Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

vendredi 21 octobre 2016

Mes petits zamis, c'est wacances, figurez-vous. A la dernière récré, ma collègue me disait que Il y a des fois où les vacances arrivent alors qu'on pourrait presque faire encore une petite semaine dans la foulée, je lui ai dit que Pas cette fois, hein, et même que Pas souvent, du tout du tout. Elle en a convenu, (sans difficulté aucune), (elle a même reconnu qu'elle ne savait pas pourquoi elle avait dit ça).

Je m'en vais de ce pas faire un petit tour chez nos voisins lézanglais, du côté de Londres et de Brighton. Comme par asarbaltazar, je viens d'apprendre que Mads serait à Londres le 24 octobre. Après le coup de la Croatie, j'ai comme l'impression que ça ne m'étonnerait pas que je suis presque sûre qu'il cherche un rapprochement entre nous, dites-moi si vous pensez que je me trompe. (Je ne suis pas obligée de vous croire).
Arrête de faire ton mignon et répond: tu le cherches, le rapprochement??

[Avec mes Livres sterling, j'emporte les deux Sandrine Collette que je n'ai pas encore lus, le dernier Ernaux Mémoire de fille, et Un été avec Victor Hugo de Laura El Makki et Guillaume Gallienne, ça devrait bien aller pour moi, hein.]


mercredi 19 octobre 2016

Esprit (criminel), es-tu là?

Souvenez-vous de ma petite cocotte de l'an dernier, celle qui avait l'imagination si féconde, oui, celle-là.
Figurez-vous qu'elle est dans ma classe cette année encore. Elle a grandi, je trouvais qu'elle s'était un peu calmée, question imagination.
Jusqu'à ce matin.
Tu sais, maîtresse, ce qui m'est arrivé avec ma maman, en sortant de l'école hier soir?? Il y a un monsieur qui passait comme ça dans la rue, qui m'a attrapée par le cou et ma maman a crié (elle prend une voix suraiguë terrifiante et se met à rouler des yeux en se tenant le cou des deux mains) Nooon, n'étranglez pas mon nenfant!!!!

Son voisin de banc, qui connaît l'animal depuis l'an dernier lui aussi, se plante alors devant elle bras sur les hanches et lui demande 
Nan mais dis donc, c'est la vérité ce que tu nous racontes, ou c'est juste encooore un film que tu as vu dans ta tête??

(Comme ça n'est pas seulement dans sa tête qu'elle a vu ça, il va encore falloir que je synchronise les pendules avec la maman, question zieutage de séries policières *pas vraiment de son âge* dans le lit parental jusqu'à pas d'heure, moi.)




Aah, n'en rajoute pas, chaton, veux-tu.

dimanche 16 octobre 2016

Chaton et moi.

Figurez-vous que ça fait un an pilepoil que Mads a ma lettre tout contre lui dans sa pocket et que chaque fois qu'il a un petit coup de moins bien il arrête sa pétrolette pour la relire et ça lui fait un bien fou, il y a qu'à voir sa tête ensuite, hein.

vendredi 14 octobre 2016

Restons crédible.

Aujourd'hui a eu lieu l'exercice anti intrusion dans le collège de Puceminus. Il se trouve qu'elle était en cours de musique. Le prof, nous dit-elle, a poussé le piano contre la porte. Devant nos mines zincrédules (Il a poussé tout seul un piano contre la porte??), elle précise que Le piano a des roulettes. L'Ours ricane alors que si le piano a des roulettes, le très méchant qui veut leur peau* n'aura pas de mal à le pousser, en même temps que la porte. (Levant les yeux au ciel devant un tel manque de bon sens:) Nan mais: le piano, il a un frein. (Ouf, hein.)**

* à la maternoche, dans la mienne en tous cas, il y en a qui ont parlé de crocodile à leurs élèves, d'autres de lion qui pourrait rentrer un jour dans l'école sans y être invité, et à la récré il y a des élèves qui sont venus demander soupçonneusement si ça serait un crocodile ou un lion qui viendrait, finalement?? On s'est dit que pour être (encoooore plusse) crédible, on aurait dû se mettre d'accord sur le plus important.

** j'ignorais que je pouvais bloquer ma porte de classe avec un piano (à roulettes et à frein, de préférence); depuis que j'affiche réglementairement (comme il se doit dans tous les lieux publics) la marche à suivre officielle à côté de ma porte de classe, je pensais que c'était un canapé qu'il fallait mettre. Mais bon, ne chipotons pas: piano ou canapé, me voilà parfaitement rassurée.


mercredi 12 octobre 2016

On a fait le petit déjeuner à l'école.

J'ai cette année dans ma classe des tout petits dont j'ai parfois l'impression que ce que je leur dis leur passe *un peu* (joli petit euphémisme) au-dessus de la tête. Quand les plus grands sont occupés à autre chose, je réunis mes petits et je parle parle parle. (En réalité, je devrais parler avec eux, mais cette année, c'est terrible, mes petits ne parlent pas. Mais pas du tout, du tout) (même pas pour me raconter quelque chose d'absolument hors de propos, ou de tellement mal articulé que mon traducteur simultané ne peut rien pour moi, non non non, ils ne parlent pas du tout, ils se contentent de me regarder avec leurs grands yeux et de m'écouter parler.)
Ce matin, j'étais donc en train de leur parler, et je leur expliquais patiemment que ce qu'on allait faire, mes petits cocos ce matin pas comme les autres, c'est prendre un petit déjeuner tous ensemble, goûter du lait de vache et du lait de chèvre et du pain avec des graines et du miel et de la confiture et j'en passe tellement il y avait de bonnes choses, hummm que ça allait être bon ce petit déjeuner que nous allions prendre, ah ça, on allait se régaler, c'est sûr.
Et pendant ce temps, mes petits  ne parlaient pas (du tout, du tout), ils se contentaient de me regarder avec leurs grands yeux et de m'écouter parler, comme d'habe. Alors comme d'habe, j'ai soupiré un bon coup et j'ai (ré)capitulé: aloooors, qu'est ce qu'on a dit que j'ai dit qu'on allait faire ce matin, hmmmm??
Croyez-le si vous voulez, j'ai été super heureuse, parce qu'à ce moment-là il y en a un qui a ouvert la bouche et qui m'a dit
De la peintuuuure!

dimanche 9 octobre 2016

Ta petite leçon de choses avec Minipuce.

Quand tu as obtenu de ta mère la permission d'une heure un samedi soir au petit matin, qu'elle a dit une heure zéro zéro et pas une minute de plus parce que ça va bien, hein, le taxi à une heure du mate, fais comme si ça te convenait parfaitement bien et dit oui maman en rangeant tes cheveux derrière tes oreilles.
A minuit et demi, alors que tu sais que ta mère s'apprête à quitter la maison, envoie un petit sms Je suppose que c'est non pour que je reste une petite demi-heure de plus?? Tu sais parfaitement bien ce que ta mère va répondre dans la minute, quelque chose du genre Tu supposes bien; c'est déjà bien assez difficile pour moi de veiller jusqu'à cette heure, et ce n'est pas ce qui était convenu. 
Attention, c'est maintenant que tout se joue (et toi, cher lecteur, que tu reçois ta petite leçon de choses), envoie juste: Ok, je comprends; c'est dommage, je m'amusais bien (et insère ici un petit smiley tout tristoune).

(même pas besoin de te faire un dessin de la suite, n'est-ce pas?)

mercredi 5 octobre 2016

Brèves de maternoche.

Mes grands ont découpé  des formes géométriques, qu'ils ont ensuite collées comme bon leur semblait; j'ai eu des robots, des maisons, un arbre. Rien de bien original, quoi. Ah, et une danseuse de flamenco et son lit à baldaquin, aussi. Texto.


C'est drôlement pratique d'être ambidextre, je dis.



J'ai une grand-mère d'élève roumaine qui ne parle pas un mot de français, nous communiquons en anglais dans le couloir, et il n'est pas tout à fait impossible que j'aie surpris quelques parents qui ricanaient sous cape.

N'empêche, c'est à moi qu'on demande dans la cour si Maitresse, tu sais ce que ça veut dire Boudbaille, en anglais??

dimanche 2 octobre 2016

Vrac micmac et foutrac du dimanche soir

Mes petits zamis, ce sera un micmac gringalet, j'en ai bien peur. J'ai passé mon week end à 1) un aller-retour à la grande ville d'à côté pour refourguer mes prunes aux aïeux  2) écouter Bellzouzou l'aïeule me raconter comment elle allait s'y prendre pour confiturer tout ça  3) parler anglishe et constreukchone de l'iouwopiiine iounione avec Minipuce  4) me plaindre qu'il faisait froid  5) préparer ma classe rêver que Mads m'emporte sur son cheval blanc.
bref, rien de bien palpitant (à part le cheval blanc).
Mais cette semaine, au programme il y a du thé et de la copine, le dernier Dolan au ciné, la reprise des répètes de la plusse chouette troupe théâtrale du monde (au moins), et avec des représentations prévues dès novembre dont une première partie dans un festival bien sympa, ça va pulser côté cour et côté jardin, je vous dis que ça.

(tiens, à propos de jardin)
un Ours qui fait le singe tomber les prunes est caché dans mon prunier,
 sauras-tu le reconnaître?