Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

dimanche 3 septembre 2017

Vrac, micmac et foutrac du dimanche soir

J'ai oublié de vous raconter que pendant les vacances, on a joué aux cartes. Chez Bellzouzou l'aïeule. Et quand on joue aux cartes chez l'aïeule, c'est très pénible de jouer avec ce jeu de cartes-là


et en même temps, c'est toujours avec celui-là qu'on joue, vu que les aïeux ne possèdent qu'un seul jeu de cartes, et que c'est déjà pas mal vu qu'ils ne jouent jamais aux cartes,
c'est très pénible, disai-je, parce que l'aïeule ne joue pas, elle ne fait que commenter ses cartes grecques, ce qui est pénible quand on joue convenez-en,  Ah! sur cette île-là, il y a un joli moulin, en effet! et Aaah ben dis donc, qu'est-ce que ça s'est construit ici, depuis que la photo a été prise, et Mais qu'est-ce que c'est beau, vous trouvez pas?? ad libitum.

Mon prunier fou, celui qui d'ordinaire nous donne une prune saine pour neuf prunes véreuses, a cette année décidé de nous donner une prune véreuse pour neuf prunes saines, et c'est pas moi qui m'en plaindrai, mais il est toujours aussi fou: deux fois par jour il fait tomber l'équivalent d'un gros panier de prunes, nous noyant dessous et je rigole pas, on voit prunes, on mange prunes, on vit prunes, on en est à plusieurs kilos distribués ici et là, trois tartes, des compotes en veux-tu en voilà, et on en mange à tire-larigot et à tous les repas si bien qu'on a le transit fou lui aussi, aaaah, ne me demande pas de te faire un dessin, hein.

Puceminus, mon tout petit bébé qui aimait tant et tant l'école jadis, a préparé cette année ses affaires de rentrée en 4ème avec un peu moins d'enthousiasme que d'habitude, entendez qu'elle ne s'y est mise que deux jours avant pour s'apercevoir qu'il lui manquait des petites choses sans que ça la mette dans tous ses états, ça serait le début de l'adoleschiance que ça ne me surprendrait qu'à moitié, tiens (c'est bien ma veine).

Mon autre adoleschiante (celle pour qui il ne fait aucun doute qu'elle en est bien une, certifiée conforme et validée par la Médecine) a préparé ses affaires pour l'internat qu'elle va découvrir demain, sa valise et sa trousse à maquillage sont parfaitement prêtes et remplies, mais je viens de lui rappeler qu'elle allait avoir besoin de feuilles pour écrire et (crois-moi pas si tu veux) elle n'y avait pas pensé.

Et pis sinon vous savez ce qui m'attend demain, pas la peine de s'étendre là-dessus, mais un petit mot de réconfort ça serait pas du caviar royal en branche de chez luxe extra, vu les réactions sur le billet précédent, (si vous n'aimez pas mon Danoidoliwoude, non mais dites-le, hein, et lui et moi on s'en va pour toujours à Copenhague et on ne revient jamais. )

13 commentaires:

  1. Moi, cette année, je ne sais pas encore dans quelle ville je serai, quel niveau j'aurai, des remplacements ? un poste vacant ? des compléments de temps partiels ? Rin de rin de rin ! Début d'année trop cool ! je sens que je ne vais pas m'ennuyer si j'ai une classe à temps plein. Les joies des contractuels (à qui on jette des pierres en plus)
    Wait and see tomorrow
    Bonne rentrée à toi, je suis sure que ce sera super avec ton petit jeune.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ça s'est arrangé depuis, Isabelle! Courage!

      Supprimer
  2. BONNE RENTREE, MAITRESSE!

    RépondreSupprimer
  3. Ah ! L'arrière-grand-mère a offert à l'arrière-petit-fils le même type de jeu de cartes avec la Camargue ! Même topo ... "ah ! le flamand rose !", "ah ! les taureaux !", "là, tu vois, ce n'est pas loin d'où j'habite", "là, ta mère, elle a fait du cheval quand elle avait ton âge", etc.
    Et sinon, la confiture, pour les prunes ?
    Bonne rentrée !

    RépondreSupprimer
  4. Allez, courage ! Ils vont être super ces petits, forcément puisqu'ils vont avoir une super maîtresse.
    Et dis-toi que c'est aussi la rentrée pour les parents et que certains vont souffrir encore plus que toi (si si, je te jure que c'est possible) !

    RépondreSupprimer
  5. Ben si j'étais plus près, je te prendrais bien des prunes à mettre en confiture. Note bien que les vers, c'est moins embêtant que la tavelure de mon poirier (un champignon qui oblige à ramasser tout ce qui tombe, même les feuilles, pour, théoriquement, tout brûler afin d'éviter le réinfestation l'année suivante).
    C'est moi qui ai fait la valise de mon grand pour l'internat, et j'ai pensé aux feuilles. (Mais il n'est pas encore fan de la trousse de toilette.)
    Allez, bonne rentrée, ce soir, ça ira mieux!

    RépondreSupprimer
  6. Un régal de te lire comme d'hab !!! Ici rentrée... aussi normal pour une assistante sociale en collège. j'ai expliqué mon travail un certain nombre de fois....bonne soirée

    RépondreSupprimer
  7. Alors ? Des nouvelles bien fraiches de cette rentrée ! Viiiite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci tout le monde, et pour les nouvelles, ça vient, ça vient ;-)

      Supprimer
  8. Pour les prunes , c'est pas moi qui vais m'en plaindre ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on t'a reconnue, l'anonyme! ;-)

      Supprimer
    2. Mince,l'anonyme a oublié de signer !
      F.C

      Supprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: