Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

jeudi 30 juin 2011

cher meitraïse,

tu lui a drolemen bien apri à lire cet tané, je conte sur toi lan prochin pour raiqutifié le tire an nortografe. bisou, Bellzouzou

mercredi 22 juin 2011

Du bon dieu comme s'il en pleuvait

Quand je te (re)dis que j'habite un coin de cul-bénits, tu me crois? Message perso: dommage pour toi, Elisabetta.

mardi 21 juin 2011

Félicité du soir.

La bête féroce lovée entre les pieds de l'Ours, si c'est pas de l'Amour, ça. Sans vouloir nuire à la réputation de quiconque, c'est bien l'endroit où personnellement, je ne me risquerais jamais, hé hé. Grande folle, va.

vendredi 17 juin 2011

7 petites choses que je sais de moi

Ma grande coupine Mistinguette qui à n'en point douter a, dans sa grande mansuétude, eu pitié de ma désinspirationnite aiguë m'ordonne de vous raconter 7 choses que vous ignorez de moi. Je vais obéir, parce que c'est elle, hein, c'est pas comme si j'avais déjà répondu à ce genre de trucs deux ou trois fois déjà. Et pis c'est pas que je veuille persécuter quiconque, mais elle exige que je taggue à mon tour 7 pauvres chères donc: Luna, Névrosia, Claire, L'épicière, Dodinette, Fred, Esom, un pour tous, tous containtes!

 - J'ai un don. Je sais, dit comme ça, ça fait crâneuse, mais qu'y puis-je? Je possède le don de dater un enfant. Ah ça, et ça veut dire quoi, ça, exactement, tu te demandes? ben ça veut dire que tu me montres un gosse que j'ai jamais vu ni d'Eve ni d'Adam, n'importe lequel, de 0 à 11 ans, je sais te dire son âge sans me tromper, madame. Entre 3 et 6 ans, je te dis sans réfléchir s'il est en petite, moyenne ou grande section, les jours de grand vent, je peux même te donner son mois de naissance (déformation professionnelle).
- J'ai horreeeur de l'opéra, les monsieurs et les madames qui crient, toussa toussa.
- Je compte toujours en francs. Depuis le temps, oui, je sais, mais même. Donnez-moi le prix que vous demandez pour vendre votre maison, votre voiture, ou même votre vélo, je vous ferai oooh ou aah selon le contexte mais sachez que ça ne me dira rien de rien et qu'in petto je serai en train de pédaler désespérément pour me représenter combien ça peut pourrait ou a pu faire grosso modo en francs. Si tu penses qu'en plus, ma propre mère me cause en anciens francs, elle, et que l'Ours qui partage ma vie compte en briques pour sa part, tu as pitié de moi, c'est forcé.
- Je pense souvent à autre chose quand on me parle, je plante mes yeux dans les votres, mais sachez-le, en réalité je pense à mon dîner de ce soir. Ou au CAC 40. Ou à George, c'est pas impossible non plus.
- De la même façon, je ne peux pas téléphoner sans rien faire d'autre en même temps: je range, je nettoie, ou je me dépoile les pattes. Ou je pense à George, encore.
- J'ai toujours trouvé que 7 choses, c'était trop.

lundi 13 juin 2011

Puceminus a la frite!

Ben c'est pas ça qui va te remplir l'estomac, ma pauvre, il a dit, l'Ours (toujours le mot pour rire, l'Ours).

mercredi 8 juin 2011

GrosMachin.

C'est le gars que tu connais à peine qui t'écrit un mail concernant tout autre chose que le boulot, et qui, parce qu'il te l'envoie du bureau (je suppose) et parce que c'est automatique te dira-t-il (je suppose aussi) se sent obligé de te dicter son job par le menu en signature, histoire que tu l'estimes à sa juste valeur, je suppose. M. GrosMachin Chargé de mission Service des politiques de l'emploi et de la formation professionnelle / Sous-direction des politiques de formation et du contrôle / Mission organisation des contrôles Ministère du travail, de l'emploi et de la santé Tel. : +33 (0) ........ – Fax : +33 (0)............... Mail:.............. Je sais pas vous, mais perso, ça me donne envie de signer en réponse: Bellzouzou Eh, passe-moi l'pot que j'pète.

lundi 6 juin 2011

Vox populi #3

- re des niouses de Brisefer? (l'anonyme): Ben Brisefer mon fils, y veut plus travailler, il ouvre plus un cahier, même pour les derniers contrôles de l'année, et son argument choc, c'est -tiens-toi bien-: Mais le prof il a dit que ça servait à r i e n d'apprendre le cours, les questions du contrôle, ça sera des questions de. bon. sens, tu comprends?
-Les perruches ondulées, les épiciers? (Névrosia) Je dirai pudiquement et je n'en dirai pas plus c'est pas la peine d'insister que d'ici quelques semaines, je verrai l'Ours au moins 12 heures de plus par semaine, c'est nous qu'on va bien rigoler ah ça oui. - le cadeau de fête des mères que j'ai reçu? (Bismarck) Tu veux rire, j'espère? déjà que je me félicitais que ma Puceminus soit entrée à la grande école juste pour ne plus recevoir de merdouille pour la fête des mères et que, enfer et décomposition de la matière, j'ai quand même reçu une carte (merci maîtresse!) (la maîtresse de Puceminus lit ce blog, je suis obligée, ndlr), alors ne viens pas me recauser de teuf des reums avant l'année prochaine je te prie, merci.(dire que ma collègue A. se plaint amèrement de n'avoir jamais reçu la moindre merdouille pour sa fête, d'aucun de ses trois enfants -c'est bien la peine d'en avoir autant, tiens-, et que je fais semblant de compatir au plus haut point, alors qu'en réalité elle ne connaît pas son bonheur, c'te grande folle.)( la maîtresse de l'école de ma collègue A., tu te foules pas trop pour la fête des mères, laisse-moi te le dire.) (la maîtresse des enfants de ma collègue A. lit aussi ce blog, c'est pour ça). (oui, ce blog est un repaire d'instits, c'est terrifiant.) (même ma directrice) (bonjour, ma directrice!) (et oui, tu as remarqué, j'ai toujours beaucoup aimé les parenthèses) (elles me fascinent.)
Je tiens à te rappeler que tu peux commenter en masse, parce que sinon à quoi ça sert que je me décarcasse, je me le demande. Pis tu peux encore me suggérer de quoi causer, c'est pas comme si l'inspiration n'était toujours pas revenue, hein.