Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mercredi 20 avril 2016

Le piano par les cordes.



Le prof de piano de Puceminus, il est un peu tête en l'air, on s'en souvient.
Puceminus elle n'est pas toujours courageuse du piano, on va dire aussi, et comme sa soeur en son temps, elle est du genre à laisser traîner les partoches des jours et des jours au fond de son sac sans que ça lui pose le moindre problème personnellement.

N'empêche, Puceminus se souvenant qu'à force d'être flemmasse du piano, elle a foiré l'an dernier son examen de fin d'année (et de cycle), s'était dit que cette année on allait voir ce qu'on allait voir elle attraperait le piano par les cordes (s'il vous plaît) et qu'elle se mettrait à bosser ses morceaux dès qu'elle les aurait, fissadardare et sans perdre une minute. (Pour tout vous dire, je crois que je l'avais *un peu aidée* à prendre cette décision.)

C'est ainsi que lundi soir, elle est rentrée avec ses morceaux sous le bras et sous mes yeux zéblouis s'est tout de suite attelée à déchiffrer le Mozart, d'abord, parce que Mozart c'est beau hein, main droite main gauche et les deux ensemble, mardi soir pareil et mercredi après-midi aussi, que je ne reconnaissais pas ma fille c'était plus la même on me l'avait changée et le déchiffrage qui avançait avançait avançait on en avait la bave aux doigts  (je viens d'inventer cette expression, parfaitement).

Tout ça pour recevoir, il y a quelques minutes à peine, un mail du prof qui lui annonce que pardon mais il s'est trompé de partition, ce n'est pas le troisième mouvement de la Sonatine de Mozart qu'il va falloir jouer à l'examen, mais le premier mouvement de la sonate II. (Mais ce morceau-là est plus facile, si c'est pas de la chance, ça, ajoute-t-il.)

10 commentaires:

  1. Elle n'a qu'à jouer le troisième mouvement quand même, ça changera les oreilles du jury :)

    RépondreSupprimer
  2. Ooooooooooooh, la pooooooovrette !!!

    RépondreSupprimer
  3. Y a de quoi être dégoutée à vie !!
    Lysa

    RépondreSupprimer
  4. elle a du mérite la pauvre petite!! :-D

    RépondreSupprimer
  5. Bon ben alors si c'est plus facile, cela va se faire les doigts dans le nez... ah bon, c'est déconseillé pour l'examen de piano ?!

    Question subsidiaire :Puceminus en a t'elle profité pour te démontrer par a+b qu'avec sa méthode, au moins, il ne lui serait jamais arrivé une mésaventure pareille ?

    RépondreSupprimer
  6. Y a pas de justice!
    L'histoire ne nous dit pas la réaction de la demoiselle : mon fiston aurait très mal pris la blague!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. elle a été très philosophe: heureusement que ça ne faisait que deux jours que je le travaillais et pas deux semaines, hein! ;-)

      Supprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: