Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

lundi 12 juin 2006

Rosemonde m'a tuer (mais bientôt j'me vengerai).

En ce moment, j'en bave des ronds de chapeau.
(Autant vous dire que mon hamac est encore sous cellophane. si, si, j'vous jure. ) Figurez-vous que c'est très bientôt le "gala" de danse de Minipuce (ben oui, c'est une petite fille qui se respecte, elle fait de la danse).
Figurez-vous aussi que sa maîtresse de danse se la joue je sors le grand jeu, genre, avec un costume différent pour chaque musique et, en bonus, un autre costume pour le final. Que les costumes sont fait-maison, comme le bon pain. Comme les bonnes pâtes, même.
Figurez-vous enfin qu'il n'y a pas écrit Fred la fée sur ma face et que Bellzouzou n'a pas honte de le dire, ELLE NE SAIT PAS COUDRE UN BOUTON (vu que d'ailleurs, elle ne sait même pas enfiler le fil dans l'aiguille).
Pour couronner le tout, imaginez-vous que la confection des costumes est supervisée par une inspectrice des travaux finis mandatée par la maîtresse de danse.
Rosemonde herself (y'a mieux, mais c'est plus cher).
Tout un programme, vous pouvez me croire.
Depuis que je la fréquente, ma vie en est toute bouleversifiée.
Une binette de mamie de 80 balais bien tassés, un oeil qui dit merde à l'autre, le sourire en brin d'herbe et quelques poils de moustache pour faire bonne bouche; il lui manque aussi deux ratiches, ce qui la fait zozoter mignon.
Mais croyez pas que ça la rende sympatoche, hein.
Aimable comme un pot de pissou la mémé et c'est peu dire.
Une roupéteuse première classe, une commère premier choix, une enquiquineuse première catégorie.
Avec son air con et sa vue basse, elle est quand même toujours affairée, (c'est qu'elle mène le monde, hein, elle n'a pas une minute à elle), elle n'a surtout pas une seconde à vous consacrer pour vous renseigner; elle fouine dans ses sacs en plastoc à la recherche des patrons qu'elles a toujours perdus ou oubliés ou prêtés à quelqu'un qui ne les lui a pas rendus (ah, les gens...), à la recherche des tissus qu'elle vend aux mères de familles avec un sourire à 14€99, encaissant les chèques en prévenant mielleusement: "et attention, ne gaspillez pas, c'est calculé au plus près!!!"
Et on ne peut s'adresser qu'à elle, vu que c'est elle qui a acheté les tissus, dessiné les patrons, tout organisé dans sa petite tête de fouine teigneuse. Surtout vu qu'il y a qu'elle qui a compris ce qu'il fallait faire. Pourtant, tout avait bien commencé. En brave maman que je me dois d'être, je suis allée à la "réunion de préparation du gala", je me suis assise au premier rang, j'ai écouté attentivement, pris des notes, et même pas regardé une seule fois le papa de L. qui a les yeux si bleus et un si charmant profil. Je ne vous parle même pas de son derrière.
J'ai tout compris, surtout quand Rosemonde nous a assuré que c'était un jeu d'enfant à faire, ces costumes, en trois coups de cuiller à pot c'était fait, emballé c'est pesé, braves gens, n'ayez crainte.
Une chierie, oui.
Un premier costume d'une vulgarité sans nom, une jupe-tablier avec bretelles et ceinture intégrée (quand on vous disait que c'était simple, hein,) avec juste assez de tissu pour arriver pile-poil sous les fesses et montrer la couleur de la culotte.
Quant à l'autre tissu, celui de la capeline qu'on dirait un t'chador sauf qu'elle est blanche, c'est du voile à rideaux, (très facile à travailler c'est bien connu, surtout d'une grande spécialiste comme moi), genre qui s'effiloche, genre que quand tu as raté tu peux pas défaire sinon ça se déchire, genre qui te glisse entre les doigts quand tu poses le galon sur le devant, sur le derrière, sur les côtés, sur la capuche (ouiiiiiiiiiii, y' a une capuche aussiiiiiiiiiiii je vous avais pas diiiiiit?) et sur les manches.
Bon. faut que je vous avoue. J'ai appelé ma môman. Sans elle, j'allais me pendre direct. Ma môman, elle a appelé sa soeur, vu que l'affaire était grave. Toutes ensemble, par mails interposés, nous avons examiné la chose, réfléchi, médité, calculé, ruminé, pesté, maudi.
Ma môman, elle a tenté de comprendre les patrons, elle a dégrossi, elle a démélé le sac de noeud, elle a bâti, elle a cousu, tout ça alors qu'elle aurait dû couler une retraite heureuse, pauvre femme. Et puis comme elle allait péter un plomb, elle est partie se faire voir chez les Grecs avec mon père. La première main a refilé le bébé à la petite main d'un laconique "maintenant, débrouille-toi".
J'vais pas vous mentir, les gens, y m'reste plus grand'chose à faire, juste les galons à coudre un peu partout sur la capeline, mais bon, ça m'a déjà pris plusieurs dizaines d'heures pour un résultat top merdichou.
Evidemment que j'ai pensé mille fois abdiquer, je me serais bien débinée en deux coups les gros et fait la malle fissa sans la Minipuce qui en rêve la nuit de son gala de mes deux, qu'elle fait même pas d'histoire pour se coucher le soir "passke pour bien danser faut être en forme".
Pauvre petite âme innocente, Maman se saignera aux quatre veines pour que tu puisses être la plus belle dans tes jolis costumes pour aller danser. Alors Bellzouzou porte sa croix en serrant les dents et sans rouspétance, mais écoute moi bien, Rosemonde, je vais bien te l'articuler rapport à tes portugaises ensablées: une fois le gala passé (d'ici là, j'veux pas d'ennuis, avec toutes les misères que tu m'fais, y manquerait plus que je la voie pas danser, ma fille), je te f'rai la peau, vieille bique.
Et ma mère elle viendra m'aider.

35 commentaires:

  1. whaou elle a l'air terrible cette rosemonde... mais t'aurai dû me dire, j'aurai pu t'aider. l'année prochaine n'hésite pas!

    RépondreSupprimer
  2. Je sais, tu vis un calvaire?
    Mais quand même... qu'est ce que j'ai ri !!!!!!

    RépondreSupprimer
  3. je remercie Rosemonde d'exister...juste pour que tu puisses la pulvériser!
    merci encore pour cette rigolade!

    RépondreSupprimer
  4. Je suis écroulée de rire. ABSOLUMENT... Mais c'est qu'il fallait me mailer Bellzouzou, je t'aurais filé un coup d'aiguille... Moi non plus je ne savais pas coudre. Et puis, j'ai décidé que je n'étais pas plus courge qu'une autre (genre une Rosemonde par exemple) et j'ai cousu toutes les fringues de outre n°1 l'été de ses 3 zans et demi( il y a donc deux zans)... Bon, faut dire que j'avais que ça à fout** puisque je n'avais pas repris le boulot à l'époque.
    Ta description de Rosemonde me laisse songer qu'elle doit être la cousine par alliance de Nanny McPhee (excellent film pour enfants par ailleurs). Je veux bien faire partie du commando d'éradication de la morue désséchée... J'enfile ma cagoule et je me tiens prête, raquette de ping-pong à la main (j'ai pas mieux à la maison)... COURAGE.

    RépondreSupprimer
  5. ton post m'a fait un bien fou: je me dis que mon cas n'est pas si pire, au moins moi on me donne la possibilité de les avoir tous faits pour trois euros de plus( je me priverai de Gala et match pendant une semaine mais le sacrifice en vaut la peine). Enfin il me reste quand même des fleurs en papiers crépon à fabriquer: mais vous êtes fou? oh oui!
    Et moi je dis :à mort les rosemonde et leurs soeurs

    RépondreSupprimer
  6. As-tu regardé l'épisode de "desperate housewifes" de la semaine dernière ? C'était exactement ton histoire en images ! :-D

    RépondreSupprimer
  7. on n'imagine pas les sacrifices qu'une mère peut endurer tant qu'on n'a pas vécu au moins 1 fois la préparation d'un gala de danse...
    Bellzouzou, je me joins à toi pour le commando punitif
    VENGEANCE !!!

    RépondreSupprimer
  8. quelle horreur!!! j'veux pas d'enfants moi!!!

    RépondreSupprimer
  9. u veux pas nous montrer le résultat...

    RépondreSupprimer
  10. Même pensée que Sarah, merci pour cette tranche de rire que tu viens de nous offrir

    RépondreSupprimer
  11. tu vas finir avec les cachets de lynette a cause de cette fichue Rosemonde !! (Rose-immonde plutot , vu ton post lol !!!)

    RépondreSupprimer
  12. Fred--->il n'y aura pas de prochaine fois, l'an prochain, Minipuce fait du foot. merci quand même ma belle.

    Laflote, Luna pat----> avec ma mère, on est déjà 4, ça fait une belle brochette pour la baston de la mort.

    Estelle---->au lieu de te plaindre, viens te joindre à nous.

    Maflo--->c'est pas du jeu, hein(en plus, j'ai vu sur ton blog que tu savais coudre!!);-)))

    Pem---> je te JURE que c'est vrai: j'ai essayé d'envoyer une photo sur le post, et BLOGGER N'EN A PAS VOULU.

    Sarah et la JD--->ce soir, je fais ma couture devant M6.

    RépondreSupprimer
  13. Isma---->je ne connais pas les cachets de Lynette(?) mais je vais finir avec, c'est sûr;-)
    T'en est, pour la baston?

    RépondreSupprimer
  14. Je compatis totalement à ta douleur et je veux même te donner un coup de main pour éliminer la vieille bique : çà pousse comme du chiendent ces gens-là, juste pour em...... les mères de famille !

    RépondreSupprimer
  15. quelle partie de rigolade sacres vielle bique avec une sens des affaire en plus!!!!

    RépondreSupprimer
  16. bon et maintenant, dans la série règlements de comptes, je demande LA BELLE-MÈRE !!!
    non mais c'est pas tout ça, mais jamais 2 sans 3, qu'on dit dans nos campagnes, hein... (surtout que pour les B-M, la mienne c'est tout un poème... mais bon, elle lit mon bloug, alors c'est un peu compliqué...)

    RépondreSupprimer
  17. Dans un ragout de poisson je veux bien la manger ta Rosamonde. Mais t'inquiète pas pour la beauté du costume, les mères ne regardent que leurs fille pas les autres, et ta puce ne voit pas encore vraiment la différence(enfin j'espère parce qu'à 13 ans outch!).

    RépondreSupprimer
  18. eh eh, bonjour les Canadiens qui viennent de se lever;-))(fait très chaud chez nous aujourd'hui. et là-bas?)

    RépondreSupprimer
  19. c'est vrai que c'est la même histoire qu'il est arrivé à lynette;-) et si les coïncidences persistent, tu vas rire, car ta rosemonde elle est pas seulement une vieille bique odieuse, mais une grosse co... allez on va dire coquine;-) comprenne qui pourra hein comme on dit!
    allez, courage, tu m'as encore bien fait rigoler, et la prochaine fois, fais appel aux bonnes fées et tu lui cloue le bec à ta rosemonde (ce prénom, hum, ça ne s'invente pas;-)
    plein de bises

    RépondreSupprimer
  20. Imagine mon soulagement d'avoir engendré des mâles... en priant pour qu'ils ne nous rejouent pas "Billy Elliott" et qu'ils se satisfassent de cours de natation quand ils auront atteint l'âge légal (parce que si on peut AUSSI éviter le foot...). Ce serait pas Nelly Oleson dans ses vieux jours, ta Rosemonde ?

    RépondreSupprimer
  21. Bon, moi qui râlais parce que je trouvais que l'école de danse de ma fille m'arnaquait en me faisant raquer à l'inscription en septembre pour payer la confection d'un costume qui n'est que loué à ma petite marmotte et qu'en plus, ils vont revendre l'année prochaine lors d'une brocante, eh bien maintenant, je m'estime super heureuse !!! (si t'as compris quelque chose à ma phrase à rallonge, bellzouzou, t'es fortiche, moi en me relisant, je ne me comprends pas mais je suis trop fatiguée pour tout réécrire)
    Petite question : toi aussi, pour le jour du gala, tu as une liste interminable de choses à respecter ? (genre les cheveux pas lavés de la veille ni de l'avant-veille, rapport au chignon ?)
    Et à propos de chignon, crêpe-le lui bien, à la Rosemonde !

    RépondreSupprimer
  22. A mort la Rosemonde : fouettée en place de grèèèèève, puis écartelée et enfin livrée aux fourmis rouges le corps recouvert du vôôôômi de Casimir de chez Hélène, t'es OK ??

    RépondreSupprimer
  23. ça colle!marchons, marchons, qu'un sang impur...

    RépondreSupprimer
  24. Myriam---> si ma mémoire est bonne, Nelly Olson était devenue gentille en rencontrant l'Amour;-))

    RépondreSupprimer
  25. Gentille, mais comme vous y allez les filles. nelly olson fait partie des irrrrrréductibles de la méchanceté crasse, celle qui sommeille en vous jusqu'à la fin des temps... ABREUVE NOS SILLONS, PON PON PON...

    RépondreSupprimer
  26. ouais t'as p'têt raison, et puis si ce n'est elle, c'est donc sa soeur adoptive, Nandcy, une vraie peste celle-là.

    RépondreSupprimer
  27. Il faut vraiment pousser la mémé dans les orties ! Vas-y !

    RépondreSupprimer
  28. bon alors comme je viens de voir que moukmouk nous encourage vivement (avec récompense de ta part à la clef !) à commenter tes billets, pour qu'on arrive à 30, je m'y mets...
    et pour répondre à ta question, non il fait pas particulièrement chaud ici, mais enfin beau et agréable après un w.e. de flotte. (c'est bien notre veine, ça fait 3 semaines qu'il fait moche juste pile pour le w.e. !!)

    PS : pour tricher un peu je pourrais écrire 2 comms de plus, mais bon, je suis une gentille fille, moua hein...

    RépondreSupprimer
  29. Aie, ta description cauchemardesque me donne des doutes, maintenant, moi qui voulait inscrire Tornade à la danse l'an prochain ! Comme je doit être aussi nulle que toi en couture (voire plus, sisi, c'est possible !), je me sens pas de créer des costumes, moi !
    Sinon, je veux bien dégommer la rosemonde aussi, si ça peut aider :-))

    RépondreSupprimer
  30. Euh ?.. désolée, mais le vomi de Casimir, l'est déjà tout parti sur nos tartines...
    Mais je peux en refaire, si tu veux..
    Et j'suis la 30e , non ?

    RépondreSupprimer
  31. Encore 30 commentaires... tu vois, c'est pas compliqué et cette fois-ci je n'ai pas eu à intervenir.

    Et puis tu es très jolie, tu devrais faire profiter les autres aussi de ce minois.
    ( j,espère que jolie n'est pas péjoratif en France, ici c'est pas le cas)

    RépondreSupprimer
  32. SI Moukmouk, c'est très péjoratif en France, il faut dire :ravissante, somptueuse, magnifique,merveilleuse, de toute beauté, à tomber par terre.
    J'arrête, j'ai les chevilles qui gonflent.

    RépondreSupprimer
  33. bellzouzou>> peut-être qu'elle l'a jamais trouvé, Rosemonde, l'amooouur qui a rendu Nelly gentille...

    RépondreSupprimer
  34. oui mais bon, c'est pas de tes chevilles qu'on veut voir la photo, hein... change pas de sujet, bellzouzou ! on t'a à l'oeil ! ;0)

    RépondreSupprimer
  35. Je n'en peux plus de rire ! Ca me rappelle un épisode particulièrement savoureux de Desesperate Housewives dans lequel Linette doit coudre TOUS les costumes de la pièce de théâtre !

    Bon courage !

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: