Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mardi 13 mai 2014

"Je me rencontre que parlé bien le français c'est très utile"

Je connais une instite un peu tarée que par souci d'anonymat je ne nommerai pas qui, après sa dure journée de travail auprès de loubards de 4 et 5 ans et sa non moins laborieuse deuxième journée avec sa loupiote de 10 et ses (dadaid')ados de 14 et 17, le soir à la chandelle, se bidonne avec Brèves de cancres.
Quand tu sais que cette instite est quatre fois petite-fille d'instit et deux fois fille de prof, trois fois nièce de prof, soeur de prof et belle-soeur de prof (je m'en tiens là), tu la trouves encore un peu plusse folledingue de lire ce genre de truc. Ou tu trouves ça normal au contraire, va savoir, tu te dis que la pauvre c'est quand même pas sa faute si elle est tombée on l'a fait tomber dedans toute petite.


N'empêche, elle, elle aime apprendre des trucs ("c'est Mickey l'ange qui a peint la chapelle Sixtine"), 

des trucs vraiment très pointus, même ("Comment appelle-t-on la personne qui raconte des aventures en chantant? Assurancetourisque")

elle aime ouvrir les yeux sur des problèmes graves ("Que signifie "mettre à l'index? c'est quand on enfile quelque chose sur le deuxième doigt"), 

très graves, même ("Y a-t-il une différence entre le porc et le cochon? non, c'est le même animal, sauf que le porc est encore plus sale que le cochon")

elle aime qu'on lui rappelle des choses simples ("quand on est civique, on va le soir travailler au dépouillage")

très simples ("Comment Lénine est-il arrivé au pouvoir? Lénine est arrivé au pouvoir en train.")

évidentes, même ("Louis 14 est  le petit-fils de Louis 16 et pas son fils comme on le croit souvent")

elle aime qu'on dise les choses comme elles sont ("pour savoir si un triangle est rectangle, on peut utiliser un théorème, mais ça va plus vite si on utilise une équerre"),

vraiment comme elles sont ("Dans le texte d'Eric Fottorino, "(...) c'est ma mère qui me les a donnés": justifiez "donnés". On ne peut pas remplacer par vendus, ce serait pas croyable qu'une mère vende un truc à ses enfants")

elle aime qu'on n'y aille pas par quatre chemins ("l'impératif sert à donner des ordres, il a deux modes, le présent et le passé. Ce qui est un peu bête car si tu donnes un ordre au passé c'est trop tard")

Elle aime qu'on lui ouvre les yeux ("Question sur le texte de Gisèle Pineau " Premier jour d'école". Expliquez pourquoi le mot DIT est écrit en majuscule.  Parce qu'elle a du  appuyer sans faire exprès sur la touche avec un verrou de son ordi")

vraiment très grands, les yeux ("Que pouvez-vous dire à propos de la cohabitation ministérielle? Normalement la coloc c'est pour les jeunes qui n'ont pas d'argent, je ne pensais pas que ça existait pour les ministres!")

[Et tu sais quoi? Tu laisses un comm' première porte en bas, Puceminus-l'innocence-sur-pattes tire au sort et l'instite qui tient à son anonymat, elle t'envoie un exemplaire.]

Brèves de cancres, édition Chiflet & Cie (merci à eux!), dispo le 22 mai dans toutes les bonnes librairies
 (choisis une librairie indépendante, mon ami, c'est meilleur!)

37 commentaires:

  1. Ha, on ne se lasse pas de ces perles !!!!
    Merci.
    PS : j'adore vos petits morceaux de films qui illustrent vos réflexions....!!!!

    RépondreSupprimer
  2. maman chérie et adorée13 mai 2014 à 19:17

    Ah, quand il s'agit de gagner un livre, je fait un effort ... Même si c'est dur, tellement je suis bidonnée!!! (Je me rends compte que du coup je fais vachement gaffe à ce que j'écris, je ne voudrais pas figurer dans un livre sur les pires commentaires d'une certaine Bellzouzou)

    RépondreSupprimer
  3. Merci Madame Bellzouzou pour ces partages qui égaient mes soirées !
    sophinet

    RépondreSupprimer
  4. Ils sont forts, ces élèves ! Ou créatifs, du moins : on ne s'en lasse pas !

    RépondreSupprimer
  5. À moi ! À moi ! À moi !
    Merci pour ces rires de début de soirée. :-D

    RépondreSupprimer
  6. ça me fait bien rire: je joue!

    RépondreSupprimer
  7. on a le droit d'en ajouter une ? une vraie de vraie vécue par nulle autre que moi-mêle du temps où je passais ma dure journée de travail avec des loubards de 9/10 ans ? "où se reunissent les députés?" Les députés se réunissent dans le couloir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'est ce que l'abstention? "c'est quand on ne veut pas faire l'amour avec son mari", "c'est quand on n'est pas d'accord et qu'on fait la grève de la fin" ;-)

      Supprimer
  8. euh... moi-même bien sûr tu auras compris :-P

    RépondreSupprimer
  9. A la question : que s'est-il passé en 1492 ? mon fils a répondu : ABBA rition de G zucri (je ne peux pas faire ABBA avec le B retourné comme le groupe mais sur la copie il y était !!!) et ma collègue a affiché la copie en salle des maîtres. Comme quoi être fils d'instit ça n'aide pas toujours...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il avait quel âge, ton fils, quand il a commis ça?(que je mesure combien génial il est) ;-)

      Supprimer
    2. j'ai grande honte de répondre qu'il était déjà en cm1 le bougre !!!

      Supprimer
    3. ;-)
      (génial, c'est ce que je disais!)

      Supprimer
  10. "le président de la République achève les armées" (au lieu de "est le chef des armées").
    Et dans ma famille, suis la première prof toutes générations confondues depuis (au moinnssss) G zucri ;-)

    RépondreSupprimer
  11. j'peux encore participer ???
    sterenn

    RépondreSupprimer
  12. Bah, moi j'gagne jamais, de toute façon...

    RépondreSupprimer
  13. je joue avec une perle de ma n°2 ! dans une éval d'histoire en CM1 (exercice à trou) à la fin de la phrase
    "Charlemagne est mort ...." à la place de la date elle a le plus naturellement écrit "crucifié" !
    On n'est pas super religieux à la maison et la leçon sur le christianisme c'était juste 1 mois avant, mais au moins ça montre qu'elle a retenu des trucs... en vrac OK (mais après tout la maîtresse connait la réponse, alors pourquoi elle demande ?) :-p

    RépondreSupprimer
  14. Ah je joue!
    D'une connaissance : "les cadavres en train de mourir dans les tranchées". Et plein d'autres comme ça, qu'elle me raconte au fur et à mesure, mais que j'ai oubliées (dommage! ;-)).

    RépondreSupprimer
  15. Beh en même temps, c'est pas tout à fait faux que Lénine est arrivé en train. Bon, il s'est bien passé quelques trucs entre son arrivée à la gare et la prise du pouvoir, mais quand même, il partait de loin (de Suisse).
    Ah, et aussi, je me souviens pour avoir dû en traduire un bout lors de mes études que Mickey, l'ange, c'est le titre d'un roman qui existe en vrai.
    (Ma grand mère, dans une dictée chez les bonnes soeurs, avait écrit "un singe en baptiste", ce qui n'avait pas été très bien vu.)

    RépondreSupprimer
  16. merci pour le fou rire! j'adore ces perles! et puis aussi merci pour vos textes qui me plaisent beaucoup aussi

    RépondreSupprimer
  17. Génial!!
    En Petite Section en janvier, je lis un album dans lequel un des personnages est un manchot. Avant de montrer l'illustration, je leur demande s'ils savent ce qu'est un "manchot". Un élève me répond "oui! c'est un pingouin avec un seul bras!"
    :-)

    RépondreSupprimer
  18. Ah, merci pour ces tranches de rire. Je jouerais bien aussi !
    Et je vous fais profiter d'une perle collective de ma classe quand j'étais en 5ème : dans une dictée où il était question d'un jeune garçon voulant arrêter ses études, et qui disait "cette décision jeta notre père en fureur et maman dans un grand trouble", pas mal d'élèves (une bonne douzaine je crois) avaient opté pour "... dans un grand trou bleu". Le prof ne s'en est jamais remis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il devait rudement bien articuler sa dictée, çui-là, dis donc ;-)

      Supprimer
    2. mais naaaaaaaaan, cé qu'il était de Marseilleu. Sérieusement, je suis une Normande installée dans le Sud-Ouest, et j'ai une amie de Castres qui me raconte que quand elle travaillait à Dreux tout le monde ajoutait des e dans son nom quand elle l'épelait : L-eu, A, R-eu, Z-eu, etc ... je suis incapable de lui faire prononcer L sans -eu derrière.

      Supprimer
    3. Ca me rappelle un stage où la secrétaire, qui rentrait les chèques, était venue, hilare, nous en montrer un de 122 F (oui, à l'époque, c'était encore en francs), avec écrit en toutes lettres "cent vingt te deux francs" !

      Supprimer
  19. j'adore la réponse sur l'équerre ou l'impératif....après tout ils sont pragmatiques et ne perdent pas de temps. Vous faites vraiment un beau métier, quand je peux accompagner la classe d'un de mes enfants systématiquement il y en a un qui sort une perle;)

    RépondreSupprimer
  20. Je ne connaissais pas cette lignée! La classe!

    RépondreSupprimer
  21. J'adore...!! Et ma maitresse va adorer aussi (je suis ATSEM !!) !

    RépondreSupprimer
  22. Les perles, on ne s'en lasse pas! Tous les jours avec les loulous de 3 à 6 ans, je suis vernie!!!

    RépondreSupprimer
  23. Ça me rappelle mes 4 années d'enseignement en collège et lycée (j'ai vite compris que ce n'était pas pour moi)
    J'ai vu dans le cahier de géo d'une de mes élèves de seconde sa façon d'écrire "les Amy Raara Bunny"!!! J'ai mis un moment à comprendre de quoi il s'agissait.

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour,
    merci pour ce concours Chère Bellzouzou dont j'adore les articles! On se poile régulièrement à la maison avec mes filles (l'article sur la salle de bain nous parle tellement!).
    Ces brèves de cancres me tentent bien...
    Belle journée.

    RépondreSupprimer
  25. Dans le paquet de copies de secondes que je viens de corriger, à la question "citer 2 maladies liées aux mauvaises habitudes alimentaires ", un élève a répondu "le foie gras". J'ai des doutes sur ce qu'il a retenu du cours. C'est beau la vie de prof. Evelyne

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: