Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mardi 3 novembre 2015

Vrac, micmac et foutrac.

Figurez-vous que mon téléphone est un coquin et je me bidonne avec son clavier "instinctif", quand par exemple il ne connaît pas Nadia, seulement la mafia, quand je propose d'apporter un cadeau, lui il apporte un cadavre (succès garanti) et quand je parle d'appendicite, il me propose Copenhague (nan mais comme par hasard).

En parlant de Copenhague, j'ai laissé mes instructions détaillées à chaque membre de la famille: si le téléphone sonne, même si c'est un numéro caché, même (surtout) si ça vient de l'étranger, au mépris de toutes nos habitudes familiales, maintenant ON REPOND.
(quoi? j'ai noté mon numéro de portable ET mon fixe dans ma lettre à Mads, je vous signale). 
En écrivant ces mots, je réalise qu'il faut absolument que je laisse un petit pense-bête en anglais à côté du téléphone pour les angliches mal parlants de la maison OOOh wait, she is in her bath, pleaaase hold on, Mads, I am going to get her immediately..., (and so on).



En parlant d'anglais- vous ai-je dis que je prends des cours d'anglais cette année?-, une anodine discussion off pendant le cours m'a permis de constater que ma cop Thémilia connaît tout et plus encore sur la famille royale, date des mariages, des divorces et des amygdalectomies des uns et des autres, de façon tout à fait fascinante.

En parlant de la reine désangliche, j'ai une semaine de reprise comme je ne souhaite à aucune Queen of England ou d'autre part d'en avoir, le photographe à l'école lundi matin -toujours un grand bonheur-il faudra que je vous raconte ça un jour-, deux réunions en soirée, un conseil d'école mardi soir, une grand'messe pédagogique mercredi après-midi, une petite messe vendredi après-midi, un rendez-vous chez le dentiste, et une séance de dégustation de petits fours dans un haut lieu du département qu'on m'a dit qu'on peut y apprendre beaucoup en quelques minutes et que j'aurai du potin de compète pour dix ans au moins, héhé.

En parlant de potin de compète, puisque vous me demandez mon avis, qu’il en est ainsi et qu’il ne peut en être autrement, considérerons donc la chose comme telle. D'ailleurs quand on voit ce qu'on voit, qu’on entend ce qu'on entend et qu' on sait ce qu’on sait, on est bien content de penser ce qu’on pense, je dis.

7 commentaires:

  1. En conclusion, on a envie de dire : "Bien dit, m'am (maaaammm ;) ) Bellzouzou !!
    Eh oui, je sais tout (ou presque ) sur The Queen et ses corgis, ma grandmother était fan et le mercredi aprem, on ne lisait pas La Belle au Bois Dormant, mais "Point de Vue" ! Hahahaha.... Souvenirs and teatime...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et après on dit que je suis dingue avec mon Mads .

      Supprimer
    2. Chez ma grand-mère aussi on lisait Point de Vue, on connait toute la descendance du Comte de Paris, nananèreuh... Et on avait même un lit de Princesse, à se partager entre 6 cousines pendant les vacances...

      Supprimer
  2. Gaston, euh Mads, y'l'téléfon qui son, mais y'a jamais person qui y répond...

    RépondreSupprimer
  3. Il n'a pas de page facedebouc Mads? Un p'tit MP peut être?

    RépondreSupprimer
  4. En parlant de rentrée d'enfer, il y avait ce matin dans la classe du P'tit Mousse un Monsieur, qui est venu voir comment ils travaillent, mais en fait, il a juste écouté, parce qu'il tapait un texte en même temps sur son ordinateur (même que mon fils a dit à ses petits copains de faire chut, pour ne pas le déranger)... Je me demande si je raconte à la maîtresse cette vision d'une inspection?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben je crains que tu ne lui apprennes rien, elle est bien la première à savoir que ça se passe exactement comme ça.

      Supprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: