Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

dimanche 8 mai 2016

Vrac micmac et foutrac du dimanche soir

(Euh. Est-ce que ce serait possible de rembobiner ce week end, depuis mercredi soir donc, ça m'obligerait?) (et ça me permettrait de finir Le livre des Baltimore, de Joël Dicker, très bien, ma foi).

La bête féroce a bien des soucis, figurez-vous que les affreuses -énormes- pies qui ne lui ont fait rien que des misères l'année dernière sont revenues pour la persécuter, lui battre des ailes dans la figure en poussant des cris de cochon (parfaitement) trèèès fort dès qu'elle sort une moustache dans le jardin. Ça n'en finira donc jamais, ces histoires de pies, ai-je pu lire dans les magnifiques yeux jaunes et désespérés de la Bête Féroce tout à l'heure (je vous jure).
Expliquer aux pies que la bête féroce n'a pas attrapé le moindre oiseau depuis neuf ans au moins, et que pour grimper en haut du prunier et s'attaquer à leurs oeufs il faudrait qu'elle eût un peu plus de courage que ça et moins de bidoche aussi, ça serait en pure perte, les pies sont déterminées à faire la peau, ou ça m'en a tout l'air.

Le mois de mai, ah, parlons-en un peu de celui-là.
Le mois de mai, c'est une expo à finir de préparer, un pestacle devant les parents (il y en aura un autre en juin, hein, ne paniquons pas), une fête des mères (mais il y aura aussi une fête des pères en juin, hein -air connu), et des éval' à mettre en route avec mes petits élèves,
le mois de mai, c'est un Festival de Cannes que je vais suivre de très près, trèèès trèès prèèès, même (mais à distance, hein),
le mois de mai, c'est des répètes, des répètes et des répètes, une générale, une première pour de rire chez un copain (on joue dans son salon et on invite les copains) et une grande et unique représentation au théâtre de Chartrescityville (enfin: dans un petit théâtre de Chartrescityville, ne nous emballons pas non plus),


(absolument rien à voir, mais je trouve que Mads, là, on dirait moi quand j'ouvre le local à vélos à l'heure de la récré).

9 commentaires:

  1. :D
    Sympa de se réveiller avec toi.
    Allez, bon courage pour cette nouvelle semaine et touuuuuus ces incontournables de printemps !

    RépondreSupprimer
  2. Moi c'est le stoïcisme de Mad qui m'épate tu as le même ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pardi, oui, et les cheveux au vent et tout et tout.

      Supprimer
  3. Excellent ! J'en pleure de rire ! Le local à vélo... tout m'est revenu d'un coup ! (je travaille en rased maintenant alors, le local à vélo, tu penses si j'y mets plus les pieds !)

    RépondreSupprimer
  4. Bellzouzou sur Arte ce soir I presume ?

    RépondreSupprimer
  5. http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-3583583/Kirsten-Dunst-nails-Parisian-chic-elegant-beaded-dress-joins-fellow-juror-Vanessa-Paradis-cocktail-reception-ahead-Cannes-Film-Festival.html

    RépondreSupprimer
  6. J'ai pensé à toi en voyant Mads jury à Cannes !!! Tu vas être débordé encore plus !!!

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: