Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mercredi 4 avril 2007

Je m'abstiens le bon bout.

Que les choses soient bien claires.
Mon ours est dans l'ensemble un gentil garçon.
Attentionné, sensible, intelligent, sensuel, généreux (oui, je l'ai trouvé dans une huitre).

Mais c'est un homme quand même, hein, et un ours de surcroit, il ne faudrait peut-être pas l'oublier.
Ce qui lui donne le droit d'être aussi très désagréable quand il le veut.
Notamment quand je ne vais pas bien.

Un mal de tête et l'ours me regarde par en dessous, un petit rhume et il refuse que je m'approche à moins de trois mètres cinquante de lui et pas avant qu'il ait préalablement posé son masque sur ses naseaux.
Quand j'ai eu mon panaris, il n'a pas voulu que je cuisine ou que je touche à son assiette jusqu'à complète guérison - et encore: j'ai (presque) dû lui fournir un certificat médical.

Alors vous imaginez l'état de l'ours la semaine dernière quand j'ai eu un oeil de grenouille uuuultra contagieux .
C'est bien simple: il ne voulait même plus que je le regarde dans les yeux.
Plus grave: il exigeait que je dorme à la plus lointaine extrémité du lit c'est limite s'il ne m'a pas demandé d'aller dormir sur le canapé, j'ai bien vu qu'il hésitait quand même à me le demander, on oubliait le petit bisou pour se souhaiter la nuit bonne et douce va sans dire, et je ne vous parle même pas de la bête rugissante à deux dos.

Autant vous dire que j'ai eu la paix, tiens.
Royale, même.
Un coup à se faire une petite conjonctivite de temps à autre pour être tranquille-mon Emile, bouquiner -d'un oeil- peinard dans son lit sans avoir à se creuser le couvercle pour trouver un prétexte pour repousser les assauts libidineux de son concubin.
Et même, hi hi, ces jours derniers, je me permets une petite revanche sur toutes les vexations subies: la conjonctivite est certes disparute, mais le traitement antibioc' dure dix jours prends ça dans ton noeil -et pas un de moins; vous je sais pas, mais moi, je mets mon collyre trois minutes avant de me pieuter, il est orange fluo option total'glamour, et une fois qu'il est posé je ne DOIS plus bouger d'un cil, alors pour les galipettes on repassera, mon ami.

Avis aux amateures.
(Je sais qu'il y en a.)

14 commentaires:

  1. thémilia-lia-lia4 avril 2007 à 09:32

    Ben dis donc, moi qui le croyais parfait, l'ours !! bouh, bouh... et si c'est lui qui a des soucaï, comment que tu fais, toi, tu l'envoies dormir dans le garage ??? Bah, j'vais garder mon Gastounet, finalement...

    RépondreSupprimer
  2. Marie-Dominique, dame du catéchisme4 avril 2007 à 09:32

    Il n'est pas mauvais qu'il se souvienne de temps en temps que la femme est un vase d'impureté, réceptacle des ruses du démon.

    RépondreSupprimer
  3. J'en ai un comme ça aussi : dès que je suis malade j'ai l'impression d'être une pestiférée...
    Pour le meilleur et pour le pire qu'on nous avait dit ? mouais mouais, mon oeil ;-)

    RépondreSupprimer
  4. T'ES FOLLE.


    Si mon mec lit ça il aura un prétexte pour repousser MES assauts libidineux.

    RépondreSupprimer
  5. Pu...fichtre ! Des ruses j'en veux bien, pasque même avec ma bonne santé, j'avoue que je serais pas contre un repulsif anti-câlins de temps en temps, histoire de dormir un peu ;-))
    Mais un nieux tout vilain même qu'il donne pas envie de se regarder dans le miroir, ça va pas bien dans la cabeza !? :-))

    p.s : En plus ça doit faire mal cette saleté !?
    Aaah j'ai eu chaud, un peu plus et j'étais mouru de peur Mouhahahaha ! (ben, il est pas là, j'emprunte son rire, je lui rendrai).

    RépondreSupprimer
  6. tu veux nous dégouter des hommes bellzouzou???il faut ruser le soir pour pouvoir dormir???ça donne envie de rester celibataire ca tu vois...

    RépondreSupprimer
  7. holala toute cette mauvaise fois les filles... allez belzouzou moi aussi j'avoue qquefois j'aiimerai avoir ton regard de braise...

    RépondreSupprimer
  8. huhu, je me la range sous le coude, celle-là, tiens... j'y avais pas pensé...
    (certains points communs entre ton ours et mon mien me laissent pantoise, et je ne parle pas que de la bête rugissante à 2 dos...)

    RépondreSupprimer
  9. Voilà la belle démonstration de la différence entre une femme et une épouse. L'une attaque l'autre repousse les avances. Vraiment le plaidoyer le plus clair contre le mariage.

    RépondreSupprimer
  10. Mais enfin, vous ne connaissez donc pas le bromure ?
    Dans le boeuf carottes, ça passe tout seul.

    RépondreSupprimer
  11. @ Orange Denka: pourquoi? il a une conjonctivite??

    @ Marie-Do: heureusement que tu es là pour nous le rappeler ;-)

    @ Luna: ça ne m'étonne pas de toi! je me demandais aussi quel était ton secret...;-D

    @ Thémilia: bah, tu sais un ours a rarement des soucis!!juste parfois des élancements dans la queue ou la patte qui le démange, mais rien qui ne puisse se soigner ;-D

    @ Estelle: loin de moi cette idée, mais bon, chacune ses problèmes, hein ;-D

    @ Moukmouk: je crois que le mariage(ou pas) ne fait rien à l'affaire (après avoir longtemps pensé comme toi);-)

    RépondreSupprimer
  12. maître basile crochu, huisssier de jussstisssce beausssceron4 avril 2007 à 18:37

    Précision (à propos du Bellz express en rouge)
    depuis qu'il a tourné dans urgences, G.Cl. ne supporte pas qu'on le regarde avec un oeil qui ne serait pas parfaitement sain.
    C'est une oeildegrenouillophobie bien compréhensible.

    RépondreSupprimer
  13. En tant que cousin +/- éloigné de l'ours, je m'insurge!
    Un ours dans une huitre? La vache, ca devait cocoter un max! lol

    RépondreSupprimer
  14. c'est pas très sympathique de comparer la maman de l'ours à une huitre... Bon, je m'attarde pas trop, y'a la nouvelle star, et je suis trop fan... si, si...

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: