Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

lundi 16 janvier 2017

Vrac micmac et foutrac du lundi matin.

Mes petits zamis, c'est pas que je ne vous aime plus, mais j'ai un début d'année un petit peu difficile avec des réunions deci delà et même au delà, des répétitions de la troupe qui ont repris sur les chapeaux de roue, une représentation samedi dernier et un ravalement complet de façade et de texte pour la pièce à venir, et puis la grande méchante APB de Minipuce qui veut me manger bientôt, avec des journées portes ouvertes et des rendez-vous d'orientation.
Quand je n'ai même plus le temps de zieuter mes photos de Mads nu sur une peau de bête, c'est le signe qui ne trompe pas que je suis débordée des quatre côtés.

Sinon, côté lecture -histoire de raconter quand même un petit quelque chose, hein-, j'ai deux chouchous, Petit pays, de Gaël Faye et Chanson Douce de Leïla Slimani; si tu les as lus tu sais de quoi je parle et tu ricanes doucement que j'arrive après la bataille, mais si tu ne les as pas lus, crois-moi, lis-les.
Et puis la surprise Souviens-toi de moi comme ça, de Bret Anthony Johnston. Le titre et la couverture sont assez nuls, mais tout le reste est parfait, l'histoire d'un jeune garçon texan enlevé et disparu plusieurs années et de son retour dans sa famille dévastée, tout en pudeur et culpabilité, entre amour et haine et désir d'oubli et de vengeance. Tu le commences et tu manges les 450 pages sans respirer.


 et puis la vue de ma fenêtre ce matin, qui n'était pas dégueu
(et qui valait bien un gif de  Mads, je dis) (je dis ça, moi?)

15 commentaires:

  1. Haaaaaaaaaaaaaan, elle est trop belle l'église de ton village dans le soleil levant ;-) (que parfois quand j'emprunte les routes de ton plat pays, je la cherche au loin, un peu comme la Tour Eiffel quand j'arrive à Paris. Bon courage pour APB ! En ce moment, je cours les lycées pour présenter ma filière...et les portes ouvertes chez nous sont le 11 mars - ouais, un samedi matin :-/ -)

    RépondreSupprimer
  2. Juste pour dire que j'ai beaucoup aimé Chanson Douce, moi aussi et que j'aurais préféré un gif de Mads (naaaaaan, j'rigooooole!)

    RépondreSupprimer
  3. Moi , pas débordée du tout ...
    Je suis bien confortablement installée dans mon canapé ...et mon fils me demande de faire un chèque pour se présenter aux concours ...le problème c'est quand je compte le nombre de zéros après le 1 , je flippe et je regrette le temps des APB ...;)
    F.C

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je préfèrerais faire un chèque et être tranquille émile dans mon canapé ;-)

      Supprimer
  4. Le spectre des portes ouvertes se profile aussi pour nous, même si on a encore un peu de temps (mon Ado à moi que j'ai est en seconde, je me demande juste s'il ne faut pas déjà commencer à s'y rendre puisqu'elle ne sait pas ce qui la tente pour la suite). Bon courage (et bonne année !)…

    RépondreSupprimer
  5. À quand un gif de Chaton devant la petite église au soleil couchant, avec les pétales de rose et notre Bellzouz rayonnante ?!

    Et courage, en juin tu auras peut-être plus de temps... ou pas !
    OK c'est pas bien de se moquer, je sors.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je visualise parfaitement bien ce gif, et je l'aurai bientôt dans ma collec', sûr!

      Supprimer
  6. hourra, depuis au mois 3 semaine, impossible de mettre des com' ni chez toi, ni chez névrosia, ni chez Anne... mais j'ai trouvé comment faire, voilà la manip' pour mettre un com', je te dis pas : clic droit, ce cadre, ouvrir le cadre dans un nouvel onglet... et ça marche !

    RépondreSupprimer
  7. Du coup je me lâche, en faisant des fautes... et j'ai plein de trucs à dire... premièrement, comment se concentrer quand on a jean louis au ciné derrière soi? Deuzio je sais d'expérience qu'il ne faut jamais dire la vérité aux enfants, ils répètent tout à la maitresse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on a Jean-Louis derrière soi au ciné, Madame, on le dit discrètement à son mari qui n'a rien vu, on le lui redit parce qu'il n'a pas entendu ce que tu lui as dit (vu que tu essaies d'être discrète à mort), on se demande pendant le film si oui ou non on va lui dire un petit mot à la fin, (non, en fait)(c'est pas Mads, hein).

      Supprimer
  8. Ah chouette tes lectures! Tes deux chouchous sont aussi les miens, moins le 3e quand même mais c'est vrai qu'une fois plongés dans l'histoire on ne l'a lâche pas! Courage pour Minipuce!

    RépondreSupprimer
  9. Tadaaam , Bellzouzou, on a regardé la chasse avec Ton Mad's . Et même que mon mari m'a dit (je te promets!) : "Je ne sais pas ce qu'elle lui trouve Bellzouzou, mais en tout cas il joue bien Mad's. " . Je n'ai pas répondu vois-tu ;)Poignant le film. Dernières lectures : deux journaux de bord : eN France : les chemins noirs de Tesson, assez noir mais avec un de la lumière, sur Mars : seul sur mars de Andy (dt le film est issu) , j'ai adoré , impossible de le lacher!

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: