu de sa superbe en tant qu'adverbe désuet et charmant (inusité de nos jours, qu'elle a dit), je maugrée.
    Le 19 décembre 2007 a râtelé mes convictions chancelantes. 2008 sera l'année de l'adjectif expressif imaginaire et complexe (merci Griffolet!).

    De toute façon, j'ai appris hier que Noël était la fête de la naissance du père Noël, alors je ne peux que lui souhaiter bon anniversaire...
    et surtout,
    surtout,

    Bonne fête de Noël à tous!

    RépondreSupprimer
  8. De très heureuses fêtes de fin d'année pour toi et les tiens, bellzouzou!

    RépondreSupprimer
  9. mouarf, pov zenfants ! :-))
    Bonnes fêtes !

    RépondreSupprimer
  10. Bonnes fêtes dame autruche et bisous à ta descendance, voire même à ton ours, si tu le permets ! :-D

    RépondreSupprimer
  11. @ Caramba
    Je crois que "moult" a été conta-minet, si je puis dire,
    par "maint, mainte". "Maintes hypothèses" serait correct.

    RépondreSupprimer
  12. Dans le froid glacial de l'hiver brut (et de la chaudière qui claque) et avant l'épreuve qui t'attend demain, tu trouves encore l'énergie de réfléchir à ce genre de choses, toi!?
    ;-)

    RépondreSupprimer
  13. Hi,hi ben moi ça me rappelle euh...la même chose!
    Que les maîtres/maîtresses puissent manger ou pire faire la fête relève visiblement de l'impensable dans toutes les écoles de France ;-)

    RépondreSupprimer
  14. Dans ma zécole on dit qu'"on leur met des rondelles sur la tronche " aux gamins

    RépondreSupprimer
  15. et on peut savoir ce que ça veut dire??? (je ne suis pas sûre de vouloir le savoir, à vrai dire!!)
    ;-)

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: