Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

dimanche 11 mars 2012

des niouses du là haut sur les montagnes

Ah mes petits zamis, laissez-moi vous dire que le beau moniteur de ski, ça se confirme, c'est une espèce en voie de disparition. J'en ai même vu un qui portait une queue de Davy Crockett accrochée à son bonnet. La dernière fois que j'en ai vu une, ça doit dater de quand j'avais l'âge d'avoir la varicelle, au moins. Et pour tout vous dire, la seule et unique fois cette année que j'ai croisé sur ma piste un jeune et beau moniteur (à ma gauche), je me suis tournée ( à ma droite) vers l'Ours en lui disant "Enfin un petit, là, dont je ferais bien mon quatre heures". Le regard horrifié du bonhomme à qui j'ai dit ça, pisque l'Ours était un peu plus loin, ça m'a passé l'envie de zieuter les moniteurs, tiens.
A part ça, Puceminus a fait ses premières noires, yihaaah! et en digne soeur de Brisefer, ce qu'elle aime dans la vie, c'est les bosses, je te ferais dire, et les deux membres à pendeloques de la famille sont des voyous qui ont fait rien que du hors piste partout et tout le temps, ce qui m'a laissé laargement le temps, bien serrée contre Minipuce dans le télésiège, d' apprendre que Shakira avait repris le Je l'aime à mourir de Cabrel, aaaah ça oui.
Sinon, je suis bien la preuve sur pattes que, le mollet bien comprimé dans sa chaussure, on peut skier une semaine après s'être déchiré un muscle, c'est juste une question de volonté. Et de démarche encore plus chaloupée branlante au retour qu'à l'aller.
Enfin, partir du dimanche au dimanche, tu as la route pour toi et l'impression d'avoir plus de vacances que les autres, le seul point noir c'est que dès le lendemain matin à la première heure tu as les yeux pas bien en face des trous (je suppose) et 21 nez morveux sur ton coin moquette (c'est sûr)
-alors ba baille.

10 commentaires:

  1. 21, peuh! Moi ça s'ra 27 ! Mais oui les beaux mono... Je crois que pour ça il faut se mettre au surf.

    RépondreSupprimer
  2. ah ma bonne dame, c'est bien malheureux, mais je confirme. (c'est moi, ou y sont quand même vachement jeunes, les monos de surf?)

    RépondreSupprimer
  3. Je confirme ! je suis samedi à 23 h et j'ai bien du mal à émerger...et oui...demain mes 21 aussi !

    RépondreSupprimer
  4. Ha ha ha, j'ai fait le même constat ! (Mais plus discrètement ;-))

    Mais cette année, ENFIN un avantage de vieillir c'est que les enfants ont TOUS pris des cours de ski à la même heure et j'ai pu avoir mon "monito-chum" pour moi toute seule ! :-D

    RépondreSupprimer
  5. tu viens de rentrer! j'ai l'impression que nos vacances datent de l'an 1000!! apparemment tu as l'air ravi et cela me ravit!!

    RépondreSupprimer
  6. Dit donc tu t'embêtes pas à nous recoller la même photo que l'an dernier et en nous ayant mit le lien vers le billet même !!!

    RépondreSupprimer
  7. chouette alors si tu as pu skier! biz

    RépondreSupprimer
  8. Eh ! ben, pas bravo pour les membres à bijoux de famille de chez Bellzouz : QUE du hors piste !! Pas bo ça, dangereux ça.. bouh ! bouh !

    Bon retour au plat pays !!!

    thémilia

    RépondreSupprimer
  9. @ Poun: ben vas-y, dis carrément que je suis qu'une grosse flemmarde.

    @ esom: et moi je suis ravie que tu sois ravie que je sois ravie. j'ai toujours adoré le subjonctif de toutes façons.

    @ Myllia: courage, ma soeur!

    RépondreSupprimer
  10. explique moi pourquoi il n'y a aucune photo de ton mollet ajusté dans ta maaaaagnifique chaussure de ski ?

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: