Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

lundi 1 décembre 2008

Puceminus présente.

Dans la classe de ma Puceminus, chaque matin, on présente quelque chose.

Les enfants apportent un petit quelque chose de chez eux, en fonction de ce qu'ils ont fait le dernier dimanche, de ce qu'ils ont trouvé sur le chemin de l'école, de la météo et de l'âge du capitaine, qu'est-ce que j'en sais, moi, ce qui leur passe par la tête quoi, et ils le déposent en arrivant dans la boîte à choses.

Ça peut être un nid d'oiseau, un ticket de métro, un livre, une châtaigne, la règle étant que chaque jour les enfants présentent leur chose, chacun son tour, s'il en ont envie, et s'il ont quelque chose à présenter, j'espère que vous avez bien compris.

Et la règle Numbeurrouane entre toutes, tu me la copieras cent fois, c'est qu'on présente toujours quelque chose de nouveau, tu vas pas encore apporter une plume de paon si ton camarade l'a déjà fait il y a deux semaines, ça serait très mal vu par la communauté.

Il faut donc te creuser profond la ciboulette, parce qu'une fois qu'ont été présentées des choses genre une pomme de terre en forme de coeur, le dentier de ton grand-père ou la carte d'invalidité de ta grand' tante, ça devient coton de trouver des idées, tu t'en doutes.

Mais le but du jeu, c'est de trouver quand même, encore et toujours, des choses à apporter, parce que quand on présente sa chose, on est sous les sunlights des tropiques, tout le monde nous écoute, même la maîtresse, et en plus elle fait ses yeux grand ébahis devant la merveille que tu lui présentes, et toi, tu fais ta crâne.

Ma Puceminus, elle aime donc passionnément apporter une chose, pensez donc.

Elle n'a pas vraiment compris que c'était l'occasion qui faisait le larron, elle tient absolument à apporter quelque chose tout le temps, et au bout de trois mois de classe, boulencrotte, il faut de l'imagination, croyez-moi. Mais Puceminus ne se décourage pas, elle réfléchit, et toujours elle trouve.

Ce matin, par exemple, elle vient me trouver, triomphante:
Je sais ce que je vais présenter aujourd'hui, je vais présenter....
(les yeux brillants)
.....mes fesses!

19 commentaires:

  1. N'as-tu pas toi-même mis en ligne le double objet en question, que sa propriétaire grattait d'une main tout en tapotant le clavier d'ordinateur de l'autre ?

    RépondreSupprimer
  2. ah bah en voilà une idée qu'elle est bonne !!!

    RépondreSupprimer
  3. c'est la maîtresse qui va être contente!!
    excellent!!

    RépondreSupprimer
  4. trop forte !
    je viens souvent prendre ma dose de gaz hillarant sur ton blog mais cette fois -ci je laisse un p'tit com!
    je ris toute seule devant mon écran!

    RépondreSupprimer
  5. Laisser ses fesses dans la boite ça va être complexe...

    Tu l'as fait pour augmenter le trafic sur ton blog, elle c'est pourquoi?

    RépondreSupprimer
  6. Elle cherche un peu aussi la maitresse! ça lui apprendra à faire des jeux comme ça! et encore elle a été polie!je dis donc BRAVO à puceminus!!!!

    RépondreSupprimer
  7. Elle cherche un peu aussi la maitresse! ça lui apprendra à faire des jeux comme ça! et encore elle a été polie!je dis donc BRAVO à puceminus!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Elle cherche un peu aussi la maitresse! ça lui apprendra à faire des jeux comme ça! et encore elle a été polie!je dis donc BRAVO à puceminus!!!!

    RépondreSupprimer
  9. @ Sandra: tu es bien virulente (et bavarde) aujourd'hui! tu en as après la maîtresse, c'est ça?

    @ Moukmouk: en effet, je ne sais pas comment elle va laisser ses fesses dans la boîte à l'entrée, elle n'a pas dû réfléchir à ce petit détail.
    Mais en même temps reconnais que l'idée est bonne: un petit quelque chose toujours à portée de main (hein, Griffollet?), rond et chaud, joli et bien tourné ma foi; une présentation originale s'il en est, je m'étonne que personne n'y ait pensé avant.
    En plus, je suis sûre que la maîtresse va a-do-rer.

    RépondreSupprimer
  10. ben dis donc : drôle de famille ! La mère adoratrice de JoJo, la p'tite qui veut présenter ses fesses..... ouh ! lalalalala

    RépondreSupprimer
  11. qu'est ce que je donnerais cher pour voir la tronche des petits copains et de la maîtresse quand il verront la chose!
    :)

    RépondreSupprimer
  12. Hi hi, elle promet cette demoiselle !!!

    RépondreSupprimer
  13. @ Thémilia: pas de cookies pour toi demain, vilaine, c'est pas beau de se moquer.

    @ Laeti: à qui l'dis-tu? (soupir)

    @ Marc: hum, ne te réjouis pas trop vite, j'ai beau revendiquer (parfois) ma mèrindignité, j'ai quand même fait une petite leçon de choses à ma fille avant qu'elle ne parte à l'école, hein.

    RépondreSupprimer
  14. Si c'est pas malheureux d'empêcher ainsi l'originalité et l'imagination de s'exprimer ! De plus c'est un manque total de solidarité, la maîtresse aurait enfin eu de quoi bloguer. :-)

    RépondreSupprimer
  15. le problème avec ce genre de pratique (le truc encore jamais vu) comme pour les gouters d'anniversaire d'ailleurs, c'est...
    l'escalade !
    Après les fesses de ta donzelle, qu'est-ce que le prochain petit nenfant va sortir à ton avis, hein ?

    RépondreSupprimer
  16. Ca va être un succès/
    Obligé.

    (chouette une maikresse qui pratique le Show&Tell, j'adore!)

    RépondreSupprimer
  17. Punaise, non mais aussi, elles en ont de ces idées les maîtresses!!!!

    RépondreSupprimer
  18. ah bon, Sosso, tu ne pratiques pas ça en classe? perso je le fais aussi, même si c'est moins institutionnalisé que dans la classe de Puceminus.

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: