Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

dimanche 17 juillet 2011

udkørsel

Bonnes vacances mes zamis, je vous quitte pour un pays relativement safe, et où le hareng est roi (chouette, hein?), mais où la connection au grand Ternet international sera peut-être aléatoire malgré tout - pis où j'aurai aut'chose à fout' aussi que penser à mon blog, avec tout le respect que je lui dois.

mercredi 6 juillet 2011

mes jours déconnectés

[ billet honteusement intégralement recyclé mais chuis pas déconnectée pour rien, je vous signale. ] Oyé oyé, il est revenu le temps des refuges au cul d'enfer Quand l'Ours n'est pas là, et les nains non plus, j'ai une pensée émue pour leurs baby-sitters, un petit peu, le matin quand je me rase, j'y pense puis j'oublie et pis: - je m'enfile tranquille trois pots de Häagen-Dazs chocolate midnight cookie en rang d'oignons et presque sans respirer. - j'écoute ABBA à fond les manettes : I am a Danciiiiiiiing Queeeeeeen. - je change mon fond d'écran. - je pète dans mes draps sur l'air de la Marseillaise. - Je ne cause qu'à la Bête Féroce et c'est quand même assez limité faut bien dire. - Je grasse mate sans vergogne et j'apérote à loisir. Je ne suis pas la plus malheureuse, allez.

samedi 2 juillet 2011

Les cahiers au feu, Sarkozy au milieu.

Je quitte à regret ma petite école, mes chers collègues, mes -seulement-15 élèves (je peux bien vous l'avouer, à présent) les plus mignons du monde, fermeture de classe oblige.
Le pot d'adieu a été l'occasion de constater que ma vie privée n'avait plus rien d'une private life, suis mon regard, hein! (psss! Djorj darling, faut qu'on soye un peu plus discrets tous les deux!)