Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mercredi 14 janvier 2015

Oh maman papa ne risque-t-elle pas cette bulle qu'on zoom zoom zoom Un jour de faire Boum Ma vie à la gomme Des guitares Bubble-gum*

J'ai découvert par hasard à la bibliothèque la collection les métiers de quand tu seras grand, et la maîtresse d'école nous a beaucoup fait rire, les collègues et moi.






non seulement j'ai un chouchou que je caresse entre les oreilles,
mais visez un peu comme j'envoie bouler celui qui n'est pas mon chouchou.
.

c'est vrai en plus, mon remplaçant ressemble parfaitement à ça.
(Laclanso, il ressemble pas un peu à ton mari, aussi, des fois?)


Dans ma carrière de maîtresse d'école, puisqu'on en parle, tiens, j'ai connu une morsure sur le sommet du crâne qui m'a semblé à l'époque le nec plus ultra de la morsure, or il m'a été donné de voir hier une morsure sur l'arrête du nez tellement cruelle qu'on voyait encore parfaitement les traces de dents de l'agresseur plusieurs heures après. Mes élèves sont des sauvages. Mais pas autant que leurs parents qui se disputent très fort juste devant ma porte de classe et tous mes miochtons réunis pour savoir lequel parmi leurs enfants est le plusse méchant qui a tapé sur l'autre le premier. Sérieux, c'était pas un peu plus intelligent et civilisé que ça dans les temps anciens, un parent d'élève?

Post scrotum qui n'a rien à voir, ou presque: j'ai été très émue par l'hommage rendu à Cabu par le Canard Enchaîné de ce matin. Cabu et le Grand Duduche de mon enfance ne se sont jamais laissé abattre.

Post scrotum deuxième ayant encore moins rien à voir, ou presque: j'en connais deux certaines, flemmasses du blog patentées, qui s'en sont revenues bloguer, Poun et Névrosia (la fille qui a son hymen qui repousse), ce serait dommage de ne pas aller les encourager à rester encore un peu, moi je dis.

* Laurent Voulzy

5 commentaires:

  1. Et tu as un joli noeud (papillon) entre les oreilles, aussi?

    RépondreSupprimer
  2. Rhoooooooo suis en guest star sur le blog de Bellzouzou, va falloir que je parle de mon hymen alors :-)

    J'ai été très émue par l'hommage à Cabu aussi, j'ai écouté Cab Calloway tout l'aprèm en pensant à lui.

    RépondreSupprimer
  3. Il est trop beau le remplaçant, je veux le même!!!
    Psst, j'ai même un billet de prêt pour demain (si si j'te jure!!!)
    Psssst bis, j'ai pas accès au Canard Enchaîné dans mes lointaines contrées, mais reste que Cabu c'était aussi une partie de mon enfance.

    RépondreSupprimer
  4. Oh, mais j'avais raté ce billet!!!
    Oui, oui, oui c'est mon mari tout craché, un peu moins d'oreilles mais pour le poil au menton, c'est bien vu!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'étais sûre que tu serais d'accord ;-)

      Supprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: