Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mercredi 24 février 2016

Le petit jeu des questions / réponses (5 et fin)

Anne: Tu viens cet été? 

Avec plaisir, Anne! 

Eve : pourquoi vous bloguez? (ça me démange parfois aussi, j'imagine ce que je dirais et comment ça serait, et puis après je trouve ça bizarre de s'exposer ainsi)

(honteusement pompé sur ce que j'avais répondu à un questionnaire en 2008) Je blogue, c'te question, parce que ça m'amuse, ça me détend, ça me fait du bien, ça fait râler mon homme. Je blogue parce que j'aime ça. Et pis pourquoi je bloguerais pas, d'abord, hum?
Louis Jouvet mon prof de théâtre de quand j'étais jeune disait qu'on faisait du théâtre parce qu'on voulait être aimé. Comme ça s'applique à à peu près toutes les situations je trouve, on peut dire que je blogue pour qu'on m'aime. 
Quant à l'exposition, je trouve qu'on n'expose que ce qu'on veut bien exposer.


ce que vous attendez des commentaires: une "attestation de présence", ou un échange, ou autre chose?

Dans l'absolu, un échange, bien sûr, mais une attestation de présence, ça me va aussi. 
Mais je ne fais pas toujours le job non plus chez les autres, et il faudrait que je prenne le temps de répondre plus souvent/longuement aux commentaires chez moi, alors bon.


Bismarck : que penses-tu de cette réforme de l'orthographe qui te fait perdre ton accent circonflexe, maîtresse?

J'en pense comme je l'ai lu quelque part, que quand on voudra écrire Je me ferais bien un petit jeûne et que ça deviendra un petit jeune, on aura l'air con, surtout à l'âge qu'on a.
Non, sérieusement, il n'y a rien de plus important que ça, comme débat public?



Sixteen: d'où vient ton pseudo ? 

(honteusement pompé encore sur ce que j'avais répondu à un questionnaire en 2008) Quand j'étais petite, ma soeur qui avait la lubie des surnoms et avait rebaptisé toute la famille (il y avait Néné, Pépé, Mimi et Coco hu hu, je n'invente rien de rien) m'appelait 'Zine, puis Zizine, puis Zouzou, puis Bellzouzou (dans mon souvenir, là, c'est l'aïeule qui avait lancé ça, c'était en référence à Colette, je crois, qui appelait la sienne de fille Bel-Gazou, ce qui n'est pas mieux, on est bien d'accord). Des fois mon mari m'appelle sa Zouzou Belle, et j'aime bien.


Tef : c'est quoi ton vrai prénom original et hexagonal?? 

Jamais de la vie je le dis, je l'ai déjà dit. Mais il y a une commentatrice d'il y a peu qui a trouvé toute seule ;-)

Carotte: poils ? 

Euh, c'est une question, vraiment?


Sopair: as-tu déjà pensé à écrire un livre ? 

De façon sérieuse? jamais. C'est un métier, hein. Et pas le plus facile.
"Le talent est une question de quantité. Le talent, ce n'est pas d'écrire une page, c'est d'en écrire trois cents" , c'est pas moi qui le dis, c'est Jules Renard, d'abord.


Daphnénuphar: C'est quoi le truc bête et méchant qui te fait rigoler en douce, même si c'est mal? 

D'avoir fait croire à l'Ours, pendant des années, que je maîtrisais tellement bien la recette du gâteau basque que j'étais capable de le faire en cinq minutes top chrono les yeux fermés et sans salir ma cuisine. Hummm, il est tellement booon ton gâteau basque, c'est vraiment celui que tu réussis le mieux, tu devrais en vendre tu ferais fortune non mais sans blague hein, même dans le Pays basque ils ne le réussissent pas aussi bien.
Un jour, cherchant des glaçons, il a mis son nez dans le congélateur et découvert la picarderie, je suis sûre qu'à six ans quand on lui a dit que le Père noël n'existait pas, il n'a pas été aussi vexé que ce jour-là.

Un autre truc énooorme que Bellzouzou l'aïeule et moi on fait croire à l'Ours depuis plus de vingt ans, et que je ne peux évidemment pas révéler ici, mais les quelques personnes qui sont au secret n'en croient pas leurs oreilles, qu'il puisse croire un truc pareil.

Combien de blogueuses t'as vu en vrai?

Un nombre certain, une bonne dizaine, je dirais, et ça a été un grand plaisir à chaque fois, surtout la fois où je t'ai rencontrée ;-)

Sarah: as-tu trouvé un fromage des amoureux, en forme de coeur ou autre, pour fêter la St-Valentin avec ton Ours ?

Même pas. Je n'étais pas très motivée, cette année, on dirait.

si tu changeais de métier, tu ferais quoi ?

C'est parce que je n'ai pas encore trouvé que je n'en change pas ;-)
Probablement un métier où l'on crée à plusieurs, du théâtre, du journalisme, de la pub.

22 commentaires:

  1. Comme Bismarck, moi aussi je trouve que tous ces petits chapeaux qui vont s'envoler, au lieu de coiffer bien gentiment des "i" qui ne demandent que ça, c'est bien dommage.
    Il me semble que c'est un peu comme le battement d'ailes du papillon qui, de répercussions en répercussions, finit par déclencher une tornade. C'est le début du démantèlement de la langue française.

    RépondreSupprimer
  2. Voici mon attestation de présence. Je ne sais pas si j'ai déjà commenté mais votre blog me fait mourir de rire au point que je l'ai relu depuis le début récemment. Merci.(je suis de la génération de Belzouzou l'aïeule)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci, Marikos. Si en plus tu es Grecque, tu partages plus encore que l'âge avec l'aïeule ;-)

      Supprimer
  3. Ouah, trop bien!!! On ne s'est pas vue assez longtemps l'autre fois et c'est loin...

    RépondreSupprimer
  4. Et du coup question subsidiaire: tu viens quand cet été?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il faut qu'on se cale ça, pour l'instant c'est encore le grand flou pour cet été, mais ça pourrait se faire en tout début ou en toute fin de vacances sco, par exemple...tu en dis?

      Supprimer
    2. J'en dis que c'est tip top! Nous partirons sans doute fin juillet et serons de retour en aout. Alors avant ou après ce serait parfait!

      Supprimer
  5. je suis morte de rire concernant le gâteau basque !!!
    Excellent, vraiment !!! (le gâteau comme la supercherie ...)

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour tous ces bons moments, et surtout n'arrêtez pas !!!

    RépondreSupprimer
  7. j'aime bcp ces questionnaires qui permettent de mieux te connaitre (sans accent) et tout en laissant une part de mystère ; )
    (signé : une revenante dans les com, mais fidèle lectrice , tout comme mon épouxdemari)

    RépondreSupprimer
  8. PS: continue de blogguer surtout STP !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Hélène, j'attends tes nouvelles suggestions de lecture avec impatience, hein ;-)

      Supprimer
  9. Si tu penses à moi comme commentatrice qui a trouvé ton prénom toute seule, ce n'est pas tout à fait exact. J'ai juste recollé les deux morceaux d'un puzzle (et tu en donnes un troisième, là, avec tes histoires de surnom)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, c'est Marcopolette qui a trouvé, (toi je croyais que tu savais depuis belle lurette.)

      Supprimer
    2. Oui c'était moi, et j'en suis TRES fière :-) !

      Supprimer
    3. J'ai l'impression d'avoir trouvé aussi mais je n'ose pas le dire, j'ai l'impression que ça t'embêterait Bellzouzou que je le dise, là, comme ça, "je pense que c'est ...". Il faudrait que je t'envoie un mail...

      Supprimer
    4. Ah, mais je croyais que j'étais le centre du monde, c'est pour ça...

      Supprimer
  10. :-) évidemment que je suis pour la réforme, si je peux écrire que je me ferais bien un petit jeune en toute impunité, tu imagines bien que je signe. Même si ça me perturberait bien un peu quand même.
    Si vous optez pour fin août on pourrait opter pour un débarquement groupé chez Anne avec descendance toute bronzée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. voilà le genre de choses qui mettent tout de suite d'excellente humeur et qu'il faut qu'on cale très vite.

      Supprimer
  11. Sinon moi aussi je connais ton prénom... Même que t'avais censuré mon comm à cause de ça...ça remonte au temps où tu avais montré tes seins...Pour la bonne cause of course!

    RépondreSupprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: