Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

jeudi 15 janvier 2015

J'ai tant rêvé de toi Et je rêve encore Je rêve de toi De toi-même quand je dors Rêves-tu de moi Au moins quand tu dors?**

J'ai eu la chance, le bonheur, que dis-je? le grand  privilège de voir Philippe Caubère sur scène samedi dernier, au théâtre en bas de chez moi. Bon, trois heures quinze de spectacle, autant vous dire que mon postérieur s'en souvient et pas qu'un peu, mais quel bonheur, mes amis, cet homme sur scène, ce grand comédien, cette énergie, cette drôlerie, et puis ce régal de texte qui sort, qui sort, qui sort, qui n'en finit pas de sortir, des torrents de texte (trois heures quinze, hein), son enfance, sa mère, son premier cours de théâtre. Un grand moment, que j'ai pleinement savouré. 

Ce que j'ai également pleinement savouré, c'est ce que m'ont dit hier soir des amis* présents eux aussi au spectacle .
Aah ça oui, j'ai savouré.
(je rêve, je rêve, dis-moi que je rêve)
Quelque chose comme Et t'as vu que Jean-Louis Aubert était là , lui aussi?  (Jean-Louis est mon voisin d'en bas de chez moi ou presque, pour mémoire) (il a beau être mon voisin d'en bas de chez moi ou presque, je ne l'ai jamais croisé nulle part en bas de chez moi ou presque, pour mémoire également) (alors que tout le monde qui habite en bas de chez moi ou presque l'a croisé.)
(je rêve, je rêve, dis-moi que je rêve)
Il était au comptoir pendant l'entracte, il a acheté des bouquins.
(je rêve, je rêve, dis-moi que je rêve) (j'étais juste devant le comptoir, à papoter) (je n'ai rien vu) (et surtout pas Jean-Louis Aubert) (tu penses).



*quand je leur ai dit qu'ils n'étaient vraiment pas des amis, justement, ils m'ont répondu que Ben on croyait que tu l'avais vu: il était juste à côté de toi!

** Eric Lapointe

14 commentaires:

  1. Non, NON, NON !!! Tu l'as encore loupé JLA !! C'est pas vrai ! C'est un acte manqué : en fait, t'as pas envie de le voir car tu serais trop déçue.... ça doit être ça, l'explication.... Garde son image dans tes rêves ! lol


    ps : bravo ! 3h15 assise sans bouger à juste écouter un mec.... chapeau bas....;)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le mec c'était Caubère, hein, je ne fais ça que pour lui ;-)

      (L'ours dit que je n'ai pas vu Jean-Louis tellement il est petit)

      Supprimer
  2. Avec Mads , tu ne crains ...tu le verras de loin , celui -là !!!
    Parce que là -haut, là- haut cet été , tu pourrais bien le rencontrer ...
    F.C

    RépondreSupprimer
  3. Non mais là tu fais exprès c'est pas possible?!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Il n'apparait peut être qu'à celles qui ont la foi....

    RépondreSupprimer
  5. c'est vraiment pas de chance ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Tu es la princesse insensible. Fais-toi offrir des lunettes!

    RépondreSupprimer
  7. Ah, ban c'est le principe de La Lettre volée: il était tellement visible que tu ne l'as pas vu...
    (Et Marcopolette m'a piqué ma blague...)

    RépondreSupprimer
  8. J'arrive pas à choper le hit du titre !!!!
    Allez c'est le ouiken' , peut être que tu vas le croiser au marché JLA !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je croyais que c'était du bon vieux JJ Goldman, mais après vérife c'est un vieux machin improbable de derrière les fagots.
      (et c'est l'Ours qui fait le marché, misèèère).

      Supprimer
  9. Trop près de toi... déjà presbyte ?

    RépondreSupprimer
  10. :-D hé hé ! Je note que JLA va au théâtre et achète des livres et aime les mêmes comédiens que toi... si c'est pas la preuve que vous vous rapprochez l'un de l'autre. La prochaine fois tu lui rentreras dedans !

    RépondreSupprimer
  11. DD'accord pour Caubère, j'en aurais bien remis 3h15 de plus pour revoir une 2ème fois le spectacle mais ça c'est moi, besoin de 2 fois pour bien tt comprendre. Moi non plus, j'ai pas vu JL, devait pas etre si près... Par contre, j'ai trouvéles sièges confortables donc j'aurais bien poursuivi ( de celle qui n'en a jamais assez)

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: