Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

jeudi 17 avril 2008

Champion de ping pong, mais Brisefer quand même.

"Dis, m'man, tu me mets dans ton blog avec ma coupe?"
O.K, mon gars, je te mets dans mon blog avec ta coupe (vite d'ailleurs, avant qu'elle ne soit cassée ou démontée), mais tu apprendras que rien n'est gratuit dans la vie, on n'a rien sans rien, tout se paye, alors en échange, tu vas (vite fait bien fait):
- ranger ta chambre de fond en comble et que ça saute, que je ne trouve plus une vieille sape roulée en boule dans un coin, un Tom Tom et Nana ratatiné, un chewing gum collant au fond de ton pieu.
-faire l'inventaire de ta collection de billes, les classer par taille, par couleur, par odeur, par valeur sentimentale et par tout ce que tu veux si tu veux, mais ailleurs que dans mon lit parce que franchement, j'ai aut'chose à faire la nuit que de sentir une bille rouler au fond de mon pyjama.
- en profiter pour ranger aussi tous les objets à roulettes qui traînent un peu partout pour m'éviter une nouvelle rencontre brutale avec mon coccyx.
- faire tes devoirs dare-dare, tout seul et sans rouspéter (ça, c'est pour le jour bénit où tu n'auras oublié dans ton casier à l'école ni ton cahier jaune, ni ton livre, ni ton classeur ni ton équerre)
- promettre de ne pas toucher de près ou de loin (même en rêve) à tout objet de plus de 9€99.
- te souvenir où tu as rangé les trois petites vis très spéciales de la porte fenêtre que j'avais précautionneusement mises de côté pour ne pas les perdre.
Sinon (tu me la copieras 100 fois) je te satellise et ta coupe avec, je te jette aux lions, je t'envoie direct chez la tante Mélina (oui, celle de Delphine et Marinette qui a de la moustache), je te raye de ma succession et te renie pour mon fils.
D'ailleurs, si tu ne respectes pas le contrat, mon gars, je pourrais bien remplacer la photo par une autre, celle où tu t'amuses bien sur le petit vélo à roulettes de ta soeur dimanche dernier, par exemple. C'est une photo toute mimi qui pourrait faire le tour de l'école vite fait bien fait, hein mon gars. Je sens que ça te plairait, ça.

20 commentaires:

  1. premier eclat de rire du matin pour les billes classées par odeur et le FAMEUX cahier jaune :-D !!!

    RépondreSupprimer
  2. enfin une méthode d'éducation qui a l'air efficace....merci docteur belzouzou, je vais l'essayer derechef car j'en ai martre de me retrouver avec un stiletto de barbie planté dans le gros orteil!

    RépondreSupprimer
  3. Ouh la, ça rigole pas avec l'autruche !

    J'ai fait mes devoirs madame, pas tapper, pas tapper

    PS : Bravo M. Brisefer pour la coupe !

    RépondreSupprimer
  4. ou plutôt si, on rigole bien quand on vient lire Bellzouzou :-D

    RépondreSupprimer
  5. Mouhahaha
    Et ça a marhé, le chantage ?
    Il a classé les billes par taille dans le lit de ses soeurs pour les occuper ?
    D'ailleurs, j'ai une question : c'est facile de ranger sa chambre niquel avec le petit doigt qui ne bouge pas de la couture du pantalon ? :-)))
    En tout cas, bravo pour la coupe !

    RépondreSupprimer
  6. Trop forte de chez forte la Bellzouzou... Je suis totale écroulée de rire (ce qui fait évidemment soulever le sourcil de ma chère collègue de burlingue qui, heureusement est une pote). Et après tu me dis que j'ai de l'imagination ??? Mais que dire de toi chère plume... d'autruche ;-))

    RépondreSupprimer
  7. OUP'S, j'ai oublié un grand BRAVO à Brisefer pour sa coupe :-)

    RépondreSupprimer
  8. Non mais ça vous fait rire comment je merdouille à élever mon fils, vous???

    Moi qui voulais me faire plaindre.

    RépondreSupprimer
  9. bellzouzou, je vais tenter ta méthode éducative de ce pas !

    bravo quand même à ton-fiston-difficile-à-élever pour cette haute distinction !

    RépondreSupprimer
  10. Bravo pour la coupe. Mon grand fils brisait beaucoup et puis vers 12 ans il m'a soudain dit : "Papa, j'ai les mains magique" tout ce qu'il tentait avant et qui tournait en catastrophe s'est mis à fonctionner comme par miracle. Alors un peu de patience, ça vient.
    Et puis sa chambre, c'est sa chambre si ça fait pas ton bonheur, tu n'as qu'à pas y aller.

    RépondreSupprimer
  11. ma bellzouzou, c'est toi qui mérite une coupe, et même deux, voire trois;-)
    et dire que dans la journée t'es instit'!!!! chapeau bas mille fois;-) et plein de bises en bonus;-)

    RépondreSupprimer
  12. bah dis-donc, ça rigole pas avec maîtresse bellzouzou, hein. au garde-à-vous, et plus vite que ça.
    (cela dit, il a un tellement beau sourire que ça s'rait dommage de ne pas le montrer sur ton bloug. même s'il ne fait pas ses devoirs.)

    RépondreSupprimer
  13. Te faire plaindre ??? Ben t'avais qu'à pas en faire trois des niards ;-DDD Et pis, te plaindre de quoi : t'en as un qui te ramène de trop belles coupes de la balle, une qui surveille "tes" ouvriers (et on ne les surveille jamais assez !!) et le sosie de Polnareff en troiz'... Je vois vraiment pas de quoi tu te plains ;-))

    RépondreSupprimer
  14. n'en jetez plus, la coupe est pleine, hihi.

    RépondreSupprimer
  15. huhuhu. j'aime bien tes billets Mdame Bellzouzou

    RépondreSupprimer
  16. trop d'honneur, M'siê Poupoule, j'aime bien les tiens zaussi.

    RépondreSupprimer
  17. Je mémorise ces méthodes pour plus tard...


    Le tri des billes : un grand moment, tu m'as bien fait rire !!

    RépondreSupprimer
  18. bien joué brisefer (pour le coup des billes dans le lit!)

    RépondreSupprimer
  19. Quelle mère tyrannique!!! Merci j'ai bien ri! Il est sumpa votre blog, madame Bellzouzou!

    RépondreSupprimer
  20. Merci merci merci beaucoup

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: