Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

jeudi 24 avril 2014

Farfouille (avec du vrac et du pas rangé dedans et pas mal de futilité aussi)

- Etant donné que j'en ai pour trois jours de courbatures quand j'arrache trois pissenlits dans mon jardin, était-il raisonnable que je consacre mon après-midi d'hier à remplir 17 sacs (tu lis bien) de déchets végétaux? (j'ai même des courbatures aux doigts et du mal à manier de la souris, tu mesures, hein) (oui, j'ai beaucoup de temps à perdre ces jours-ci., je suis débarrassée de deux tiers de ma progéniture, et le tiers restant est *la plupart du temps* studieusement affairé (doujézu, si on m'avait dit un jour que j'emploierais un jour ces mots concernant Brisefer).

- L'ours-mon-bricoleur-préféré m'a demandé s'il devait fixer les boutons de commande des volets de la salle de bain en hauteur, de façon à ce que nos petits-enfants, quand on en aura, ne puissent pas jouer avec. [J'ai réclamé en vain l'agrandissement de la famille pendant des années des années des années et au moment où je renonce (presque) il me parle d'avoir des petits-enfants un jour?]
Il veut ma mort, maintenant j'en ai la preuve.
- Ségolène Royal interdit les décolletés dans son ministère, moi je dis bravo, enfin une mesure qui va bouleverser notre vie à tous.
- ( et bien le bonjour chez vous).

vendredi 18 avril 2014

Hockey sur glace  gazon  lino pourri avec mes petits
(j'ai bien mérité mes
VACAAAANCES!!!!
non?)


dimanche 13 avril 2014

Des niouses de Brisefer le londonien #3 et fin

Ces derniers-jours, j'ai donc pu constater preumsio que l'argent de poche avait considérablement augmenté depuis sept ans et deusio que l'usage qui en était fait avait changé également, Brisefer étant rentré de sa semaine londonienne avec des souvenirs très exclusivement destinés à lui, lui-même, himself  (des fringues, des fringues, des fringues).
Bon, j'exagère, il pensé à rapporter du thé pour sa mère, le même que celui que je peux trouver à intermarket et qu'il a probablement payé (bien) plus cher là-bas en plus, mais bon, je suis sensible à l'intention, d'autant qu'il ne m'a pas (encore) demandé de le rembourser.


(Puceminus ADORE.)
THE bel achat absolument indispensable.
 Rien que pour ça, ça valait le détour, Londres, hein.
 (mon fils a toujours eu le goût très sûr, que voulez-vous)

vendredi 11 avril 2014

Des niouses de Brisefer le londonien #2

Rêve pas, des directes et fraîches, de niouses, j'en ai toujours pas.


En revanche, après un coup de fil à Laclanso mère de copine C, je sais désormais qu'il existe un site ondonnedesnouvelles.com sur lequel les profs de Brisefer donnent des nouvelles, justement. Que donc j'aurais pu avoir des nouvelles depuis lundi. Si Brisefer m'avait donné l'info, et le mot de passe, avant de partir, hein.


(Je sais aussi que mon fils ne rentre que demain soir et non pas ce soir, comme j'en étais absolument persuadée)
(j'avais même préparé un petit dîner amélioré pour ce soir)
(c'est pas tous les jours qu'on a été débarrassée privée de son Brisefer pendant une semaine, allez.)
(j'ai appelé Laclanso pour lui demander à quelle heure devant le lycée ce soir)
(20 heures 30 demain,  m'a-t-elle dit)
(là j'hésite:
Est-ce que je lui dis:  aujourd'hui, tu veux dire? ahahah, alors mère indigne, tu ne sais même pas quand rentre ta fille ??
ou est-ce que j'avoue que là maintenant tout de suite à l'instant-même je viens de réaliser: en effet, oui, c'est demain qu'est prévu le retour, c'est noté noir sur blanc sur le planning, même, et qu'en fait d'indignité, hein, je pèse mon poids et ne crains personne?)

mercredi 9 avril 2014

Des niouses de Brisefer le londonien #1

Seul message reçu de Brisefer-mon-fils depuis trois jours, reçu via le téléphone sa très fidèle copine C.: "salut maman, je ne peux pas t'appeler car mon crédit est épuisé pour une raison inconnue."

Pour des nouvelles, c'est des nouvelles, hein.

lundi 7 avril 2014

en passant (des niouses de brisefer le londonien #0)

parce que Brisefer est à London pour la semaine, Minipuce à son cours de flûte et la maîtresse-plus-que-parfaite n'a pas donné de devoirs ce soir vu que sa classe
s'en va demain
de bon matin
à Châteaudun (je suis la fille d'un poète après tout)(mais c'est vrai: Puceminus va demain à Châteaudun, ce n'est pas juste pour la rime, hein), ce qui lui permet présentement de faire du roller sur la terrasse, je suis donc liiibre Max, et si vous croyez que j'ai que ça à faire de bloguer, hum.

Hier soir, j'ai proposé à Brisefer et à son copain de les véhiculer jusqu'au lycée avec leur valise [tu me dis bravo et chapeau bas, le rendez-vous était à 3 heures 30 in the dark night (tu as bien lu) ]. Fort expressément poliment, ils ont refusé (la perspective d'être vus avec moi, échevelée et parée de ma robe de chambre en peau de bête, sans doute), et j'en ai été secrètement ravie, tu penses. Sauf que j'ai eu un mal fou à trouver le sommeil (j'ai des antécédents de valise mal faite si tu veux savoir)(en relisant ce vieux billet, je réalise, enfer et putréfaction, qu'en 2007 j'avais donné 5 (cinq) euros à mon fils pour son argent de poche, le coût de la vie, en sept ans, a augmenté de façon exponentielle, quelque chose comme 900% si je ne m'abuse (neuf cent pour cent, tu as bien lu)(fais le calcul si tu es un grand sxientifique comme moâ), c'est misère ma pauvre Paulette, hein).
J'ai fini par m'endormir, bercée par l'idée d'être débarrassée de mon fils pour la semaine de faire ma nuit complète, mais me suis réveillée en sursaut à 3 heures 25 en me disant que ça y était, il fallait que ça arrive, ils ne s'étaient pas réveillés, vu que je n'avais r.i.e.n (de rien) entendu.
(Ils étaient déjà arrivés quand j'ai appelé Brisefer, avec ma voix de tête, pour lui demander où ils étaient.)(tu vois pourquoi je ne voulais pas que tu nous emmènes, il m'a dit). (non, je ne voyais pas.) Inutile de te dire que je n'ai pas réussi à me rendormir de la nuit. Sauf peut-être au tout dernier moment, parce que le réveil a été douloureux (euphémisme).



vendredi 4 avril 2014

Savez-vous qu'on repère trop facile les enfants de fumeurs pendant la classe verte en posant juste une petite question (Comment s'appelle cet animal?)

(le sandrier)