Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mardi 31 octobre 2006

La longue agonie de l'ours.

Au petit matin, j'ai été réveillée par les gémissements de mon ours.
"aaaaaaaaaaah...chuis malaaaaaaaade, j'crois qu'j'ai d'la fièvre, touche mon front pour voir....hein, j'chuis sûr que j'en ai....oooooh noooon, juste quand je suis en vacances, c'est pas vrai......j'ai maaaaaal à la tête, j'ai mal à la gorge....tu peux aller m'chercher le thermomètre, Bellzouzou?"
verdict: 37°7.
('tite nature, va.)

18 commentaires:

  1. Sa température normale est peut-être à 35ºC, et dans ce cas, il a une sacré fièvre

    RépondreSupprimer
  2. Ha, ces hommes, tous les même ! :-D

    RépondreSupprimer
  3. Mouahahahahahaha... Je me tiens les cô-ô-ô-ôtes tellement je me pwâle à la lecture de ce minuscule, mais si délectable billet. Piting, les hommes sont bien tous les mêmes hein... :-}

    Juste pour info : me suis couchée à 21H30 hier soir, mais je me suis quand même encore réveillée à 5H00... :-(

    RépondreSupprimer
  4. Pour mon père, la température commence à 37°1.... Tu vois, tu as encore de la marge! Veinarde!

    RépondreSupprimer
  5. D'un point de vue strictement médical, il s'agirait donc d'une fébricule... mais si l'ours en question couve une fièvre aphteuse...une extrême vigilance s'impose.Toute observation d'ongulé bavant ou boitant porteur d'aphtes doit être signalée dans les plus brefs délais au correspondant SAGIR départemental (Fédération des chasseurs ou ONCFS).

    RépondreSupprimer
  6. Un seul remède, une longue station allongée, quelques massages et le déplacement de la boite à image avant le foot de ce soir.

    RépondreSupprimer
  7. Bin je le comprend ton ours, doit être à moitié mort et je le comprend... j'ai mis il y a peu de temps le bédicament en ligne :
    http://elanducaribou.hautetfort.com/archive/2006/10/05/rhube-et-desesboir-le-bedicament.html

    RépondreSupprimer
  8. Encore L'Caribou31 octobre 2006 à 19:26

    Enfin c'est là plutôt :o)))
    http://elanducaribou.hautetfort.com/archive
    /2006/10/05/rhube-et-desesboir-le-bedicament.html

    RépondreSupprimer
  9. Il bouge encore ? Peut-être qu'il n'est mort que d'un oeil et peut se réveiller à tout moment ?

    RépondreSupprimer
  10. l'avait juste assez de force pour se traîner jusqu'à la piscine ce soir ;-)

    RépondreSupprimer
  11. Il ne chercherait pas un peu à éiter tout contact de chair avec toi en ce moment ?? ;-D

    RépondreSupprimer
  12. pourquoi, j'ai la gale et le prurit purulent deux en un, c'est ça que tu insinues???

    RépondreSupprimer
  13. MOÂÂÂÂ, point du tout, point du tout... Mais quand même, ne fais pas l'autruche hein, s'il fait tout ce cinéma alors qu'il est tout à fait capable d'aller à la pistoche pour faire le kéké en maillot, c'est bien qu'il y a baleine sous caillou, nan ?? ;-D

    RépondreSupprimer
  14. bah, c'est juste qu'il aime se faire plaindre (l'est pas comme ça aussi un peu, le lièvre?) ;-)

    RépondreSupprimer
  15. 24 heures après : a-t-il survécu ?

    RépondreSupprimer
  16. Il se porte comme un charme, gros et gras, un vrai petit cochon de lait.

    RépondreSupprimer
  17. Il faut avoir pitié du mal du mâle qui souffre. de l'affection de la tendresse, voilà ce dont il a besoin, et il vous le rendra ( surtout si c'est un ours).

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: