Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mardi 22 janvier 2008

Restons détendu du slip, je vous prie.

Ce matin, branle-bas de combat à l'école: le maire, l'inspecteur de l'Education Nationale et l'inspecteur d'Académie nom de nom rien que ça en visite.
Tout le monde dans ses petits souliers à l'école Chacun sa thermos, je vous dis que ça. (Sauf moi, je l'ignorais encore la veille; il paraît qu'on me l'a pourtant dit la semaine dernière, je devais être encore en train de rêvasser à George qu'est-ce que vous voulez que je vous dise?)
Bref. Tout ce beau monde passe cinq minutes dans chaque classe, rien de bien follichon, si ce n'est que mon directeur, fort occupé vous vous doutez bien, a bien du mal à se débarrasser de ma petite H., 4 ans, pot de colle patentée et bavarde premier choix, avec qui il aime bien tailler un bout de gras pendant les récréations en général mais qui ne comprend pas bon sang que là maintenant tout de suite c'est pas le moment de rigoler, allez, tu es mignonne, va jouer, mais va donc jouer, va jouer je te dis.
Je sens H. frustrée, elle avait sûrement quelque chose de drôlement important à lui dire. A l'heure de la récréation, les pontes repassent en coup de vent car il pleuvasse et ventasse saluer les maîtresses dans la cour, leur visite terminée.
Il n'échappe pas à H -les- yeux- de- lynx-décataractés que son copain directeur est de retour. Elle se précipite sur lui.
Tous les regards sont désormais tournés vers elle, elle gonfle le torse, avale sa salive trois fois et range ses cheveux derrière ses oreilles. Elle prend son temps, les grands hommes sont penchés au- dessus d'elle, un sourire indulgent aux lèvres. C'est si innocent, un enfant, genre.
H, s'adressant à son copain directeur comme si c'était un jour ordinaire: "- eh ben tu saaais, D., ce qu'il a fait ce matin papa?? eh ben tu saaais avant de partir au boulot, il a fait trois fois l'amour à maman!"
Stupeur de tous et toutes.
Puis éclat de rire gigantesque de l'Inspecteur d'Académie, suivi d'un bonhomme "eh bien, on peut dire qu'il était en forme, ton papa, ce matin!!", qui a soulagé tout le monde je vous dis pas.
Moi, pourtant, je savais que dans l'esprit de H., faire l'amour égale se faire un bisou sur la joue, depuis le jour où je l'ai vue joindre le geste à la parole avec un petit garçon de la classe.
Donc je savais qu'il n'y avait pas de quoi fouetter un chat, je suis restée détendue du slip. C'est si innocent, un enfant, vous savez.

19 commentaires:

  1. Bravo à la petite H. qui a sans aucun doute éclairé d'un rayon de soleil la journée de l'inspecteur d'Académie ! Parce que bon visiter des écoles flanqué d'un maire plein de réclamations ("Je demande depui trois ans qu'on refasse le révêtement de la cour/le toit de la cantine/ une classe supplémentaire / une ASEM compétente / etc") d'un directeur d'école anxieux et d'un inspecteur de l'Education nationale qui rigole pas tous les jours non plus, faut bien une petite H. de 4 ans et sa vision toute particulière de la vie pour dérider ça, hein.

    Sans compter qu'il est reparti en se disant "quel beau métier instit à l'école Chacun-sa-thermos, plein de fraicheur et de mots d'enfants"

    RépondreSupprimer
  2. Je ne partage pas ton analyse... H. sait très bien ce qu'elle faisait, elle voulait faire de l'effet et a très bien réussi.

    Ce qui n,empêche qu'il faut fouetter tous les chats qui chassent les oiseaux.

    RépondreSupprimer
  3. Thémilia and Elliott22 janvier 2009 à 17:25

    ahh ! quelle fraîcheur ces mots d'enfants !! t'as raison : ça détend !!

    RépondreSupprimer
  4. Bellzouzou... il faut que je te prévienne d'un truc : La prof d'anglais de Boubou est ELLE AUSSI raide dingue de Georges... Fais gaffe !!!!!!!!!!!!
    Sinon, comment expliquer le devoir de jeudi dernier, à sa classe de 5ème... Une photo de Georges que les enfants devaient décrire... Sauf que mon Bonhomme à moi, Georges, il ne l'avait jamais vu, et qu'il a bien été incapable de dire que he is a very good actor, he's taller than Brad Pitt ou encore he has a lovely smile...
    toussatoussa. [ouais, ça c'est une partie des phrases de la correction... on croît rêver]
    Résultat 5.5/20... et comm de la prof en question "mais que se passe-t-il ???????" puisque d'ordinaire, cet enfant a 15 de moy' en anglais !!!!!!!!!!

    Je me disais qu'entre bloggueuses, fallait se soutenir !!!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Ha !Ha! Ha!Elle n'a pas sa langue dans sa poche cette petite et puis, pas impressionnée du tout par ces grands messieurs ! Dans ma classe, lors de la dernière visite de mr l'inspecteur, j'ai plusieurs futés qui sont allés faire un brin de causette avec lui, j'en ai même un qui en a profité pour se faire ouvrir sa bouteille d'eau, ben oui, quoi, faut profiter de la main d'oeuvre en plus, c'est pas tous les jours !

    RépondreSupprimer
  6. Tiens nous aussi on avait l'inspecteur dans nos locaux ce matin. Mais y'a pas eu de petite H pour venir le faire rire! Dommage il en aurait eu bien besoin car ça n'allait pas fort!

    RépondreSupprimer
  7. euh ben moi ayant ien sans humour pour ma 3ème inspection, je me demande quelle aurait été sa réplique!!

    RépondreSupprimer
  8. Excellent. J'imagine tellement bien la scène !
    Ca ressemble à cet élève de MS, odieux, avec une mère odieuse, qui avait décidé qu'il irait direct au CP. Il s'était campé un jour à la récré devant l'instit de GS et lui avait assuré, les yeux dans les yeux : "Et ben moi, j'vais te sauter !"
    Hahaha !
    Vous pensez bien que l'enseignante ne s'est pas privée de le répéter à la mère avec le plus parfait air de femme outragée !!!

    RépondreSupprimer
  9. il s'en passe des choses dégu.... à l'école des thermos,en fait!
    :)

    RépondreSupprimer
  10. Excellent !!! j'aurais bien aimé voir ça !
    Ceci dit il aurait bien besoin d'u petit stage intensif en maternelle, cet IA, histoire d'apprendre à décrypter le langage des 4 ans...
    Des volontaires pour l'accueillir ???

    RépondreSupprimer
  11. Voilà une anecdote qui remontera peut-être jusqu'au ministre pour le dérider un jour de grève???

    RépondreSupprimer
  12. J'adoooore ! en son temps moi aussi j'ai été convoquée par la maîtresse pour un "maman et papa font l'amour tous les jours dans le salon et quand papa rentre aussi" !!!
    ça me rappelle de bons souvenirs !!

    RépondreSupprimer
  13. @ Vivement: j'ai déjà causé de mes inspections mémorables kekpar par là: http://bellzouzou.blogspot.com/2006/03/inspection.html
    Je suis inspectable dans l'année civile, j'en ai (presque) hâte!!

    @ Amandine: qui sait?

    @ Adelie: ils savent parfois être surprenants, la preuve!

    @ Waldo: eh ben c'est du propre, madame!

    @ Mistinguette: c'est excellent, tu m'as fait éclater de rire!! je vais raconter ça à mes collègues!!

    RépondreSupprimer
  14. On dirait feue l'Ecole des fans ton truc ! ^^

    RépondreSupprimer
  15. Merci à H.d'avoir détendu l'atmosphère!! Ca me fait bien rire en tout cas!

    RépondreSupprimer
  16. Et ta super collègue Serpillère sous Prozac elle n'a pas fait de fautes de grammaire ???
    ...mmm ça me déçoit...

    RépondreSupprimer
  17. Ah ! Merci pour le lien, ça vallait le coup, j'aurais dû lire ça avant de me faire inspecter ! Trop drôle !

    RépondreSupprimer
  18. Et t'en as pas profité pour reprendre sournoisement l'inspecteur ensuite comme quoi il avait des idées mal placées, hummm ?

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: