Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mercredi 28 février 2007

traduction sous le manteau.

L'autre jour, mon ours était nu devant moi. A vrai dire, il ne pouvait plus rien me cacher, il était même obligé de se dévoiler encore plus, c'est dire dans quelle embarrassante position il se trouvait. Au départ, les choses semblaient pourtant s'engager le mieux du monde: mon ours (qui bien souvent se moque de moi qui ne parle pas un mot d'espagnol, lui qui se débrouille si bien) avait réussi à trouver des fous à lier âmes charitables pour garder nos nains et la bête féroce pendant notre semaine en croque-love à Madrid.
L'ours était donc ravi, pensez donc: non seulement j'allais lui en être éternellement reconnaissante et dévouée, mais en plus, il aurait droit à coup sûr à certain petit extra que je réserve toujours pour les fois où je suis particulièrement contente de lui, hum.
Mais dans sa hâte de me faire savoir combien il en avait sous la ceinture le couvercle, il a commis l'erreur très fatale de m'annoncer la bonne nouvelle trop tôt, parce que je lui ai demandé s'il avait aussi déjà réservé l'hôtel. D'abord, l'ours a verdi, avoué qu'il avait oublié, puis annoncé qu'il allait le faire sans tarder, mais pas tout de suite, parce que c'était l'heure de la sieste en Espagne. Il a ensuite décrété que c'était plus pratique d'envoyer un mail tout compte fait, et qu'il fallait que je le laisse seul devant l'ordinateur pour qu'il puisse se concentrer.
Le soir, en tapant chez gougueule ma requête quotidienne habituelle "quoi de neuf dans l'actu de George?", je suis tombée tout à fait par hasard sur l'historique des recherches, et notamment sur
"traduction français/espagnol
comment traduire un texte français en espagnol?"
(l'avait juste oublié de taper aussi: "comment faire pour que ma femme ignore que j'ai eu besoin de me faire traduire un texte de conversation- courante- de base- de 3 lignes- dans une langue que je me vante d'avoir étudiée brillamment et appréciée 5 ans durant à l'école?")

10 commentaires:

  1. "Burro velho nao aprende linguas"
    (Proverbe portugais).

    RépondreSupprimer
  2. meuhhhhhhhhhh !!!
    c'est le seul mot d'espagnol que je maîtrise... ounepokito (en version bovine ofcourse)

    RépondreSupprimer
  3. Ah ah ah ! Eh ben, vous êtes pas rendus mes amis ! Dans le pire des cas, essayez l'anglais ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Je ne vois qu'une seule solution une fois sur place.... Ne pas quitter l'hotel Mouhahahahahahah

    RépondreSupprimer
  5. il te reste encore quelques heures pour te mettre à l'espagnol,non il n'est pas trop tard,même dans l'avion tu peux réviser,allez courage bellzouzou!!!

    RépondreSupprimer
  6. Euuuuuuuh ! C'est pas que je sois le genre à profiter du malheur des copines, mais si tu comptes te pendre à cause de ta messagerie, je peux aller à Madrid avec ton ours ? ;-)))))

    p.s : Moi je parle espagnol monsieur ours. Bon d'accord je ne suis ni aussi belle, ni aussi drôle que Bellzouzou, mais avec moi vous ne dormirez pas dehors !

    RépondreSupprimer
  7. C'est juste son accent qui est un peu rouillé.

    RépondreSupprimer
  8. J'espère que tu lui as pas dit ce que tu as découvert. Pas tout de suite...

    RépondreSupprimer
  9. Mais tu pallieras aisément aux lacunes inavouées de ton tendre, n'est-ce pas Bellzouzou ? Nous, on se partage la tâche : j'assure en Italie (euh, m'enfin...), il mène la barque sur nos frontières les plus proches (pasque là, je suis comme ton ours, mes 5 ans d'allemand ne m'ont laissé que de douloureux souvenirs que je me suis empressée d'oublier). Plus loin (ou moins parlé !), on se débrouille avec le lexique du Rou*tard...

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: