Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

dimanche 13 octobre 2013

Alléluia

Le jour où, en tout début d'année, on a remis leurs manuels scolaires aux élèves de la classe de Brisefer mon fils, après les avoir fait ranger à la queue leu leu par ordre alphabétique, bingo, trois dadais devant lui [on en était à la lettre O et il s'appelle P, si c'est pas de la chance, hein] on leur a dit: ben zut les jeunes, y a plus de livre de maths. On ne sait pas pourquoi, on ne sait pas comment on ne sait pas quand vous en aurez un si jamais vous en avez un un jour, on ne sait rien, quoi, et bien le bonjour chez vous.
Ce qui n'était pas pour inquiéter brisefer. Qui ne s'inquiète jamais de rien. Et surtout pas de ne pas avoir de bouquin de maths, tu penses.
Mais ce qui m'inquiétait un peu, moi sa mère, tiens. M'inquiétait et m'agaçait parce que j'estimais preumso que les listes d'élèves sont faites début juillet, en même temps que sont rendus les manuels, [et que même mes petits élèves de quatre ans savent faire de la correspondance terme à terme (un élève, un livre; un élève un livre; ah tiens, il reste des élèves mais il n'y a plus de livre, il faut donc que je rachète des livres)]; que deusio deux mois c'était pas mal confortable comme délai pour commander les livres manquants, et que troisio, s'il n'y avait pas assez de livre pour chaque élève de la classe, eh bien on attendait d'avoir le compte pour les distribuer à tous (l'équité, ça s'appelle).
Bref.
Mais le lycée nous a juré ses grands dieux (de lycée public de mes deux tétons) que la commande avait fini par partir, deux semaines après la rentrée, que c'était la faute au changement d'intendant, à Voltaire, à pas de chance, que tout rentrerait bientôt dans l'ordre, et arrêtez donc de stresser comme ça ou vous allez faire tourner votre lait, madame.

Alors on a attendu, attendu, attendu le livre de maths, et quand on ne l'espérait même plus, six semaines plus tard donc, alléluia, la CPE du lycée qui fait passer le mot que tiens, au fait, s'il y en a qui veulent un livre de maths, ils peuvent passer en chercher à la vie scolaire, il y en a trois.
(Trois? )
Brisefer est allé en chercher un. Il y est même allé assez rapidement, mais c'est qu'il devait en avoir vraiment marre que sa dingue de mère psychote avec cette histoire de livre de maths, à mon avis. [Ou alors c'est qu'il s'est dit que trois manuels seulement, ça valait le coup de se magner et d'arriver avant les autres, et dans ton cu(bitus) l'équité.]
Et là, surpriiiiiiiise mes petits chatons, les manuels ne viennent pas d'arriver, ils ne sont pas neufs du tout, ils étaient là, dans le lycée, on ne sait pas trop où ni depuis combien de temps, mais enfin on a mis la main dessus c'est le principal, et qu'est-ce qu'on dit à Tata CPE qui vient d'en retrouver trois de derrière les fagots???

(Faire des maths nuit grave à la santé: on risque de s'empaler sur un poteau.)

15 commentaires:

  1. Mouais... Pas mieux qu'au collège de mon dernier gars...

    RépondreSupprimer
  2. Bouh ! j'aime pas ton titre, ma Bellzouz !!..... Hummmm.... c'est pas mieux dans les autres... sauf p-e les privés, je dis ça, je dis rien, j'en sais rien, hein !!!
    Ok... je sors...---->
    thémilia
    Pour mon 4ème (que je n'ai pas...), ça sera école-at-home ! Ainsi, pas de soucis... ! Ni prof absent, ni livre manquant

    RépondreSupprimer
  3. Le mien, en terminale, n'a pas de livre de philo… (et le conseil général a décidé, au passage, que cette année, il ne finançait plus les livres des lycées privés, débrouillez-vous !) Je lui demande donc s'il faut acheter des textes en poches "Ah ben non, puisqu'on a des extraits dans le livre". "Et le livre, tu l'as quand pour le lire ?" "Ben, en cours". Bon, bon, bon… je n'ai guère d'espoir sur sa note de philo au bac.

    Si je te dis que j'ai trouvé, en rangeant, un livre de français de 5e, jamais réclamé par le collège (sachant que mes ados sont en 2de et en terminale), je crois tenir une piste quant aux livres manquants…

    RépondreSupprimer
  4. alors il y en a trois de plus qui vont pouvoir faire des maths c'est cool ils doivent être bien contents!!!

    RépondreSupprimer
  5. Extra en effet l'illustration du livre de maths: un véritable parcours du combattant ? (pour avoir le livre ou pour avoir le bac ???)

    RépondreSupprimer
  6. @Thémilia : ta machine à bébés marche encore ? :-D

    @ Bellzouzette : J'adore ce rebondissement, ils ont un sens aigu de l'organisation dans ce merveilleux lycée, qu'ils ne changent rien, j'aime bien quand t'as le lait qui tourne ! :-DDD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sa machine à bébés marche encore, croit-elle savoir, en revanche elle a du poil au menton depuis quelque temps (on ne peut pas tout avoir).

      Supprimer
  7. MAIS DE QUOI SE PLAINT-ON ???
    Voilà.
    Je sors...
    Pataper ! Pataper !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais de quoi se plaint-on? on se le demande, tu as raison ;-)

      Supprimer
  8. maman chérie et adorée15 octobre 2013 à 08:38

    Il semblerait (mais rien n'est sûr, hein...) que dans la pyramide de l'EN, tout le monde ne soit pas motivé pareil ou du moins, que tout le monde n'a pas le même objectif. Chez nous par exemple, le but est de venir le plus tard à l'école et de rentrer le plus tôt à la maison, que cela convienne aux enfants/ parents/ enseignants ou pas.
    L'accueil périscolaire qui se fera à partir de l'année prochaine, sera financé par tous les parents (et non parents d'ailleurs aussi) quand bien même leurs enfants ne seront pas concernés par cet accueil (ceux qui se régalent, c'est ceux qui vont payer le péri ET la nounou...).
    Quel beau pays notre France actuelle...! Et sous prétexte que plusieurs milliers de personnes tentent l'impossible, quitte à mourir noyer, pour venir chez nous en Europe parce que c'est encore pire chez eux, ben il faut qu'on avale ces conneries tout rond!

    RépondreSupprimer
  9. C'est bien simple, les trois livres ont été rendus tardivement par les élèves de l'an dernier. Dans ma cité scolaire, l'APE (qui s'occupe des livres, apparemment dans notre académie le Conseil régional ne paie pas pour ça) en réclamait encore en septembre.
    Ailleurs, il m'est arrivé d'avoir en décembre des livres (re-?)commandés à la rentrée...

    RépondreSupprimer
  10. Si ça s'trouve, maintenant il y a des tables bancales dans le lycée, à cause de toi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. s'il n'y avait que les tables, à être bancales, dans ce lycée;-)

      Supprimer
  11. Même problème pour la correspondance terme à terme entre les avs et élèves....et ils ont 2 mois aussi mais bon!

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: