Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mercredi 25 mars 2015

Comment j'ai vu l'arrivée du printemps (au travers d'une poche à perfusion) #4 et fin

La détoxe au jus de chou, c'est mignon comme tout, quatre jours avant tu dois te mettre au régime et manger pas grand chose, pas grand'chose de bon en tout cas, et surtout pas du chocolat, tu penses. Evidemment, c'est le chocolat qui m'a manqué le plus, et rigole pas parce que je suis sûre que ça t'aurait mis les patates au fond du filet, toi aussi, allez. Ce qui est difficile aussi c'est de te passer du bon pain frais que ton mari va te chercher à vélo tous les matins à la boulange qu'il tornade ou qu'il typhonne depuis plus de vingt ans, pour de la biscotte. Obliger les gens à bouffer de la biscotte, sans chocolat par dessus qui plus est, c'est pas humain, je dis.

Je passerai pudiquement les détails (on dit merci) de la suite, à partir du moment où tu commences à boire ton petit jus de chou et à coloniser ton cabinet de toilette. Heureusement j'avais tout prévu, je bouquinais, je regardais des films sur le lecteur de dvd des filles, je textotais les coupines, j'étais comme une petite reine dans mon cabinet, je communiquais avec l'extérieur par le biais de petits mots glissés sous la porte. J'évitais juste de penser à Mads, hein, j'étais bien consciente de ne pas avoir la glamouridude au plafond à ce moment-là, je te fais pas un dessin. (la femme de Mads -qui çaaa?- elle attend qu'il soit parti  loooin en tournage pour faire sa détox au jus de chou, c'est sûr) (moi je demandais à l'Ours Tu es sûûûr qu'il va y avoir assez de papiécu? et il me répondait T'inquiète, tu as de quoi tenir un siège. Je n'étais pas bien sûre que notre couple résiste à cette épreuve.)

Sur l'intervention proprement-dite, je ne garde qu'un souvenir très flou, convenez avec moi que c'est mieux comme ça. Mais je me suis réveillée comme une fleur et avec l'haleine d'un chaton à jeun depuis plus de 24 heures pour m'entendre confirmer primo que c'était bien une sournoise sigmoïdite diverticulaire (bon appétit) et deusio que les récidives sont possibles, ce dont je me réjouis au plus haut point, tu vois.
Sur ce mes petits zamis, la fille à jeun depuis plus de 24 heures, et qui n'a pas mangé de chocolat depuis plus de quatre jours vous salue bien, elle va aller se caler les badigoinces dans les grandes largeurs et plus vite que ça saute, encore.

[Si vous êtes mignons, je vous montrerai les photos de l'intérieur de mon côlon, il est très beau m'a dit le docteur, et c'est pas tous les jours qu'on a l'occasion de voir un beau côlon (ça c'est moi qui le dis). ]




Post scrotum: j'ai eu dans mes malheurs la chance de pouvoir lire, beaucoup. Donc, pour celzéceux que ça intéresse:  Kinderzimmer de Valentine Goby est un livre poignant qui se lit lentement tellement on a besoin de respirer devant l'horreur,


 Le voyant de Jérome Garcin m'a déçue, le personnage de Jacques Lusseyran, aveugle, résistant, déporté est follement attachant, mais j'ai trouvé que sa vie, si romanesque pourtant, était racontée de façon un peu rébarbative (un comble) et pas bien originale. 

J'ai beaucoup aimé Nos gloires secrètes de Tonino Benacquista, six chouettes nouvelles, 

et puis le dernier Vargas, Temps glaciaires, que j'ai gardé pour la fin comme le bonheur des bonheurs, que j'ai lu comme du petit lait tout en le faisant durer tant que je pouvais, m'a pourtant un peu déçue, je serais bien en peine de vous dire pourquoi, une intrigue moins bien ficelée que d'habitude, moins palpitante, un Adamsberg sous perf', quoi.


Et je recommande chaudement deux excellents films, Plan B, film argentin de 2010 (à ne pas confondre avec le plan B une groooosse connerie américaine trouvée en cherchant l'affiche du film), et Omar, thriller palestinien primé à Cannes en 2013.

16 commentaires:

  1. Haletant ce fut! Moi je penchais pour une piètre appendicite, mais tu nous en colles plein les mirettes avec ton histoire de chose avec des trémas! Bon rattrapage de chocolat!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah mais la chose avec des trémas n'est rien d'autre qu'une apendicite à gauche, paraît-il ;-)

      Supprimer
  2. Aaahhh trop bien! une sigmoïdite diverticulaire, donc? Pourquoi ça me fait penser à un nom de plante carnivore? Faut pas chercher!
    En tout cas, bien contente que tu sois de nouveau apte au chocolat :-)....
    Et pour Temps Glaciaires, tout pareil... J'étais tellement déçue (mais déçue!! j'ai failli lui écrire) que j'ai relu tous les autres, y compris l'homme à l'envers, et Sous les vents de Neptune qui a des dialogues tellement merveilleux.... Enfin bref, en relisant les autres, je vois mieux ce qui m'a manqué dans celui-là... C'est dommage que je ne sache pas qui tu es, on aurait pu prendre un café :-), aucune de mes copines ne l'a lu ....
    Magali

    RépondreSupprimer
  3. Contente que tu ailles mieux ! Pour te réconforter, connais-tu cette pub avec Mads ??
    http://www.lemeilleurdudiy.com/suite-the-call-boconcept/

    RépondreSupprimer
  4. Tu en fais de drôle de choses! T'es sure que c'est pas une allergie a mads??

    RépondreSupprimer
  5. Hééé bé dis donc... on en apprend tous les jours (bah voui, je suis allée voir ce que c'est tu penses bien). Du coup j'ai vu qu'ils disent qu'il ne faut pas abuser des fibres, c'est bon le chocolat tu peux y aller, ouf.
    Contente que tu ailles mieux !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai vu aussi, juste après que le docteur m'a dit de forcer sur les fruits et légumes, va comprendre ;-)
      (mais personne ne dit rien quant au chocolat, ça veut dire que c'est bon).

      Supprimer
  6. J'n'ai jamais vu de côlon...

    RépondreSupprimer
  7. Une appendicite à gauche !!! Pas capable de faire comme tout le monde ...t'es une révolutionnaire, toi !!!
    F.C

    RépondreSupprimer
  8. Sigmund divertit? Non, c'est pas ça, il va falloir que je regarde, et je suis sûre que je vais me dire que tiens, dis donc, c'est peut-être ça, les maux de ventre de mon Numérobis (parce que c'est bien connu, à chaque fois qu'on consulte une page médicale, on reconnaît les symptômes de quelqu'un).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, non, pour Numérobis, ça ne doit pas être ça, Sigmund frappe rarement avant 30 ans...
      Soigne bien tes diverticules!

      Supprimer
  9. Cheri est un sujet à risque . Il faut qu'il évite de manger les petites graines ....C'est plutôt facile , il en pince pas pour Mads et il préfères le chocolat aux framboises ;)
    Soignes toi bien . Je me demande comment tu expliquerais ça à tes élèves :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on parie que ce sont eux qui vont tout m'esspliquer? ;-)

      Supprimer
  10. Et bin dis donc ! Je me fais une detox de blog car trop trop de boulot et là qu'Est-ce que je lis!!!!
    Repose toi bien ! Et bonne cure de chocolat (4 jours d'abstinence , im*-pos-si-ble!!)

    RépondreSupprimer
  11. D'habitude, tu nous fais plutôt des yeux de lapin myxomateux! voir une repousse de l'amygdale... mais une appendicite à gauche! Chapeau.

    Rattrape bien ton retard de chocolat (en plus, c'est de saison!).

    Et repose toi bien aussi.

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: