Bellzouzou, Pensées profondes, livre XIII verset 126:
"Un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"Tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

jeudi 14 septembre 2017

Brèves de mater et d'ailleurs, avec tout plein de bienveillance à l'intérieur.

Un papa a demandé solennellement à me parler un soir après la classe, juste pour me dire que si son fils avait envie de faire caca dans la journée, il ne fallait surtout pas que je l'en empêche. Et que si le petit réclamait de l'eau, il fallait que je lui donne à boire.
J'ai profité de l'occasion pour demander à ce papa pourquoi diable-donc son fils avait raté la première semaine d'école (toute entière), (alors qu'il avait tellement envie de venir y faire caca et boire de l'eau, visiblement). Il m'a expliqué que c'était parce que sa femme et lui avaient dû gérer la rentrée de la grande soeur (au CP, école à 500m de la maternelle), rendez-vous compte, j'en ai deux, moi, hein [des enfants, je suppose, ndlr]. J'ai expliqué, longuement, qu'une semaine entière c'était beaucoup pour gérer une rentrée au CP et négliger celle du petit frère, puis détaillé, longuement toujours, la marche à suivre avec deux (deux!) enfants scolarisés: déposer le petit à la mater, en premier et tôt, puis la grande à l'élèm, qui ouvre dix minutes plus tard, et il y a tout plein de parents qui y arrivent très bien, pourquoi pas vous? Bien bien bien. Le lendemain, le petit vient à l'école le matin (victoire), mais pas l'après-midi(euh). Quand je demande pourquoi (diable-donc) le lendemain, à la maman cette fois, devinez quoi? c'est parce qu'elle a dû déposer la grande au CP qu'elle n'a pas pu mettre le petit.

Sinon, c'est moi ou les parents posent de drôles de questions cette année? on m'a demandé s' Il peut garder sa casquette dans la classe? et si elle arrive bien à gérer ses émotions à l'école? (= elle ne vous fait pas de grosses colères comme à nous à la maison? je parle le parent dans le texte). Mon jeune collègue a eu droit à J'ai trouvé cette barrette (à cheveux) dans le couloir, (ton indigné) il faudrait peut-être faire quelque chose!!

S'il y a bien un mot qui me sort par les trous de nez et ailleurs, c'est bien le mot bienveillance, qu'on nous sert à toutes les sauces, et vas-y donc qu'il faut être bienveillant avec ses enfants, avec ses élèves, avec son corps et avec soi-même, comme si on faisait toujours exprès d'être malveillant avec tout le monde, hein. 
Mais ce que j'ai vu l'autre jour m'en a bouché un coin (ça ne peut donc plus me sortir par les trous de nez et ailleurs, mais je m'égare)

Même la cosmétique, elle se doit d'être bienveillante, dis donc.

19 commentaires:

  1. Je bosse aussi dans notre "merveilleuse" EN et devine j'ai une formation 3 jours sur....la communication bienveillante. Alors j'ai bien ri de te lire ce soir !!
    Vanessa

    RépondreSupprimer
  2. Comme souvent, Bellzouzou, je me demande s'il faut en rire ou pleurer... Rire (avec bienveillance, hein) de ces parents qui ont besoin d'une semaine pour gérer une rentrée au CP, ou s'inquiéter de comment ils vont gérer toutes les années à venir avec leurs deux marmots...

    Quant à la cosmétique bienveillante, elle me laisse pantoise ! Oo

    Et pour rester sur la bienveillance, j'en entends parler comme tout le monde, de l'éducation bienveillante. Et je trouve ça positif, et c'est certainement très bien. Oui... Mais moi avec mes rejetons personnels, je fais ce que je peux, avec ce que je suis, avec mon amour mais aussi avec mes impatiences et ma fatigue, et je fais de mon mieux, mais des fois je n'arrive pas à être bienveillante, et c'est comme ça.

    RépondreSupprimer
  3. ET bin ici, chez moi, ce sont les mêmes horaires entre la mater' et l'élémentaire, qui sont distantes aussi de 500 m... je peux te dire que ça cavale le matin (d'ailleurs, on a tous de belles gambettes et de beaux fessiers, parce qu'en plus ça grimpe !).

    RépondreSupprimer
  4. deux enfants à gérer pour l'école?? ah ouais,c'est du lourd! ça ne court pas les rues,c'est vrai!!

    RépondreSupprimer
  5. Je comprends bien le désarroi de cete famille parce que moi, madame Bellzouzou, figurez-vous que j'en ai 3 plus un chat ! Deux en primaire, une au collège, le chat dans le jardin... On a trouvé la solution: elle vont chacune leur tour en classe et si Réglisse hésite trop longtemps sur le pas de la porte ("Je sors ou pas... fait pas chaud aujourd'hui... Ah ben tiens, il pleut côté perron ET côté terrasse... je reste? Non, je file chasser...Oh et puis non, il y a des croquettes..."), et bien ces jours-là, celle qui devait aller en cours, reste avec ses soeurs. Du coup, mon mari et moi, on travaille un jour sur 2... On voit bien que vous ne savez pas ce que c'est que de s'occuper des enfants !
    À ce niveau de compét', ce n'est plus de cette fichue bienveillance dont il faut se tartiner la figure tous les matins, c'est de zénitude !
    oh les boulets !!
    Courage, l'année s'annonce longue avec eux...

    RépondreSupprimer
  6. S'il veulent que le petit ange aille un jour en primaire et que leur problème d'intendance familiale soit réglé pour quelques années, z'ont intérêt à pas trop lui faire rater la maternelle !

    RépondreSupprimer
  7. Ben oui ! Imagines-tu seulement les potentiels ravages de la cosmétique malveillante ??!! Y'a des choses avec lesquelles faut pas rigoler.

    RépondreSupprimer
  8. La cosmétique bienveillante, c'est quand on ne dit pas à la cliente qu'elle a quand même beaucoup de poils qui repoussent hyper vite ou qu'elle commence à avoir une peau de vieille et qu'il faudrait penser à un petit ravalement, c'est ça ?
    Et l'éducation bienveillante, c'est quand on est tout attendri et qu'on répond gentiment quand, à la fin d'une réunion de rentrée avec des étudiants de 1ère année de fac, une jeune femme vient vous dire "merci pour toutes les informations que vous nous avez données ce matin, mais quand est-ce qu'on aura la liste des fournitures scolaires ?" ?

    RépondreSupprimer
  9. Oui, quand même, il faurait faire quelque chose... Il y a de bienveillants coups de pied aux fesses qui se perdent, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben oui, une barrette par terre, mais qu'est-ce que c'est que cette école toute malveillante, hein.

      Supprimer
  10. J'aime bien l'interprétation de V. sur la cosmétique bienveillante. Moi, j'avais juste pensé que c'était des soins indolores, pas du peeling qui gratte ou pique ou de l'arrachage de poils brutal (en même temps, si tu es bienveillante avec ton corps, tu te fiches des poils, peut-être: ils ne peuvent pas être disgracieux).
    La bienveillance, au bac, c'est mettre 15 à un élève qui ne sait "pas encore" faire une phrase correcte en langue étrangère, au lieu de lui mettre 5 parce qu'il n'a "toujours pas" acquis les bases.

    RépondreSupprimer
  11. Considérez
    La bienveillance
    Et la mettez
    En surbrillance
    ça ne peut pas faire de mal
    Ce n'est pas de trop c'est juste normal.

    RépondreSupprimer
  12. Partout, elle est partout et à toutes les sauces, la bienveillances ! (un ami en IUT option agronomie y a eu droit dans un rapport de stage, à propos de méditation dans la lutte contre les doryphores ! Si ! l'horticultrice faisait 1h de méditation par jour en pensant avec "bienveillance" aux insectes... Et c'est efficace...
    Quand un futur parent arrive et parle de bienveillance ou demande "comment vous gérez les émotions des enfants "(en TPS ou PS), je parle des règles de vie, etc et surtout je les envisage (les parents) désormais avec une grande méfiance ! (à cause de malheureuses expériences passées...)

    RépondreSupprimer
  13. Notre nouvelle inspectrice toute neuve nous a aussi recommandé la bienveillance lors de la "conférence de rentrée" (c'est pas un peu pompeux, ça ?).
    Je mourais d'envie de lui demander si nous aussi on aurait droit à une "évaluation bienveillante" de sa part lors des prochains "RDV de carrière" (puisqu'on ne dit plus inspections !)... je n'ai pas osé !

    RépondreSupprimer
  14. > s' Il peut garder sa casquette dans la classe?

    Peut-être qu'il y a là des motivations religieuses ?

    RépondreSupprimer
  15. Pour la casquette en classe, des parents nous avaient expliqué qu'on pouvait pas imposer à leur fils, élève de 2nde, de l'enlever alors qu'ils lui avaient mise depuis l'âge d'un an, oui même dans leur chez-eux...

    Et dis-moi Mme Bellzouz c'est vraiment une barrette à cheveux qui a posé problème ? Passke dans mon lycée c'est un autre genre de barrette qu'on peut trouver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bah non, une vraie barrette à cheveux, on ne peut plus malveillante.

      Supprimer
  16. Moi, je pense qu'on en manque de la bienveillance... Quand je vois toutes ces émissions TV (que je fuis en courant et qui font de l'audience) qui fleurissent où le grand truc c'est de dénigrer les autres, les virer, les humilier... à vomir... Donc, oui, un peu plus de bienveillance avec les autres, de tolérance, quoi. Quant à la "cosmétique bienveillante", oui j'ai vu cette vitrine et j'ai pas tout compris : peut-être de la cosmétique "gratuite", c'est à dire, "bienveillante avec mon porte-monnaie" hahahahah

    RépondreSupprimer
  17. Une épilation en demandant pardon aux poils ?!

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: