Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

jeudi 11 mai 2006

Amis pour la vie.

Mon ours est un être bourru. Je ne vous apprends rien.
Mon ours est un homme dont la subtilité et les sentiments sont dissimulés bien profond sous une très épaisse carapace de poils. Il faut savoir le prendre, et c'est tout un art. Mais vous le saviez déjà.
Or il existe quelqu'un sur terre qui a réussi à l'amadouer. Quelqu'un qui est entré dans ses bonnes grâces et qui y est resté pour la vie (et être dans les petits papiers de mon ours, c'est pas d'la piquette, je vous le dis, moi), quelqu'un qu'il apprécie infiniment, dont il respecte le jugement, suit les conseils à la lettre. Quelqu'un qu'il estime, qu'il admire.
Quelqu'un dont il recherche la compagnie, avec qui il aime discuter, refaire le monde.
Quelqu'un dont il ne pourrait se passer, dont l'absence créerait un vide incommensurable (inimaginable même en cauchemar.)
Cette personne a réussi l'exploit de dompter mon ours.
Elle a touché son point sensible. Elle l'a pris par les sentiments.
Le samedi matin, mon ours est levé dès potron-minet.
Il se douche, se rase de près et se parfume. Je l'entends siffloter. Il revêt ses plus beaux atours.
C'est que le samedi est son grand jour: il a son rendez-vous.
Quand il en revient, il est souvent midi passé depuis longtemps.
Dans son panier, il y a des crottins, chabis et chabichous divers et variés, du munster qui pue, du maroilles qui empoisonne, du soumintrin qui empeste, du pont- l'Evêque qui fouette, de l'Epoisses qui schlingue, et d'autres choses non identifiables, hormis par l'odeur.
Mon ours a le visage détendu et radieux des beaux jours, il fleure le bonheur, il embaume la félicité.
Mon ours en personne vous recommande donc la crèmerie AMMEUX (non, pas que du fromage de vache)- CHAMBON (hummm, ça, ça reste à prouver), tenue par son grand pote à la vie à la mort, marché de Chartres le samedi matin. La meilleure de tout le pays, vous pouvez lui faire confiance.
P.S: Si vous y croisez mon ours, merci de lui demander de ne pas trop traîner quand même.

5 commentaires:

  1. je n'ai pas encore repéré les noms de tous les maraîchers, crêmiers & co mais c'est promis, samedi je change de crêmerie!

    RépondreSupprimer
  2. je te le ramène par la peau des fesses!!!!

    RépondreSupprimer
  3. Aglaé chat fidèle11 mai 2006 à 16:16

    Nous autres chats rendons hommage
    A l'ours amateur de fromages,
    Ces bons appâts dont les odeurs
    Rabattent vers nous les rongeurs.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai vraiment honte mais c'est interdit de séjour dans mon frigo, ça, ou alors en boîte super-hermétique, alors c'est pas du jeu, mieux vaut s'en tenir au Kiri..

    RépondreSupprimer
  5. I say briefly: Best! Useful information. Good job guys.
    »

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: