Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mardi 25 août 2015

Des vacances #3

Brisefer mon fils il a laissé tomber une petite semaine ses palettes, son étiqueteuse, ses toiles cirées et son rayon "C'est la rentrée!" (qu'il remplit, entre autres, sans discontinuer depuis son premier jour de boulot)(qui était aussi son premier jour de vacances) (c'est vous dire s'il est content), et il est parti une semaine en vacances (les vraies) avec ses potes à Oléron.
Pour s'habituer dès à présent, je suppose, à l'exiguité (tout petit pléonasme) de la chambre de 9 (neuf) (n. e. u. f) (tu as bien lu: neuf) mètres carrés qu'il occupera à la rentrée universitaire, il a dormi dans une tente. Peut-être même pas tout seul, histoire de réduire un peu l'espace, mais je n'en dirai pas plus, héhé.
Et pour s'habituer à être parfaitement détaché de nous, lui qui nous a déclaré récemment que non mais sans blague si on pensait que cette année il allait rentrer tous les week ends à la maison on se fourrait le doigt dans l'oeil et bien profond, il ne nous a (presque) pas passé un coup de fil de la semaine (sauf pour demander de l'aide pour une sombre histoire de panaris, de rendez-vous chez le docteur et de carte vitale. Je sais pas si ça compte, quoi.) (aaah, c'était bien la peine de l'avoir allaité si longuement que j'ai depuis les seins comme des chaussettes où qu'on aurait mis des cailloux, va.)
Pour me venger, à son retour, j'ai décidé d'aller l'espionner un peu sur son lieu de travail, vu qu'il n'était pas question que je ne le voie pas avec son petit gilet Foirefouillou, qui paraît-il, lui sied à merveille.
J'ai tourné et retourné dans le magasin sans le voir et m'apprêtais à partir, désespérée, sans l'avoir vu, quand tout à coup j'ai entendu une annonce au micro " (Brisefer) est demandé au rayon rangements, (Brisefer)!".
Sans me presser je me suis dirigée vers le rayon rangements, donc. Sans me presser, parce que JE SAIS qu'il faut appeller Brisefer trois ou quatre fois avant qu'il se déplace, pardi. Et encore, quand c'est pour venir manger. Pour du rangement, j'avais bien peur qu'il ne se déplace JAMAIS, pour tout te dire.
N'empêche, quand je suis arrivée au rayon, il.y.était.déjà, et je l'ai entendu décréter doctement à un vieux monsieur que ce bac-là était moins large mais plus profond que l'autre. (Maintenant je sais que mon fils est capable d'obéir dès la première injonction, et je sais aussi qu'il est un professionnel du rangement en largeur comme en profondeur. Ces deux révélations devraient changer ma vie.)


Minipuce mon adoleschiante, elle vit le grand Amour depuis quelque temps, tu ne peux plus l'ignorer. Tous les jours que fait le petit jésus elle voit GrantAmour, tous les jours sans exception, même le dimanche et les jours fériés. Quand toi tu en as un peu ras le pompom de GrantAmour tous les jours, tu décides d'emmener toute ta petite famille pour quelques jours chez ton beau-père, loin, très loooin, au fin fond de la Vendée profonde. (En réalité, on y serait allés, GrantAmour ou pas GrantAmour, mais reconnaissez comme moi que ça tombait bien de s'éloigner un peu, quoi).
Eh ben on n'était pas plutôt arrivés que devinez quoi, on apprenait que si c'est pas de la chance ah ben ça, devine où GrantAmour est en villégiature avec ses parents pilepoil au même moment? A LaTroncheSurMer (je n'invente rien), le patelin.juste.à.côté. 
Et qui c'est qui a eu GrantAmour sa soeur sa mamie et ses parents pour l'apéro, dis donc? 


Puceminus ma toute petite, elle est bien trop petite justement pour avoir déjà un portable. Donc elle n'en a pas. Et vu l'usage que font du leur ses aînés, elle n'est pas près d'en avoir un, mais ceci est une autre affaire dont nous reparlerons (sans aucun doute) une autre fois, vous et moi (et elle et moi surtout, à vrai dire).
Bref, elle n'a pas de téléphone, et pour communiquer avec sa copine pendant nos vacances, elle utilisait le mien. Logique. Quand j'en ai eu marre de la voir textoter toute la sainte journée, j'ai confisqué mon propre téléphone, je l'ai éteint, je l'ai caché, j'en pouvais plus. Quand je l'ai rallumé oh bonheur j'avais reçu 244 sms à la queue leuleu, hum, tous dans le genre: " T là?
(message reçu 1 mn plus tard) T làààà?
(message reçu 1 mn plus tard) T pas làààà?
(message reçu 1 mn plus tard) ??????
(message reçu 1 mn plus tard) T làààà, (Puceminus)??
(message reçu 1 mn plus tard) Pk tu repond pas??
(message reçu 1 mn plus tard) ???????
(message reçu 1 mn plus tard) ???????
(message reçu 1 mn plus tard) ???????!!!!
(message reçu 1 mn plus tard) ;-(((  "
J'en ai fini par déduire que la copine ne devait pas savoir que c'était MON téléphone, donc j'ai pris le taureau par les cornes, et j'ai textoté sans vergogne la copine en question: "bonjour (la copine), je ne peux plus te répondre parce que ma maman ne veut plus que j'utilise son téléphone. On se verra quand je rentrerai et on pourra tout se dire à ce moment-là, bisous, (Puceminus)". (J'ai failli ajouter un post scriptum " Laisse un peu tomber ton portable et va lire Marcel Pagnol", mais je me suis dit que ça ne serait pas crédible.)
La copine a parfaitement bien pigé que c'était mon téléphone à ce moment-là, je crois: elle ne textote plus Puceminus, elle m'envoie désormais direct à moi des chaînes de l'amour à faire suivre à mes propres copines, et si on rompt la chaîne on aura toutes des malheurs pour la vie entière et peut-être même pour la suivante et bisous.




17 commentaires:

  1. Ahhh, les SMS tellement intéressants de la copine, j'y ai eu droit aussi (quoique moins nombreux), à croire que nos miss n'osent pas avouer qu'elles utilisent le téléphone de leur mère.
    Quant à celui qui ne donne pas de nouvelles, ne te plains pas : le mien est parti 8 jours en vélo avec un copain et a mis son téléphone en mode avion (pour économiser la batterie paraît-il)… pas de nouvelles, bonnes nouvelles, dit-on… j'en ai été réduite à le pister (avec 48h de retard) via son compte en banque "ah, avant-hier, il a retiré de l'argent à XXX, donc il était encore vivant"
    Finalement, il a appelé : pour dire que son pneu avait éclaté et que ce serait bien qu'on vienne les chercher, là, tout de suite (Ben pas de chance, Fiston, on est à 400 km, tu vas attendre un peu)

    RépondreSupprimer
  2. ahahaha, je me suis vraiment bidonné !merci !

    RépondreSupprimer
  3. Bellzouzou le retour, enfin ! Quel plaisir de te lire à nouveau :-)

    Les textos j'ai eu aussi, et moi je me suis permis d'écrire à la copine (en mon nom par contre, je ne suis pas fourbe à ce point) que ma grande saucisse à moi avait arrêté de lui répondre car elle était partie lire un livre, un vrai ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Ton fils est super fort en rangement pour caser tous les meubles de C. et de F. dans le camion! Il nous a aidés à tout imbriquer et heureusement qu'il était là! Il a le compas dans l’œil!. Je ne sais pas si c'est son expérience foirfouilleuse...ou alors il est champion de Tétris...Il m'a bluffée!
    Quant à la toile de tente...si tu as des news, fais m'en part, STP;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh, la toile de tente (qui n'était pas étanche) (du tout du tout) ou ce qui s'est passé sous la tente (je l'ignore ;-)) ??

      Supprimer
  5. Je ne suis pas pressée que mes trois loupiots personnels grandissent, mais quand tu racontes les tiens c'est savoureux !!! :-D
    Rassure-nous quand même : GrantAmour est dans la même classe que Minipuce, ils vont pouvoir continuer à se voir tous les jours à la rentrée ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hélaaaaaas naaaaan, pas dans la même claaasse comment on va faire pour se vooooir, c'est affreeeeux.(Dans le même lycée, heu-reu-se-ment).

      Supprimer
  6. Jouissif !
    Bonne rentrée, Bellzouzou !
    Agnès

    RépondreSupprimer
  7. J'ai ri beaucoup : merci Bellzouzou !

    RépondreSupprimer
  8. Ah .mais tu ne t'ennuies pas avec tes trois enfants ! Toujours une anecdote à nous faire partager ! Imagine ce qu'aurait fait ton quatrième ...ben , non , en fait ....t'imagine pas ..même pas en rêve , hein ?
    Baaah...on les aime bien nos loupiots ...et c'est vrai qu'on aimerait qu'ils nous racontent parfois un peu plus ...
    F.C

    RépondreSupprimer
  9. Heureusement qu'en fait, il sait ranger, Brisefer; parce que sinon, il ne survivra pas longtemps dans 9 mètres carrés.
    Quant au portable, ici je lutte et je résiste pour que le Pirate (qui entre en 4ième) continue à s'en passer. Et je milite pour l'autorisation des brouilleurs dans les établissements scolaires (et le rétablissement des cabines téléphoniques à proximité).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense qu'il survivra parfaitement bien dans son gros bordel de neuf mètres carrés, il en faut plus pour lui faire peur. Mais je ne serai pas là pour voir ça, c'est toujours ça.
      tout pareil pour le reste, hélas.

      Supprimer
  10. jusqu'à quand peut-on aller espionner Brisefer dans son rayon, histoire de bien rigoler??

    RépondreSupprimer
  11. Ta vie est passionnante, et merci de nous faire partager ces "doux" moments. Tu as pensé à en faire un bouquin ? bonnes fin de vacances. (j'ai hâte de vivre ta rentrée!!!)

    RépondreSupprimer
  12. que de nouveautés! des vacances incroyables tu devais pas passer me voir?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dès que tu seras bien installée, promis.

      Supprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: