Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

lundi 14 novembre 2016

Une (sombre) histoire de cache-tété.

C'est l'histoire d'une fille* super bien organisée n'est-ce pas, qui préparait toujours ses vêtements pour le lendemain la veille au soir et qui les déposait dans la salle de bain pour pouvoir s'habiller direct après sa douche matinale. Mais v'là-t-y pas qu'au sortir de la douche un petit matin d'automne, elle réalise enfer et damnation, qu'elle a oublié son cache-tété. Qu'importe se dit-elle, je le mettrai plus tard, avant de partir pour l'école, il fait bien froid je m'habille sans cache-tété tout de suite et puis j'ai grand faim, je vais aller prendre mon petit déjeuner avant d'aller le chercher dans la chambre.
Ordoncques vous vous doutez bien ce ce qui arriva, entre son petit déje, le nourrissage de sa bête féroce, son coiffage maquillage brosssage de dents, son vérifiage que ses adoleschiantes étaient suffisamment bien couvertes, partaient dans les temps avec toutes leurs affaires et leur clé, qu'elle-même partait bien avec son cartable et son cahier-journal dans son cartable et ses clés, dans l'affolement et la précipitation d'un matin d'école, la fille oublia purement et simplement de mettre son cache-tété et s'en fût travailler à grands pas ainsi troussée, légère et court vêtue, inconsciente du drame qui se jouait.

Elle ne s'aperçut que beaucoup plus tard qu'il lui manquait quelque chose, je crois que c'était un peu avant l'arrivée du journaliste local qui faisait ce jour-là, on aurait voulu le faire exprès, un reportage dans l'école de la fille.
Amis chartrains, quand vous tomberez le mois prochain sur ma trombine dans le journal municipal, vous saurez pour quelle raison j'ai le sourire un peu crispé sur la photo.



( *Evidemment que ce n'est pas moi, la fille. C'est une copine, hein)


15 commentaires:

  1. Poverina ! Ai voulu t'envoyer de quoi estomaquer le prochain journaliste (et Mads en attendant), mais sais pas comment t'envoyer une photo, apparemment c'est pas possible, tu n'est pas sur FB par hasard ?
    Couac il en soit je compatis sincèrement !

    RépondreSupprimer
  2. Mouahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahaha !!!!!
    (oui, je me marre comme une baleine)(de soutif, krrrkrrrkrrr)
    Pauv'copine de toi, quand même...
    Merci d'avoir partagé, ça m'évitera de faire la même. Paske j'en serais cap !
    (mais comme je ne m'habille qu'à la toute fin de la prép' du matin, après douche, ptit déj' et brossage de dents, c'est peut-être un poil moins risqué. Encore que...

    RépondreSupprimer
  3. Bah , j'ai envie de dire veinarde , parce que moi j'risque pas l'oublier, impossible... comment t'expliquer....

    RépondreSupprimer
  4. NB: ta copine elle est hyper jeune, voire préado ou alors c'est Jane Birkin pour pouvoir se permettre d'oser oublier le truc !! Ou alors, tu m'expliques!
    NB/ wILD iDEA de Dan O Brian où il est question d'écologie , de bisons et de grands espaces au pays de Donald, pas mal.Se laisse lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que tu insinues là n'est vraiment pas sympa pour ma copine (qui a tout ce qu'il faut là où il faut, je t'assure).

      Supprimer
  5. Ah ben dis donc, c'est fou ce qu'elle a comme point commun avec toi ta copine quand même. J'espère qu'elle n'est pas fan de Mads sinon tu risques d'avoir une concurrence sévère !
    Et t'inquiètes pas, j'ai exactement la même copine que toi à qui il est arrivé exactement la même chose, pile un jour de conseil d'administration à son école avec tout plein de responsables de la DGA (parce que c'est une école de l'armement) et une présentation super importante à faire ! Entre ça et mes stickers pailletés dont son petit dernier avait couvert son ordi portable, elle était parfaitement à l'aise la copine.

    RépondreSupprimer
  6. Oh cette pauv'e copine !!!!! Heureusement qu'en elle n'avait pas comme moi hier
    le beau tee-shirt fantaisie et surtout fantaisiste coutures et étiquettes au vent toute la journée et donc un imprimé à son envers... comme en négatif pfffffffff

    RépondreSupprimer
  7. Bah si tu peux oublier que tu n'en as pas, c'est que tu n'en as pas vraiment besoin et tu peux donc t'en passer, ça ne se verra même pas sur la photo, hihihi!!

    RépondreSupprimer
  8. Ben voilà, comme Johanna: elle a de la chance, ta copine, d'avoir encore une poitrine qui se tienne! Ou alors, elle est très jeune...

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  10. Bon, en même temps, c'est l'hiver, il fait froid, ta copine a dû mettre un gros pull qui ne laisse rien paraitre... C'est pas comme si elle avait enfilé sa plus belle robe en voile de coton et à bretelles spaghetti en matin d'été !

    RépondreSupprimer
  11. Tu me fais trop rire la Belle !

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: