Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

lundi 8 avril 2013

Le jour où la terre a failli s'arrêter de tourner.

C'était un matin ordinaire, ou presque: une des filles est à Prague pour la semaine avec sa classe, la maison semble un peu vide, on a du mal à mettre seulement quatre couverts sur la table, des conneries comme ça. C'était un matin ordinaire, il faisait beau, on partait à l'école un peu en retard, songeant aux petites choses de la journée à venir. Et puis le titre sur France info, un car scolaire accidenté au petit matin, non, en Tchéquie, pourvu que, du côté de Prague, faites que, un mort de nombreux blessés.
 
Ce matin, après la panique, après le coup de fil au collège, j'ai laissé un texto à ma mère pour lui dire de ne pas s'inquiéter, elle l'a lu en se réveillant, elle ne savait pas qu'il y avait eu un accident. Mon père, levé aux aurores comme chaque matin, le savait, lui.
 
Aujourd'hui, je pense à cet autre grand-père qui s'est levé un matin ordinaire, a entendu la nouvelle à la radio, a attendu dans l'angoisse qu'on lui envoie un petit mot qui lui dirait que sa petite-fille n'était pas concernée par l'accident. Je pense à cet homme pour qui la terre s'est arrêtée de tourner aujourd'hui.

16 commentaires:

  1. J'ai pour ma part eu, pour cette année scolaire, un voyage à Rome (pour notre 6ème), bien rentré ... un voyage en Irlande (pour notre 4ème),bien rentrée ... & un voyage en cours pour la semaine pas loin de la maison (pour notre CE2) ... C'est vrai qu'on est content de les voir partir mais qu'on est heureux de les récupérer ...
    Dominique

    RépondreSupprimer
  2. On dit que les voyages en car sont les plus sur... Tu as du avoir la peur de ta vie! Et, oui, la terre s'est arrêtée...

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas d'enfant... et j'y ai pensé aussi.
    Tout comme j'y pense à chaque accident mortel dont on entend parler, à ce terrible coup de fil.

    RépondreSupprimer
  4. On pense aussi aux parents…
    Comment continuer, après une chose pareille ?

    RépondreSupprimer
  5. Reprendre sa respiration. L'accident, on connaît un peu trop bien par ici, même s'il n'était plus tout-à-fait un enfant... la terre recommencera à tourner, mais plus jamais tout-à-fait rond.

    RépondreSupprimer
  6. C'est horrible ce que tu nous racontes là! On est parfois passés par là, sans penser aux autres, trop heureux de voir notre angoisse s'en aller...
    Maintenant, c'est chacun de leurs trajets en voiture que je crains, autant te dire que je ne suis pas pressée pour la demoiselle...
    ça me donne envie de pleurer.
    A demain?

    RépondreSupprimer
  7. Ma fille va partir en Angleterre. C'est son père qui va conduire, il est chauffeur scolaire. Des vies il en a 59 par voyages à protéger. Si ça n'avait pas été son père, l'aurais-je laissé partir ? Je ne crois pas non. L'accident de car j'y pense tous les jours, plusieurs fois par jour.

    Et je pense aussi à cette famille dont la terre a arrêté de tourner.

    RépondreSupprimer
  8. dès qu'ils sont nés on a la boule au ventre de toute façon...

    RépondreSupprimer
  9. Toujours stessant les voyages scolaires mais difficile de les refuser à nos enfants simplement parce qu'on a peur du transport... c'est la dure vie de parents que de vivre la boule au ventre pour laisser "grandir" nos petits!

    RépondreSupprimer
  10. Nouas avons une famille à l'école qui refuse catégoriquement que son fils prenne le car. Pas de piscine pour lui...
    Pour la dernière sortie scolaire, ma collègue a réussi à convaincre la maman de l'amener elle-même, en voiture. Ce qu'elle a fait, elle a suivi le car, puis est revenue le chercher à midi.
    Notons bien que dans la voiture maternelle, fiston monte souvent à l'avant, et sans ceinture...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tiens j'ai connu il y a de ça pas longtemps du tout du tout une mère d'élève qui disait qu'on n'assurait pas la sécurité de nos élèves pendant les sorties et qui acceptait qu'on sorte son enfant uniquement si elle était là pour assurer elle-même sa sécurité(pour nous faire ch., surtout);
      note bien: elle transportait son enfant sur les épaules tout au long du trajet, même pour traverser la rue.

      Supprimer
  11. Moi, qd j'ai vu ça à la tv, j'ai tout de suite pensé à toi... et puis, ouf pour toi, mais d'autres sont dans la peine, les tripes à l'envers... Mais que faire ??? Mes 2 grandes qui ont leur permis, tout neuf, tout chaud.. à chq fois qu'elles prennent la voiture, hummm, bof,... c'est pas simple...

    thémilia


    RépondreSupprimer
  12. On devrait pas faire d'enfants de toutes façons!!!! mais sans rire j'ai envie de pleurer, je crois que le mien est entre 2 trains vers le milieu de la France, c'est sur le train, hein?

    RépondreSupprimer
  13. Mon unique à moi que j'ai est montée tout à l'heure dans le car pour un voyage de quatre jours.
    Plus la date et l'heure du départ se sont rapprochées et plus j'ai songé à ce billet. Encore maintenant, bien sûr…

    RépondreSupprimer
  14. parfois on passe tout à côté et on se rend compte de la chance qu'on a eue. C'est tout ce qu'on peut faire, se réjouir de notre chance, et plaindre ceux qui ne l'ont pas eue.

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: