Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mercredi 23 mai 2007

He's back (tous aux abris).

Sauf sous mon toit, genre.


C'est comme qui dirait trop dangereux.


(Vu qu'il y a des trucs qui tombent au moindre vent force 0.000005.)


Du style morceau de zinc à bouts tranchants d'1 mètre 50 au bas mot.


Comme ça, au hasard:

( oui, un couvreur qui ne travaille que d'une main, parce qu'il est presque manchot et aussi parce qu'il tient sa canette de bière de l'autre, qui ne sait pas que des ardoises ça se cloute, qui filtre ses appels dès qu'il voit Bellzouzou l'emmerdeuse s'afficher, qui vient travailler avec son tube de mastic sous le bras et sans échelle, son tee-shirt marqué (salement) "LA MARMOTTE" au feutre noir , ça existe.



Et il a fallu que ça tombe sur moi.

Sinon, c'était pas drôle, je suppose.)

7 commentaires:

  1. j'essaye de visualiser la scène où ledit couvreur a décidé de prendre un feutre et d'écrire, comme ça, sur son tee shirt qu'il porte pour aller travailler (sinon c'est moins drôle) : la marmotte..hum
    j'imagine ensuite toujours le même, tel que tu le décris, avec juste un petit de tube sous le bras (en passant, je ne pensais pas qu'un couvreur utilisait du mastic ;/!)..
    mais en fait tu t'es fait eue ;) c'est pas un couvreur c'est un clown, c'est ça nan ;)?

    RépondreSupprimer
  2. bien supposé (imagine par exemple au hasard que ce soit tombé sur moi, j'en aurais fait un post aussi mais moins drole que le tien, alors tu vois, c'est mieux ainsi)

    RépondreSupprimer
  3. Mouarf !
    Mais en fait tu l'aimes tellement que tu le reprend ? Ou c'est parce qu'il te donne de la matière à poster ?
    (pataper)

    RépondreSupprimer
  4. ben c'est juste qu'on est sous garantie décennale avec lui, genre ;-}

    RépondreSupprimer
  5. si tu n'as pas lu le court roman
    "vous plaisantez Monsieur Tanner"
    je te le recommande vivement: tu vas rire (jaune peut-être) et tu constateras que les couvreurs de cet espèce ne sont pas si rares ;-)

    RépondreSupprimer
  6. vu qu'il picole, qu'il ne travaille que d'une main et, qui plus est, sans échelle, va peut-être pas durer dix ans la garantie..

    RépondreSupprimer
  7. Rhooooo p'tin pas drole pour l'truc qu'est tombé... Mouhahahahahahahhaha pour le couvreur qui couve une cyrose :o))))

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: