Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mercredi 7 décembre 2016

Climat tempéré.

Il y a quelque temps, quand j'ai demandé à V. pourquoi il n'était pas venu à l'école la veille, il m'a répondu que c'était les vacances. (J'ai été surprise, et pour tout vous dire un peu fâchée d'être venue travailler parce que personne ne m'avait prévenue que c'était vacances, mais bon.) Le lendemain jeudi, les vacances étaient finies visiblement parce que V. était présent, mais le vendredi matin elles étaient revenues, c'est donc tout naturellement que je me suis demandé dans quelle zone de vacances se situait V. et que j'ai posé la question à sa maman, histoire de parfaire ma culture générale et aussi de ne plus me faire avoir en venant travailler les jours où il ne fallait pas, tiens. C'est tout aussi naturellement que la maman de V. m'a expliqué que non, de vacances il n'était pas question, que c'était plutôt une affaire de week ends qui commençaient plus tôt.
J'ai donc un peu remis à l'heure le coucou de l'horloge de la maman de V., et depuis elle a parfaitement bien intégré le principe des week ends et des vacances et des jours où il faut se lever le matin pour venir à l'école, tellement bien que quand je lui ai signalé l'autre soir que son petit V. était patraque et mal fichu et avait pleuré de fatigue et de douleur pendant la classe, elle m'a répondu que Ben oui, il est super malade depuis hier!
Si je résume, on a donc des vacances à la carte et des week ends de trois jours, mais un enfant à l'école quand il est super malade. C'est ma faute, je crois:  jamais j'aurais dû l'embrouiller avec mes histoires d'assiduité scolaire, aussi.

16 commentaires:

  1. "Il a vomi toute la nuit, mais là ça va mieux" dit le papa de l'enfant verdâtre en vous le déposant à 8h27...
    Le même papa est devenu injoignable à 8h51 quand l'enfant verdâtre a rendu son lait tiède sur les pieds de l'instit... parce qu'il est parti en vacances avec sa nouvelle amoureuse et que maintenant, c'est la semaine de maman.

    Vala. Tout pareil.


    Delphine

    RépondreSupprimer
  2. Oui, la pauvre, on voit qu'elle n'y comprend plus rien maintenant, c'est malin!

    RépondreSupprimer
  3. Pas de soucis ....quand le Père Noël passera à l'école , que ce sera la fête avec distribution de chocolats , il ne sera plus question de vacances ni de week-end de trois jours !!! C'est miraculeux ils seront TOUS présents !!!
    F.C

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce que tu peux être mauvaise langue, toi.

      Supprimer
  4. "Elle a eu de la fièvre toute la nuit / elle a vomi ce matin / elle a fait une crise d'asthme et j'ai dû l'amener aux urgences, mais elle pleurait parce qu'elle voulait venir". Heureusement, "vous pouvez m'appeler si ça ne va pas". Ouf.

    RépondreSupprimer
  5. Oh là là là ça craint... il était un temps (lointain ????) où notre mère (4 fois 20 ans désormais) ne connaissait pas ces nouvelles règles aléatoires et optionnelles de week-ends et vacances à la carte... Revenir à cette époque... bah non... quand même pas nous ne partions JAMAIS en week-end ou en vacances mais... un brin de rigueur serait quand même de bon aloi... même si mon grand ado en terminale aurait quand même parfois aimé faire quelques entorses !!!

    RépondreSupprimer
  6. Attends parce qu'on peut refourger sa progéniture à la maîtresse quand elle est malade (la progéniture hein, pas la maîtresse) ? Mais c'est que j'étais pas au courant moi ! Dire que je me sentais atrocement coupable de garder mes enfants à la maison dès qu'ils avaient de la fièvre ou que le docteur disait qu'ils étaient contagieux.
    Mais c'est bon, je prends note pour la prochaine fois !
    Blague à part, c'est quoi ces parents qui partent 3 jours en week-end mais qui peuvent pas poser une journée pour emmener leur gamin chez le toubib et se le garder bien au chaud quand il pleure de douleur ? Ca me dépasse (et accessoirement, ça me révolte aussi).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. euh. Même pas besoin de poser un jour quand on ne travaille pas (je dis ça juste comme ça, en passant).

      Supprimer
  7. On voit de tout, même des élèves absents une semaine avant la date officielle "pour se reposer et être en forme pour les vacances !" On a beaucoup aimé la formule dans la salle des maîtres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'A.D.O.R.E .
      Jamais entendu ça, pourtant j'eeeeen ai entenduuuu des choooses, moi, ma bonn'dame ;-)

      Supprimer
  8. Ah, parce qu'elle ne travaille pas?
    Chez nous, on a des cas de coqueluche. Je me demande comment le proviseur prendrait ça si je lui disais qu'on pourrait peut-être fermer le lycée pour raison sanitaire...

    RépondreSupprimer
  9. Incroyable et triste :-(

    RépondreSupprimer
  10. Ah, c'est de ta faute, clairement ! Tu l'as embrouillé cette dame ! Maintenant, elle ne connait plus les jours d'école, les jours malades, les jours vacances.... pffff,

    RépondreSupprimer
  11. Quelle zinzin (pour rester polite...)
    Et comme toujours, c'est l'intérêt de l'enfant qui passe avant le confort de l'adulte...

    RépondreSupprimer
  12. Le jour de la sortie au cinéma, une mamie nous emmène sa petite fille (3ans) en disant :" elle a eu 38°6 cette nuit, mais là, ça va. Ca serait dommage qu'elle rate la sortie..." Quand ma collègue lui a dit que si la petite montait en température, ce serait compliqué à gérer au cinéma....elle est repartie en râlant et en disant que "de nos jours, les instits ne voulaient plus prendre de risques"....
    Je me suis retrouvée en même temps qu'elle, le lendemain, dans la salle d'attente du médecin, Elle avait avec elle sa petite fille toute fiévreuse et complétement HS....

    RépondreSupprimer
  13. Ha oui moi aussi l'autre jour j'ai eu un élève absent le mercredi matin parce qu'il fallait se reposer... pour l'arbre de noël prévu l'après midi...
    Grrr

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: