Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mercredi 26 mai 2010


Au petit matin où les choses seront bientôt difficiles, descendre derrière la maison tous les deux accompagnés des cousins les plus grands sur le chemin des douaniers je ne vais pas pouvoir grimper je suis en sandales mais si tu peux je vais t'aider s'arrêter là où un des cousins a glissé du sentier à vélo il y a deux ans et s'est rattrapé comme il a pu aux ronces pour ne pas dégringoler jusqu'à la mer tu vois que tu pouvais même avec les sandales regarder passer deux randonneurs sacs sur le dos c'est beau ici hein? ah oui c'est beau! vous allez où comme ça? le plus loin possible j'espère bien avec ce beau temps on a de la chance on vient d'Ostende et le mois prochain on se marie Et vous, alors: qu'est ce que vous faites de si bon matin tout en noir sur le chemin des douaniers?

21 commentaires:

  1. des pensées pour vous, depuis l'autre côté de la mare

    RépondreSupprimer
  2. C'est un grand jour, tu acceptes (très poétiquement en plus) de nous montrer l'autre face ;-)

    Et oui malheureusement la vie n'est pas toujours drôle, et nous sommes là pour ça aussi.

    Plein de pensées à partager en ces matins difficiles.

    Bisous la belle.

    RépondreSupprimer
  3. Quand je viens pour rigoler, je ne laisse pas de com. Mais là, pas pour rire, je tenais à laisser un petit mot de soutien parce que la vie c'est dur, parfois.

    RépondreSupprimer
  4. et encore des bises, je pense à vous
    :)

    RépondreSupprimer
  5. C'est dans ces moments là que c'est bon d'être ensemble...
    Je serai virtuellement avec toi.

    RépondreSupprimer
  6. je ne sais ce qui se passe mais suis de tout coeur avec toi (vous?) si c'est ce à quoi je pense

    RépondreSupprimer
  7. La mer, le chemin côtier, les cousins, des choses graves en arrière-plan... Ce paragraphe évoque irrésistiblement The Camomile Lawn de Mary Wesley.

    RépondreSupprimer
  8. Toutes mes pensées vous accompagnent, je vous embrasse fort...

    RépondreSupprimer
  9. Une pensée aussi pour toi.

    RépondreSupprimer
  10. courage je vous embrasse tous les 5!

    RépondreSupprimer
  11. courage! Meilleures pensées.

    RépondreSupprimer
  12. ce petit texte crève le coeur et nous montre que non, la vie ne peut pas être drôle tous les jours ... moi non plus je ne sais pas ce que tu traverses, en tout cas je me permets de t'embrasser bien fort et de t'envoyer beaucoup de tendresse ! une très fidèle lectrice, catherine

    RépondreSupprimer
  13. Des bises, des pensées, des bises, des pensées, des bises...

    RépondreSupprimer
  14. C'est vrai que c'est beau.
    Et un peu triste aussi.

    RépondreSupprimer
  15. Après ,quand le chagrin s'atténue ,que des jours se sont enchainés ,après ...quand on a "moins" de peine !!!
    Alors ,on sait que les autres sont là ,qu'ils sont présents ,juste derrière la porte,et qu'il faut les rejoindre,poursuivre ...et qu'avec eux ,on peut marcher ,sans oublier ,vivre avec sa peine,se souvenir et vivre avec ...
    amicalement ,pour aujourd'hui et pour des lendemains plein d'amis (ies).

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: