Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

samedi 31 août 2013

La rentrée des maîtresses






Puceminus au téléphone tout à l'heure, en direct de la plage où elle perfectionne son bronzage avec les aïeux Bellzouzou:
"alooooooors, ça s'est bien passé, ta rentrée des maîtresses? t'as pas trop pleuré, ma pauvre? bon allez, c'est pas tout ça, je retourne me baigner, moi, hein!"

 Ma fille, le Sadisme incarné.

10 commentaires:

  1. oui, ça va ? t'as pas trop pleurer ? Mais non, t'as retrouvé tes gentilles collègues ! et tout et tout ... maintenant yapluka espérer que t'es un bon choix de petits nains ! hummm

    thémilia

    RépondreSupprimer
  2. oui, mais elle ne va plus rigoler longtemps!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est sans compter que la petite peste ADORE l'école depuis toujours (de qui elle tient ça, c'est un mystère épais).

      Supprimer
  3. A toi de rire mardi soir ... (enfin si tu en as encore l'énergie !)

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. fort et longtemps.

      et outr'Atlantique, Pounette, ça a pleuré aussi??

      Supprimer
    2. Moi non, mais je n'ai pas encore vu mes élèves, je te redis.

      Supprimer
  6. Bon, allez, ça, c'est fait !
    Demain, on s'y met sérieusement (c'est si bien, une école vide d'enfants...!).
    Moi, je ne te plains pas : je suis rentrée lundi (profs stagiaires), mardi/mercredi (prérentrée) et jeudi/vendredi (rentrée élèves) !
    BONNE RENTREE !
    :o)

    RépondreSupprimer
  7. Gn? Mais moi je viens juste de la faire, ma pré-rentrée... Je croyais qu'on ne pouvait pas la faire avant le premier septembre, vu que c'est la date d'entrée en fonction des stagiaires et des nouveaux, qui ne sont pas payés en août.
    Et demain, j'ai la maison pour moi toute seule.

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: