Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mardi 12 juillet 2016

Ce qui se prépare doucement.. #6 et fin

C'est le retour du guerrier demain matin (et son passage par la case graaaand décrassage entre les doigts de pieds avant de franchir la porte de ma maison, je vous fais pas un dessin. (Il y a pas de quoi.)

Et c'est l'heure aussi du grand déblogage d'été. J'ai donc de la lecture pour tenir un siège, un nouveau maillot de bain qui me plaît beaucoup bien que de mémère a dit ma fille, et une bonne réserve de chocolat, aussi. Je m'en vais voir si le Croate est aussi beau que le Danois. (Je sais que non, je dis ça pour rire.)


Soyez sages, et surtout n'ouvrez pas la porte au loup je reviendrai.

dimanche 10 juillet 2016

Ce qui se prépare doucement.. #5


..un petit plateau télé-finale de l'Euro de dessous les fagots avec Minipuce, entre filles qui n'y connaissent rien, mais zieutent faute de mieux, l'une les fesses rondes de Griezmann (la jeune) (elle a avoué qu'elle les regardait) (les fesses), l'autre (qu'est-ce qu'elle pourrait bien zieuter, l'autre? elle regrette les beaux Islandais, l'autre, tiens)(la vieille).
(Je n'ose pas imaginer l'ambiance chez les aïeux Bellzouz' qui hébergent actuellement les deux tiers restants de ma descendance et les seuls de la famille qui s'intéressent un peu au foot)
(A l'opposé, je n'ose pas imaginer jusqu'à quel point, dans son refuge de l'autre bout de la France, le pôv Ours qu'il n'y a pas un homme au monde qui s'en foote plus que lui, va devoir s'enfoncer profondément les boules dans les oreilles pour pouvoir espérer dormir un tout petit peu cette nuit, avant son réveil habituel aux environs de cinq heures).

samedi 9 juillet 2016

Ce qui se prépare doucement.. #4

Ce qui se prépare doucement, c'est un signe de Mads. Comment je le sais? D'abord, parce j'ai la preuve en image qu'il a reçu ma lettre.

.


 
Des factures, des factures..




...ah tiens, mais! on dirait l'écriture de ma Bellzouzou?





















Ensuite, parce que j'ai dormi jusqu'à neuf heures ce matin. Le truc de dingue: neuf heures. Sans mentir, je crois que ça fait plus de vingt ans que ça ne m'était pas arrivé. Je suis sûre que tu ne vois pas le rapport, mais il y en a un: tout arrive, quoi, il suffit pour cela d'y croire. (Oui d'y croire Il te suffit de le vouloir Il suffit de vouloir Fais renaître l'espoir) (j'ai mes lettres, moi). 
Et Mads, j'y crois, c'est aussi simple que ça.




Post Scrotum: 
1) un peu d'indulgence pour la nullité profonde de ce billet je vous prie, c'est vacances, hein.

2) et rien à voir, mais il fallait que je vous annonce le 20 (v. i. n. g. t) à l'oral de français au bac de ma Minipuce!
(je crâne, je crâne, je me sens plus crâner).

mardi 5 juillet 2016

Ce qui se prépare doucement.. #3


ma grosse farce à l'Ours: lester son sac à dos
minutieusement préparé
allégé au très strict minimum comme d'habe
(il s'est acheté un nouveau sac à viande il y a quelques jours, r-a-v-i d'en trouver un de 95 grammes,
mais après réflexion a décrété qu'il ne l'emmènerait finalement pas -trop lourd-)


lester ce matin, donc, son sac d'une pierre de 3kg500, oui, j'ai pesé,
et m'imaginer mon Ours se tourmenter ce soir comme un damné sur le chemin des Pyrénées
Bon sang de bon sang
mais comment est-il possible que mon sac soit si lourd cette année,
malgré tous mes efforts??

(bon, on ne s'emballe pas: la farce a été de courte durée semble-t-il,
 je n'ai pas vu partir l'Ours tout à l'heure,
mais en rentrant à la maison, j'ai retrouvé la pierre à sa place dans le jardin,
avec  un petit mot scotché dessus: ha ha!)

lundi 4 juillet 2016

Ce qui se prépare doucement..#2


Ce qui se prépare doucement, c'est un joli ravalement de façade pour ma salle de classe pendant l'été (le truc de dingue, parce que j'ai objectivement la salle de classe la plusse vieille et moche de la ville dans l'école la plusse vieille et moche de la ville)(mais plus pour longtemps,) (héhé).
Le peintre en chef de la ville est venu me voir pour choisir les couleurs et j'en ai profité pour lui demander de repeindre aussi quelques meubles s'il vous plaît monsieur vous seriez bien urbain (parce que j'ai les meubles les plus vieux et moches dans la classe la plus...(air connu) et puis à quoi ça sert d'avoir des murs rutilants si c'est pour garder dans leur jus des armoires de l'an quarante, hein?(si je te dis qu'elles datent de l'an quarante, c'est sans exagération aucune) (pour une fois).
Il a d'abord fait semblant de ne pas avoir entendu ma requête, mais comme je le regardais fixement dans les yeux avec les bras croisés et mon air de maîtresse, il a bougonné dans sa barbiche que c'est je n'étais pas la seule classe à devoir être repeinte pendant l'été, voyez-vous. Certes, je lui ai dit, mais je suis la plus moche de toute, vrai ou pas? Il a bien été obligé de reconnaître que oui, et il est parti en disant Bon mettez des post-it sur ce que vous voulez qu'on repeigne et on verra. (héhé).

dimanche 3 juillet 2016

Ce qui se prépare doucement...(avec de la photo, et pas mal de parenthèses dedans) #1*

Ce qui se prépare doucement depuis des semaines, je te le donne en mille (mais tu l'as déjà deviné, chuis sûre), c'est le graaand randonnage pyrénéen de début juillet de l'Ours, et par conséquent ma petite semaine tranquillémile (relatif le tranquilémile, vu que la Minipuce n'a pas voulu s'exiler cette année), copinades, lectures et farniente (di niente) (di tutto) (mes (seuls) restes d'italien troisième langue)(tu peux t'esbaudir).
Pas de cul d'enfer cette année, vous m'en voyez navrée.
La bête féroce a voulu plaisanter un peu avec l'Ours il y a quelques jours, en vomisssant sur son sac à dos, qu'il venait de laver et de mettre à sécher dehors. Il a très peu goûté la plaisanterie, tu te doutes, mais ça nous a donné une idée, à Minipuce et à moi, et nous préparons une très mauvaise farce à l'Ours avant son départ. Nous ne serons pas là au moment où il découvrira la chose hélas trois fois hélas (et prions pour qu'il s'en aperçoive rapidement) (dans son intérêt), mais imaginer sa tête à ce moment-là nous fait nous rouler par terre en nous tenant la bidoche. Je vous raconterai, (si vous êtes sages).


* un billet par jour toute la semaine à venir, et puis plus rien, parce que ce qui se prépare le plus, pour tout te dire, c'est le grand débloguage estival annuel.

vendredi 1 juillet 2016

à la fraîche.

Minipuce, hier:" Bon, ça m'a super bien arrangée ce temps pourri pendant mes révisions, mais maintenant que je suis en vacances [farniente, pique-niques, baignades, soirées, copines, Grantamour, la vraie vie qui recommence, quoi (ndlr)] je VEUX du beau temps!"
Compris? (parce que moi aussi, ça m'arrangerait) (j'ai pas souvenir d'avoir connu des récréations de 1er juillet avec des mioches en collants et gilet de laine et avec encore des bottes aux pieds qui nous demandent la lippe tremblante Quand c'est qu'on va rentrer maîtresse parce que j'ai froâââd ).