Bellzouzou, Pensées profondes, livre XIII verset 126:
"Un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"Tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

dimanche 26 août 2018

Vrac, micmac et foutrac de fin de vacances.

Je me disais ce matin, en allant acheter mon pain: il y a quelque chose de changé dans l'air. Je n'étais pas sitôt entrée que Ca commence à sentir méchamment la rentrée, dites donc, m'a dit la boulangère avec un petit air d'entre deux airs. Mais ta gueule, aaah, ça doit être ça qui me fait tout bizarre ces derniers jours, je lui ai répondu poliment. A quelques heures de la pré-rentrée, je ne cherche pas la bagarre, j'ai déjà assez de soucis comme ça.

Il y a quelque chose de changé dans l'air, et c'est pas seulement la rentrée qui fait ça, mais je n'ai pas dit à la boulangère ce que c'était parce qu'elle m'avait bien assez énervée comme ça avec son histoire de rentrée. A toi je le dis, parce que tu m'es sympathique et que tu sais me prendre par le bon bout:

Brisefer mon petit garçon aux cheveux d'or, il est brun comme un espagnol à présent mais là n'est pas le propos, Brisefer mon petit garçon disais-je, 
(j'ai du mal à l'écrire) Brisefer mon petit garçon, dans quelques jours, 
il se met en ménage.
Si c'était avec une autre, je m'y opposerais formellement, tu penses bien. Mais comme c'est avec Touteminimignonne, je ne peux rien dire. C'est quand même pas de la faute de mon fils si elle est touteminimignonne, hein. (le pauvre).
Bref, quand je pense qu'il y a quelques années je me plaignais que mon fils avait déjà dix ans, passait le brevet, le permis, le bac, devenait étudiant, il n'y avait donc personne pour me prévenir qu'un jour il irait habiter avec une fille?
(J'ai toujours su que je n'avais pas d'amis).


Côté culture, je suis allée voir, sur les recommandations de Brisefer, encore lui, Dogman, thriller italien mêlant drogue et pauvreté, amitié et trahison et vengeance terrible en apothéose, décors de banlieue désuet et glauque à la fois, remarquablement interprété. Je recommande grandement. 
Et c'est pas faute d'avoir essayé, -les cent premières pages à peu près-, mais Les Bienveillantes de Jonathan Littell, ça n'était pas possible, une lecture aussi éprouvante je trouve ça insupportable, au sens propre.

Et pour finir en toute beauté, laisse-moi te raconter la dernière de ma petite dernière, Puceminus, à qui je rappelais l'autre jour qu'elle est la seule de la famille à être née après l'an deux mille et à n'avoir pas connu le siècle dernier, et qui a tourné vers moi ses grands yeux innocents:

«Pourquoi? Il s'est passé des trucs?»




12 commentaires:

  1. Bon allez, bon courage pour toutes ces "épreuves" , qui ont le mérite de nous faire sourire tellement tu les racontes bien... Et dans la série nos enfants sont formidables, mon 2ème un jour m'a sorti : "je suis né en 2006, ma sœur en 2003, et toi, tu es née dans les 1000 ?"

    Bonne r.. (non, je me tais pas de gros mots cette semaine)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Minipuce, devant sa frise d'histoire, avait très sérieusement demandé à son grand-père s'il était né à l'antiquité ou au Moyen-Age ;-)

      Supprimer
  2. Il y a une faille spatio-temporelle qui fait qu'il est passé comme ça d'un coup de petit garçon à jeune homme, c'est la seule explication plausible !
    Et Puceminus, elle prépare tranquillement sa rentrée en primaire, hein, c'est bien ça ? Elle n'a pas sauté dans la faille elle j'espère !

    RépondreSupprimer
  3. Pour que tu ne puisses pas dire qu'on ne t'avait pas prévenu : Un jour ce sera au tour des tes filles de se "mettre en ménage" ...

    Bonne semaine
    Sabine

    RépondreSupprimer
  4. ...et puis dans pas longtemps, à ce rythme là, tu apprendras que tu vas devenir grand-mère!
    (tu vois, il y a pire que la rentrée?)

    RépondreSupprimer
  5. Vous voulez ma mort, maintenant c'est sûr.

    RépondreSupprimer
  6. Attends, attends, je t'en parle la semaine prochaine.
    Quand j'aurai largué Junior dans son pôv' studio étudiant des années 60 à 300 km de chez moi. Pour le moment, je rayonne en tentant de lui refourguer mes vieilles assiettes, mais je ne crois pas que la semaine prochaine sera aussi ensoleillée.
    J'te dirai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ben tiens, je ne suis pas la seule mère indigne, à ce que je vois: moi aussi, j'avais l'intention d'essayer de refourguer mes vieilles assiettes!

      Supprimer
  7. Ah ouais, on te l'avait pas dit ?? Ah zut de flûte ! On t'avait pas prévenu... remarque, c'est mieux comme ça : t'as eu la surprise ! La roue tourne, ma pov dame, la roue tourne. Héhéhé ! Bientôt, ça sera la... Bon, je dis rien : je te laisse la surprise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiiiiii? je vois très bien de quoi tu veux parler, vu que tu m'en causes souvent, en réalité, et cette chose-là ne m'arrivera jamais , je suis bien trop jeune ;-)

      Supprimer
  8. Tous mes voeux de bonheur à Brisefer et à Touteminiemignonne!!

    RépondreSupprimer
  9. Il emménage? Mandieu mandieu mandieu! Mon grand à moi, il va passer le bac de français, cette année, ça ne me rajeunit pas non plus, moi qui suis aussi née au dernier millénaire.

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: