Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mercredi 16 octobre 2013

Puceminus et la Poule Bouoïe

Puceminus veut devenir Laure Manaudou quand elle sera grande. (ouais). (mais c'est une petite fille très équilibrée par ailleurs, n'en doutez pas), alors on voit les choses en grand.
Déjà, on a manœuvré habilement au sein du club de natation pour être dans le groupe des dauphins et pas dans le groupe des piranhas ou dans le groupe des sardines, -on trouvait que le groupe des piranhas ça faisait mauvais genre, et que le groupe des sardines c'était craignos et apparemment on n'était pas les seuls parce que ça a été compliqué de passer dauphin, je te dis que ça.
Pis on a acheté le matos, et moi qui pensais que la natation c'était un maillot de bain, une serviette et roule ma poule, je me suis rendu compte que que nenni noémie, il fallait des palmes, des lunettes de compèt, un pince-nez, un bonnet, une planche. Ah, et un filet, aussi, pour ranger l'ensemble.
Rassembler tout ça, ça nous a pris plusieurs semaines, hein.
Mais on a fini par avoir tout ce qu'il fallait pour devenir Laure Manaudou et plus encore, sauf qu'on n'avait pas le plus important d'après Puceminus: la Poule Bouoïe
Qui c'est cette poule, je lui ai demandé, c'est pas une poule c'est un poule je te ferais dire et c'est un truc qui se met entre les jambes. Ah ben il s'en passe des choses dans le groupe des dauphins, j'ai pensé, mais c'était trop tard pour retourner chez les sardines.
Je suis donc allée réclamer ma Poule Bouylle au décath' du coin, mon dauphin nage avec sa poule entre les jambes et moi je serai bientôt la mère de Laure Manaudou*, yeah.
.
* et je serai alors bien trop occupée pour vous pondre des petits billets de blog bien pourris comme celui-là.

4 commentaires:

  1. Ah merci merci , voilà bien quinze jours que je n'ai pas mis les pieds ici et promets nous que même quand ton dauphin avec sa poule entre les jambes ('font de ces trucs à la piscine qd même) aura la trempe d'une Manaudou, tu viendras quand même sur ton blog nous raconter des bonnes tranches histoire qu'on s'marre un coup avant de se remettre au travail à 21h30 !

    RépondreSupprimer
  2. :-) La poule entre les jambes du dauphin m'ont bien amusée pour commencer la journée : thanks !
    J'te ferais dire en passant que vu le caractère bien trempé (sans vilain jeu de mots) de la demoiselle et son gène de la piscine par son père, ben il se pourrait bien que tu finisses maman d'une nouvelle Laure Manaudou at least !

    RépondreSupprimer
  3. ...Et POURQUOI ça s'appelle une poule, hein ? Ca, tu nous le dis pô ! Et c'est pourtant le truc le plus passionnant de la terre qu'on s'interroge, maint'nant. Alors qu'avant, dans notre ignorance, on n'en était pas plus gênés que ça.
    Argh !
    La vie est dure, quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un poule (pull), madame, pour ta gouverne.

      Supprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: