Bellzouzou, Pensées profondes, livre XIII verset 126:
"Un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"Tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

samedi 3 février 2018

La longue et difficile histoire du manuel de français de CE2 (mais qui finit bien)(pour presque tout le monde).

Il y a peu, on m'a refilé un livre de français de CE2. 
J'ouvre une parenthèse. Les gens autour de moi, quand ils ont chez eux de vieux bouquins d'école de leur mioche quand il était petit, ils me les refilent. Les gens autour de moi = mes voisins, mes amis, la maman du GrantAmour de Minipuce. De vieux bouquins = des manuels de quand le gosse était au CE2, donc, alors qu'il entame sa troisième année de fac, genre. Pas vraiment de première fraîcheur, tu vois. Et qui ne me sont d'aucune utilité dans ma classe de mater, en plus. Mais il y a toujours des gens qui pensent qu'un vieux bouquin de français de CE2 qui pue la mort, ça doit forcément t'intéresser, juste parce que tu es instit, que veux-tu.

Je reprends: il y a peu, on m'a refilé un livre de français de CE2 dont j'avais rien à foutre, donc j'ai tenté de le refiler à copine F., qui enseigne en élèm, -la grande folle-, un jour où on allait boire un papo-thé toutes les deux dans notre endroit habituel.

Nan, parce que, j'ouvre une deuxième parenthèse, une instit ne jette jamais un manuel, petit malheureux, même pourri moisi et parasité, un manuel de classe ça peut toujours servir à quelqu'un (d'autre).


J'ai eu beau jouer l'enthousiasme du chouette cadeau que je lui faisais, Copine F, en voyant le bouquin, elle m'a fait sa tronche de Te fous pas de ma gueule, vu que c'est pas la première fois que j'essaie de lui refourguer un truc pas de toute première fraîcheur, et qu'elle les repère de très loin, parce qu'elle aussi, figure-toi, elle a tout un réseau de gens qui la harcèlent avec leur manuel de français de CE2.

Bref, Copine F., elle n'en a pas voulu, de mon livre. Même pour découper quelques exercices deci-delà, même pour en faire des ribambelles en art visuel, elle voyait bien que c'était un bouquin complètement naze, -le pauvre. Et comme il était un peu lourd, et qu'il prenait toute la place dans mon sac, et qu'elle ne voulait surtout pas s'en encombrer pour aller le jeter chez elle non plus, on a fait quelque chose de très mal, presqu'un délit dans notre profession, on l'a posé par terre discrètos dans un coin du salon de thé, on l'a abandonné là, on s'en est débarrassé salement. (En même temps, si ça se trouve, il y a quelqu'un qui aime bien le papo-thé et qui, si c'est pas de la chance, ça, a un mioche au CE2, c'est peut-être pas perdu pour tout le monde, hein, ce n'était pas si Mal que ça).

N'empêche, après le papo-thé, on est parti en catimini, tout en riant sous cape de comment on avait enfin réussi à se débarrasser de cette saleté de bouquin.

Hier, je retourne au même endroit avec Thémilia et copine N., et je suis pas plutôt entrée que la serveuse me saute dessus, rayonnante, Regardez ce que je vous ai mis de côté que vous avez oublié la dernière fois avec votre amie! Je ne sais pas si c'est à vous ou à elle, mais en tout cas, il vous attendait!
Vous pensez bien que je me suis empressée de dire que c'était à elle, et qu'elle viendrait le chercher elle-même, j'allais lui envoyer un texto pour la prévenir, elle allait être drôlement contente d'apprendre qu'on l'avait retrouvé.

15 commentaires:

  1. tout est bien qui finit bien pour ta cop F!! (et toi, tu t'en sors bien aussi!) ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Oh la chipie !
    La vengeance sera dure ;)
    Ce qui me vient là tout de suite ....ce serait de t'offrir un collier de nouilles à ma prochaine visite , chez toi !
    Un cadeau ça ne se refuse pas , hein ? Et en plus , tu devras me remercier et lui trouver des adjectifs qualificatifs à ce collier !!!
    Petite devinette : qu'est -ce qui peut être pire que deux instits (dont moi) qui papotent autour d'un thé tout l'après -midi ?
    Réponse : trois instits qui papotent derrière ton dos toute la soirée....
    Copine F.

    RépondreSupprimer
  3. Et si vous le laissiez dans une "boîte-à-livres", celles où tout le monde peut laisser ou se servir ? Vous n'avez pas ça de par chez vous ?
    Ici on refile les vieux bouquins (pas les moisis, juste ceux qui sont un peu défraîchis et dont on ne se sert plus de toutes façons) aux assoc' d'aide aux devoirs/d'alphabétisation. Mais pas s'il y a des taches de thé dessus !
    C'est vrai que c'est dur dur dur de balancer un bouquin...

    RépondreSupprimer
  4. Je m'attendais un peu à une autre chute : sur la différence dans les attendus entre il y a qq années et aujourd'hui... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouhlààà, pas de gros mots sur ce blog, hein! ;-)

      Supprimer
    2. Oups ! Tu as raison de rester vigilante :D

      Supprimer
  5. Morte de rire !!! Les arroseuses arrosées ...
    ici ce sont les maires des villages qui nous interdisent de jeter les vieux manuels et dictionnaires (de 1958 !) qu'ils envoient soit-disant en Afrique ... Mais que nous ont-ils fait, ces pauvres africains, pour mériter de telles vieilleries ???

    RépondreSupprimer
  6. Ah, moi j'ai été toute émue de croiser mon manuel de CE, un jour, dans un lot de livres tous pourris abandonnés. J'ai même failli me faire avoir et le rapporter chez moi. Mais non, en fait. (Tu sais quoi: j'ai jeté de vieux manuels d'allemand, aussi, sous prétexte qu'ils étaient en "ancienne orthographe", les pauvres!)

    RépondreSupprimer
  7. C'est quand même hyper vache ce que tu as fait : bannir A JAMAIS ce salon de thé - absolument charmant, je n'en doute pas un instant - des endroits fréquentables par ta copine F. ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les serveuses y sont si prévenantes, avoue que ça serait dommage 😊

      Supprimer
  8. Allez dis , quelle année ?? Quelle collec' ?? Quel éditeur ?? Désolée .. ;) (signé une maitresse de ce2...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut demander à F., c'est elle que l'a, maintenant!

      Supprimer
  9. Bien pris qui croyait prendre ;) !

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: