Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

lundi 4 avril 2016

Du droit consti et de la prostate

Il est pas un peu fou, mon fils, des fois?
(et son grand-père aussi, vu que je soupçonne fortement l'aïeul de lui avoir soufflé l'idée.)

18 commentaires:

  1. Tu t'es trompée sur la date, c'était le 1er avril aussi, nan...??? !!!

    RépondreSupprimer
  2. best intro ever...
    Eh M'Dam
    (la prof d'histoire un peu fofolle)

    RépondreSupprimer
  3. ça doit changer un peu le prof des copies pareilles!chiche! on donne un défi à Brisefer pour la prochaine fois? un mot à placer absolument??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hum. il s'est déjà suffisamment fait remarquer du prof avec son histoire de prostate, non? ;-)

      Supprimer
  4. Pour le Droit consti c'est pas difficile
    Pour nous amuser lui dit sa maman
    Place en ton prochain devoir en jeune homme habile
    Le mot "anticonstituti*onnellement".

    (* diérèse, Théeèse)

    RépondreSupprimer
  5. Ouh que non! Il est bien, très bien même!!!!!!

    RépondreSupprimer
  6. Réponses
    1. Ben oui, tu vois ça comment?

      Supprimer
    2. ça se voit dans son écriture ! ça penche un peu à gauche, les "a" et les "o" qui sont hauts et petits et les lettres avec des pieds ne descendent pas très bas.
      et puis j'ai surtout un excellent ami gaucher qui a exactement la même écriture !

      Supprimer
  7. Boujour Bellzouzou, je suis toute nouvelle ici et je te dis merci pour ces moments délicieux à lire tes écrits !

    RépondreSupprimer
  8. Quel audace, ce garçon est formidable, il ira loin! Il a eu combien à son devoir?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une très bonne note (cette fois-ci) (on n'a pas toujours une histoire de prostate sous la main).

      Supprimer
    2. Excellent! En tous les cas il a hérité de sa Môman l'art de captiver son lectorat!!

      Supprimer
  9. Moi, j'adore! Je n'aurais jamais osé à son âge, mais c'est bien dommage, c'est lui qui a raison!

    RépondreSupprimer
  10. Quelle épatante accroche! Il risque de faire de la politique avec ça, fais gaffe...

    RépondreSupprimer
  11. Il en a dis donc ton fils ... de la prostate !
    Si le république me passionnait, je lirais volontiers la suite ! Bravo , à son âge , je n'aurais jamais osé , en même temps, je connaissais pas des masses de citations!
    La part des flammes de Gaelle Nohant , je te le recommande, en même temps, je ne sais pas si cela te plaira. Moi je m'y sens bien dans cette histoire!
    Bon, sinon , suis en

    RépondreSupprimer
  12. Eh bien, ça me ramène à plus de trente ans en arrière, à ma première année de droit et mes cours de droit constit précisément. Je ne peux oublier mon professeur, Jean Gicquel que j'ai eu l'honneur d'avoir. Un géant !!! Belle plume ton fils !

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: