Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mercredi 21 novembre 2012

En vrac et pas rangé dans les coins sombres (et avec pas mal de ratures).


- Je me disais ce midi, rentrant d'une grand'messe pédagogique, que le seul bénéfice que j'en retire, c'est que je suis au chaud alors que dehors il fait froid   que parfois par la fenêtre je vois passer un écureuil    que je croise les copines     que j'ai laaaargement le temps de penser à mes menus pour la semaine  que j'apprends parfois un truc ou deux. (Plutôt un. )
 Tiens,aujourd'hui, j'ai appris que pour aider un élève à développer son langage, il fallait reformuler. (sans blague? je l'ignorais.) Reformuler, c'est le maître-mot, sache-le.
Exemple: un élève te dit maîcresse, je peux yaller au pipi?(on a beaucoup parlé pipi caca,  mais entre professionnels de la maternelle, on ne peut pas s'en empêcher, tu sais) tu lui réponds mais oui, bien sûr, tu peux aller aux toilettes (répondre toujours au niveau de l'enfant, entendez: ni au dessus ni en deça de ses capacités langagières).
 Seulement maintenant, c'est malin, je me pose une autre question, que jamais j'aurais imaginé me poser un jour (ça sert à ça, il paraît, les grand'messes pédagogiques). La question que je me pose, et que je n'ai pas osé poser à la conférencière, c'est s'il faut reformuler partout, tout le temps, dans tous les cas. Tiens, j'ai cette année dans ma classe un élève qui me demande régulièrement s'il peut aller faire ses selles, faut-il que je reformule en mais oui bien sûr, tu peux aller faire caca?

- L'Ours-mon-mari il est pas à prendre avec des pincettes en ce moment je vous ferais dire, sa piscine est fermée pour dix jours-grands Dieux, mais sa dose d'endorphines, alors? alors il court, bien que ça lui fasse mal aux genoux et réveille ses téhemesses. Et comme il n'a vraiment aucune fierté aucun équipement pour courir (en maillots et lunettes de bain il est bien pourvu en revanche, et très bien outillé pour tout le reste aussi, merci), il court avec un vieux bas de pyjama en pilou. Il ne voit pas où est le problème, d'ailleurs. Mais moi si. Si quelqu'un te voit dans cette tenue, je meurs, je lui ai dit. Personne ne me verra qu'il m'a répondu, je suis discret.
Tellement que ce matin, (à la grand'messe, donc), une collègue [nouvellement promue en haut de la pyramide de l'Educ Nat', mère de la plus grande copine de Brisefer depuis toujours, avec qui j'envisage régulièrement de partager bientôt un jour mes petits-enfants, et qui lit ce blog ( bref pas.n'importe.qui) ] qui me dit, sourire en coin, que tiens au fait j'ai vu ton homme en pyjama en pilou courir hier.

(- Plutôt que de zieuter les hommes qui font leur jogging en petite tenue, elle ferait mieux de répondre à ma question ci-dessus sur la reformulation, on est bien d'accord.)

20 commentaires:

  1. Je reformule : 1 ils nous font vraiment chier avec leurs anim péda de merde !
    2 Ton mec en pyj !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. euh...j'osais pas le dire [ni le 1) ni le 2)] ;-)

      Supprimer
  2. Attends, je réfléchis, je te concocte un truc à la cpc toute fraîche!
    Pour Naternelle: vu le temps qu'on passe à les préparer j'espère que certains y trouvent un peu quelque chose à prendre...Moi j'adore celles en Arts visuels, d'accord, ce ne sont pas les miennes...d'ailleurs on ne choisit pas vraiment ses thèmes. Mais bon, il faut bien nous trouver du boulot, passer le micro pendant les grand'messes, ça te remplit pas la semaine!

    RépondreSupprimer
  3. Ah, toi aussi t'apprends un truc par grand messe? Y'en a qu'une qui m'ai vraiment plu: on s'était papouillé pendant deux heures... Mais j'me rappelle plus l'intitulé!!! C'était sur la relaxation... je crois... Je n'ai jamais pu "réinvestir" en classe.
    Mon mec à moi fait du sport avec un maillot tout pourri (et mouillé vu qu'il les a lavé deux heures avant. Il avait oublié...) mais cela n’affole personne: il fait du rugby!

    RépondreSupprimer
  4. > Laclanso
    C'est le problème des "grand'messes" : on s'adresse à un vaste public -par définition fortement hétérogène- en balançant un message unique, sans se préoccuper des besoins variés des uns ou des autres... Et dans le même temps, on se tue à leur expliquer les bienfaits de la différenciation !
    Commençons (et moi la première) par différencier les propositions de formation, je suis sûre qu'on fera de nombreux heureux !
    :o)

    RépondreSupprimer
  5. Ah ben moi ça m'a drolement rajeunie la grandmesse !!
    car Laurence Lentin, on en parlait haut et fort, il y a juste 30 ans...

    mais bon on était au chaud, tout près des écureuils...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dis donc toi, si c'est bien toi: comment ça se fait-y qu'on n'ayeuh même pas pu se causer trois minutes (ça doit être parce que tu fayotes toujours à mort dans les premiers rangs)(et que t'es même pas sortie à la pause)(??)

      Supprimer
    2. et que si je suis sortie à la pause !!!
      tu penses !!! j'attendais qui tu sais pour un coup de thermos !!!

      mais je déjeunais à la suite, alors pressée j'étais...

      Supprimer
  6. En tant qu'orthophoniste, je te dirais que oui, en théorie, je reformule tout le temps. En pratique, bizarrement, celui qui dit qu'il va "faire ses selles", il n'arrive pas en rééducation avec moi !!!

    (et bien sûr qu'on ne reformule que ce qui est mal dit, hein !)

    RépondreSupprimer
  7. alors je suis pas du métier mais avec l'autre qui veut aller faire ses selles, tu peux toujours reformuler en
    "mais oui bien sûr tu peux aller vider tes intestins"
    ça mange pas de pain et comme ça toi tu évacues (pardon) tes cas de conscience sans prononcer le mot caca...(ça soulage non ?)

    à mon avis il a des parents toubibs celui-là (ou alors c'est son arrière grand-mère qui le garde ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Luna, tu me feras toujours mourir de rire. C'est quand que tu reviens bloguer, hum??

      Supprimer
  8. Ah, mais tant qu'à reformuler, faut être précis: il ne vide pas TOUS ses intestins! Ou alors il va y aller un certain nombre de fois d'affilée, et il ne sera pas en classe, avec sa gastro-entérite. Donc, il vide son rectum, voir un peu son sigmoïde s'il s'applique bien.
    Et non ma mère n'est pas médécin (mon père non plus), je n'ai pas été gardée par mon arrière grand-mère et je ne suis pas médecin moi-même.
    (En plus, ses selles, au moment dit, il ne les FAIT pas, il se contente de les évacuer. Non mais.)

    RépondreSupprimer
  9. Moi aussi ma piscine est fermée pour dix jours, serions nous proches ? (l'odysée par chez moi)... Bref, je m'enquière de savoir si jamais en courant (je ne coure pas en fait moi, je me promène des fois) je croiserais un Ours en pyjama, je saurais rester discrète.

    Moi j'ai pas de grand-messe, mais des fois je me dis que que ça pourrait être rigolo :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé cool ! Bon ben je sais au moins que nous sommes deux à patienter ! Vivement mercredi tiens.

      Supprimer
  10. Il ne pourrait pas aller courir avec Manaudou ??? Elle doit bien de temps en temps entretenir sa forme en dehors d'une piscine ?
    Quand aux grand-messes, je n'y vais plus (heureuse retraitée depuis 5 ans) mais je passais mon temps à relever "les gros mots " : je me souviens de la "centration sur l'apprenant" !!!!!

    RépondreSupprimer
  11. Chez moi, les grand'messes, c'est à peu près pareil ... le chauffage en moins !!! (les tourterelles à la place des écureuils)
    Les écoles n'ont qu'un chauffage "hors gel" le mercredi, économies d'énergie !!! Le froid, ça endort ... et ça aide à supporter toutes ces inepties !!!
    J'ai eu une élève qui, telle un chien, demandait à "aller faire la crotte" ... so chic !!! (qu'est-ce que je raconte, un chien ne demande rien, lui ...)

    RépondreSupprimer
  12. Moi, quand je lis les expressions employées par les petits, j'ai hâte qu'ils reformulent et s'acquittent du ridicule infligé par leurs parents... Autrement, je subis aussi des grand'messes plus ou moins sexy et souvent loooongues parce que ca discute de tout et de rien mais surtout pas de ce qui est au menu... pffff... Quand à reformuler, et pour rester dans le ton, je le dois malgré le fou-rire parfois. Comme cette étudiante allemande qui me dit un jour: "Le week-end, je skie avec mes parents"... sauf que "ski" en allemand se prononce (chi) Mordelol!!

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: