Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

dimanche 20 mars 2016

Pas de Boogie woogie Vrac, micmac et foutrac du dimanche soir ce soir. 

Hein, parce que j'ai présentement à la maison un homme malâââde qu'il faut que je bichonne, pensez, l'autre nuit il s'est vu mourir: il ne pouvait plus dormir allongé, ça l'empêchait de respirer, il fallait que je l'emmène aux urgences qu'on le place sous assistance respiratoire tout de suite. Bon, il a été (r)assuré (un peu) que l'heure de sa mort n'avait pas encore sonné, a pris ses médicaments et il a dormi assis. Depuis, comme s'il n'avait pas assez de malheurs comme ça pauvre de lui, une énôrme conjonctivite colonise son oeil gauche à tel point qu'on l'appelle la Grenouille et on s'est aperçu que le médoque qu'il prenait depuis le départ était plus que beaucoup déconseillé aux asthmatiques, ce qui lui a provoqué un gros coup de sang non mais sans blague qu'est ce que c'est que ce médecin de famille qui ne connaît pas ses patients depuis douze ans qu'on le fréquente hein pour un peu je mourais empoisonné, coup de sang qui a failli lui être fatal, encore plus que le médicament. Bref, ça a été des émotions tout ça, je vous le dis, et on n'est pas encore complètement sûr que la mort se soit définitivement éloignée.

19 commentaires:

  1. Mooooonnn! L'pauvre gars!!! T'es pas charitable!
    Lais qu'est qu'ils peuvent être... chiants... les mecs quand ils sont malades!!! Fais lui quand même un bisou guérisseur de ma part... Cela ne m'engage pas beaucoup j'le cannais pas ton ours.

    RépondreSupprimer
  2. Oh lalalalaaaa pauv'chaton... veille-le bien surtout, c'est important. (pis franchement dormir assis, c'est ch... !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais c'est pour la bonne cause: c'est pour éloigner la mooort.

      Supprimer
  3. oh lala, sacré micmac du dimanche soir ! moi qui suis aussi asthmatique, je compatis...

    RépondreSupprimer
  4. maman chérie et adorée21 mars 2016 à 08:11

    C'est rigolo ce billet....Mon Ours à moi c'est fait un claquage jeudi soir à l'aïkido et samedi j'ai bien cru devoir l'emmener à l'hôpital pour le faire amputer de la jambe toute entière tellement il couinait toutes les 3 secondes. Au final, il a enfin pris le traitement que le médecin lui a prescrit et devine quoi? Ben ouais, il sautille (presque) comme une gazelle et sur ses deux jambes! J'raconte ça, j'raconte rien....

    RépondreSupprimer
  5. S'il pleure, cet Ours, c'est peut-être le bon moment pour lui repasser la scène mémorable du "revenant"? OK, je sors...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. héhé, on verra si ça le fait toujours hurler de rire.

      Supprimer
  6. eh beh, ça rigole pas ! La Bellzouzou transformée (contre son gré) en infirmière à domicile ! Hihihi, je compatis ma bell ! Bon courage à tous les 2 (et un peu plus à touaaa) lol

    RépondreSupprimer
  7. oooh le pauvre ours!un petit coktail de doliprane et ça repart!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je lui fais du doliprane en gratin, plutôt.

      Supprimer
  8. :-D j'ai le souvenir d'un ours qui préférait aller dormir sur le canapé du salon pour ne pas choper tes microbes quand tu étais malade, alors j'imagine bien l'ambiance de fin du monde qui règne à la maison. Allez, toute ma compassion à l'entourage du malade autant qu'au malade.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est ambiance pire que tout ce que tu peux imaginer.

      Supprimer
  9. Spéciale dédicace pour l'ours :
    https://www.youtube.com/watch?v=isCJAxWtreY
    Rien que pour ne plus l'entendre il devrait aller mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oscour!
      (en plus, te texte de cette chanson fait partie de la pièce de théâtre que nous préparons et j'ai l'air régulièrement dans la tête, donc!)

      Supprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: