Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

dimanche 30 mars 2014

Des niouses en vrac et pas bien rangées.

         Brisefer-mon-fils est parti hier soir à une fête avec ses copains la chemise repassée, lavé, parfumé, coiffé et ses trois poils du mentons rasés de près,  nan vraiment il avait pensé à tout le très prévoyant garçon.
Sauf peut-être au duvet dans lequel il était sensé passer quelques heures de la nuit, qu'il est allé chercher à la dernière minute dans le royaume de la bête féroce garage.
Mon fils est parti propre et sentant bon comme jamais, avec sous le bras un duvet qui p .u .a. i. t  la crotte de chat à trois kilomètres au moins.


           Ça m'apprendra à envoyer des mails par dessus la jambe, en faisant autre chose en même temps et en discutant avec mon voisin, j'ai envoyé aujourd'hui un mail destiné à copine C. au collège de Minipuce. Fort heureusement Lord Djézusse, pour une fois, je ne lui racontais pas trop de conneries, c'était un mail sérieux comme je sais aussi en faire quelquefois. Madame la Principale du collège appréciera néanmoins que je la tutoie d'emblée et que je lui donne du Bon courage et gros bisous ma jolie cocotte.


             Parce qu'aujourd'hui c'est dimanche citoyen, mais pas que, parce qu'on peut rire de tout sauf quand c'est vraiment pas drôle mon gaillard, je relaie le billet de Daria Marx. (et puis juste parce que ça va bien, là, les conneries, merci.)
Et pendant que j'y suis (aucun rapport, cependant),  je vous invite à lire cet article pourtant pas tout neuf paru dans le point, parce qu'on est tous concernés par la violence à l'école, il me semble.

10 commentaires:

  1. Vraiment pas drôle en effet. Je n'ai pas osé voir la vidéo.
    200 .Ce nombre est effrayant.
    Bon,ma cocotte ;) , bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de même, ma JOLIE cocotte, j'espère qu'elle aura été sensible au compliment ;-)
      (c'te honte, quand même.)

      Supprimer
  2. et alors?? quelle réaction des copains qui ont partagé sa nuit? (et son duvet?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben aucune idée (mais les pôv', quoi!) si ça se trouve, ils sont tous tombés comme des mouches.
      mais à vrai dire, la nuit a été de courte durée (si nuit il y a eu) et le duvet n'a peut-être pas été sorti, ce qui a dû limiter (un peu) les désagréments.

      Supprimer
  3. (Més)aventure du duvet mise à part, tes deux liens m'ont tuée. J'étais toute guillerette, je le suis beaucoup moins...(même si la violence à l'école, je l'ai vécue aussi de près, Seine-St-Denis mon amie...mais on n'est jamais blasé par ce genre de choses)

    RépondreSupprimer
  4. tu as eu des retours de la principale?tu laisses ton fils sortir mais il est trop jeune!!!! pour le reste ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. aucun. (mais je préfère, à vrai dire).

      Supprimer
  5. Je confirme pour la courte nuit! Vive les boules quiès!
    Je confirme aussi pour l'horreur du texte...

    RépondreSupprimer
  6. Ah, moi c'est une amie qui avait reçu (de moi) un mail destiné au principal. C'est beaucoup moins gênant.

    RépondreSupprimer
  7. Tant que les copains de mes gosses n'arrivent pas avec un duvet pourri puant je reste cool...

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: