Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mercredi 3 octobre 2012

En vrac et pas rangé dans les coins sombres

Puceminus l'autre jour, elle m'a impressionnée voyez vous, parce qu'elle était capable de me résumer les détails du texte donné par la maîtresse en devoir du soir, Olympie, 800 et quelques avant le petit Jésus, les premiers jeux auxquels les femmes n'étaient pas conviées, toussa et que je me disais qu'elle en savait fichtre bien plus que sa propre mère son frère aîné tiens par exemple, jusqu'à ce qu'elle ajoute, balayant d'un revers de main ma réflexion selon laquelle c'était quand même bien dommage que les femmes aient été exclues des Jeux en me disant "ben écoute: elles pouvaient quand même les regarder à la télé, hein, c'est pas si grave".

Nous avons appris la disparition brutale de l'ancien prof de flûte de Minipuce, celui qui lui a tout appris, à lire ses premières notes, à bien tenir son engin (je parle de la flûte de ma fille), à se tenir droite, à respirer à sentir à compter jusqu'à trois; 'il n'était plus son prof depuis plusieurs années, mais Minipuce l'avait adoré et parlait régulièrement de lui avec un souvenir ému. Eh bien croyez-moi si vous le voulez, apprenant sa mort, sa réaction immédiate juste après un "nooon" attristé, fut: "mais bon sang ça pouvait pas être Monsieur (son prof actuel)( qui soit mort a-t-elle voulu dire), ça m'aurait bien arrangée, ah ça oui".
 Ma fille aînée est un monstre, ça se confirme.

Ce matin, j'ai pressé Puceminus pour qu'on soit à l'heure, pour une fois, au cours de solfège. Pour une fois, nous l'étions, il était 10 heures - 10, je l'ai laissée devant la porte en lui disant fièrement, tu as le temps, le cours ne commence que dans 10 minutes, ce à quoi Puceminus a répondu que chouette, pour une fois elle allait avoir une bonne place. En réalité, le cours commençait à 10 heures et demie comme tous les mercredis et nous étions vraiment en avance, hein. (Et Puceminus a eu une vraiment bonne place, du coup.)

Un peu plus tard, récupérant mon vélo, j'ai suis tombée nez à nez et ce n'était pas désagréable du tout avec un très bel et jeune homme, absolument r. a. v. i. de me voir lui aussi, vu que j'avais attaché le guidon de son vélo en même temps que le mien.
(Ben tout ça pour vous dire que j'ai pas bien les yeux en face des trous, je crois).



A part ça pas grand chose, mes zamis, c'est l'automne qui frappe à notre porte et vous savez quoi? j'ai rallumé mon chauffage, (Bellzouzou l'aïeule, sors de mon corps, je te prie!)

11 commentaires:

  1. Mamie Allet est sortie elle aussi: j'ai fait du feu et sorti les chaussons... Ouin, c'est l'automne!!!

    RépondreSupprimer
  2. Quel bien cela fait de te lire après une dure journée !

    RépondreSupprimer
  3. bon OK c'est peut-être mal rangé mais c'est toujours aussi plaisant à lire :-D
    Bonne journée Bellzouzou !

    RépondreSupprimer
  4. t'avais fait exprès pour le vélo hein????

    RépondreSupprimer
  5. et il était beau comment, c't'homme??bizarre cette affaire de guidon,je dis!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beau genre beau. Si j'avais su qu'il était si beau, j'aurais fait exprès d'attacher son vélo au mien, pour te dire.

      Supprimer
  6. Hummm ! qd je te dis qu'après ton anniv (tes 29 ans !), faut penser à porter des lunettes.... ben, j'ai rai-son !!

    thémilia

    RépondreSupprimer
  7. Je résiste encore à allumer mes radiateurs, j'ai juste sorti une couverture qui est maintenant à demeure sur le canapé...

    RépondreSupprimer
  8. Moi aussi, chauffage !
    Et tête à l'envers...
    Tu me rassures. C'est peut-être pour ça que je te lis si assidûment !!!
    :o)

    RépondreSupprimer
  9. Fou rire .. le coup du vélo ... quand même t'abuses hein.
    Si tu crois qu'on te croit quand tu dis ketlapa fait exprès !
    oh pétard j'ai bien ri

    Patricia

    RépondreSupprimer
  10. hihihi! vous avez des poches sous les yeux! excellent cette image! et j'aime beaucoup aussi le passage avec le jeune homme ravi! je m'imagine totalement vivre cette même scène!

    bisous

    Casa

    ps : oui, c encore moi! ;)

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: