Bellzouzou, Pensées profondes, livre XIII verset 126:
"Un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"Tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

dimanche 1 octobre 2017

vrac, micmac et foutrac du dimanche soir

Pas grand chose, mes amis, j'ai jardiné un peu, et je m'attends par conséquent à être perclue de courbatures toute la semaine, j'ai vu Un beau soleil intérieur, et à part la (toujours aussi) grande beauté de Juliette Binoche et la scène finale qui m'a amusée un peu, je me suis faiche comme rarement au ciné (les critiques dithyrambiques du film, euh?), je me suis régalée en revanche avec Profession du père, du (toujours aussi) brillant Sorj Chalandon, j'ai révisé mes déclinaisons latines avec Puceminus (et euuuh), et c'est tout pour aujourd'hui, alors comme ça fait bien peu convenez-en, et que le temps est tout moisi, je vous propose un peu de Mads illico, pour faire bonne bouche et mettre tout le monde de bonne humeur, ne me remerciez pas, ça me fait plaisir à moi aussi.

9 commentaires:

  1. je rêve ou bien il me fait un clin d'oeil à moi personnellement, ton danois?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non Joanna! C'est à moi qu'il fait un clin d'oeil! ;-D

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    3. Les filles, Mads, il est à moi, tout le monde sait ça, hein. (Sauf lui, peut-être) (mais plus pour longtemps, allez.)

      Supprimer
  2. Mon mari m'a emmené voir le beau soleil intérieur. Je l'avais emmené voir Mens and chickens... un point partout, la balle au centre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on a vraiment les mêmes goûts pour tout, on dirait ;-)

      Supprimer
  3. Il est tout mignon, ce Mads, pour une fois...;-)

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: