Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

vendredi 31 août 2012

en vrac et en pas rangé, pour changer.

- Figurez-vous que j'aurais jamais cru ça possible, mais qu'il m'est arrivé la même mésaventure qu'à Brisefer il y a quelques années: cet été, j'ai eu les tétons en feu, - pas parce que j'avais passé la nuit avec George pour une fois, mais plus prosaïquement à cause du sable et du sel dans mon maillot de bain, j'en ai bien peur. Ça a duré plusieurs jours, et je me voyais déjà rester comme ça à vie, les tétons en feu, c'était terrible. (inutile de me plaindre, c'est passé.)

- Mon ministre préféré a déclaré qu'"il serait digne de mieux payer les enseignants", et a ajouté que "l'Etat n'en a pour le moment pas les moyens". Ben tu sais quoi, Vincent? à la limite, tu disais rien, c'était pareil. Comme pour la baisse de 6 centimes du litre d'essence, à mon avis.
 
- Certaines années fastes, on fait la répartition des élèves dans les classes simplement et à  la bonne franquette, à toi les petits à moi les moyens et les vaches seront bien gardées, seulement il en est d'autres -des années, pas des vaches-où les choses se compliquent, quand par exemple les petits sont trop nombreux, les gueux, pour tenir dans une seule classe et qui c'est qui va devoir soulager sa collègue et lui prendre quelques-uns de ses petits dans sa classe de moyens, c'est bibi.
Ordoncques mon ami, toute la difficulté réside dans le choix des petits qui vont intégrer la classe des moyens, vu que ma collègue elle voit clair comme dans l'eau de roche dans mon jeu, pardi, que je ne vais pas m'amuser à lui piquer Jeannot dont on a tous vu fin juin, lors des 5 minutes qu'a duré l'inscription à l'école, même si sa mère lui avait filé trois temesta la demi-heure avant pour qu'il se tienne, qu'il était du genre un peu remuant le cher enfant. Et encore moins Jeannette dont le frère aîné a laissé un si cuisant souvenir que rien que d'y songer j'en ai une veine qui me ressort de l'endroit honteux que c'est interdit de dire.
Alors que ma collègue, elle, son but dans la vie c'est précisément de me refiler ceux-là, mais c'est sans compter que moi aussi je vois clair dans son jeu comme dans l'eau de roche.
Bon tout ça pour te dire que c'est pas gagné cette affaire de petits à se partager.

- A part ça pas grand'chose, mes zamis. Vous voulez que je vous parle de ce pauvre Johnny, peut-être?

- Je peux vous causer aussi de Delarue, si vous préférez.
Vous n'avez pas l'air bien intéressés bande d'ingrats, je vous laisse, hein, j'ai une rentrée à préparer.

14 commentaires:

  1. Tu triches... T'avais mis une photo pour Brisefer !!!

    Blague à part, courage pour ta rentrée...

    Bises du Nord.
    Lysa

    RépondreSupprimer
  2. Aaah ! ouaip, ma Bellzouz... ça va être chaud avec les petits gueux, surtout 5j/7 !! Hihihi ! c'est ki qui va pleurer, hein ? c'est ki ?
    Quant à François, Vincent et les autres, ouaip, ça craint, ça craint....



    On va peut-être regretter N et C ????

    Ok, je sors !

    thémilia

    RépondreSupprimer
  3. Eh, moi, au cours de mes délicieuses vacances à vélo, ce n'étaient pas mes tétons qui étaient en feu...
    Pour en revenir au partage des PS, la directrice a un net avantage sur nous...elle les pratique quelques instants dans son bureau. Et souvent ça suffit largement pour se faire une idée de l'énergumène...après...faut voir si t'as été gentille avec elle l'an passé...Faut jamais négliger sa directrice!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as parfaitement raison, sauf que la directrice a été arrêtée en juin et que c'est moi qui ai fait les inscriptions à sa place, cette année, j'ai donc une très confortable longueur d'avance ;-)

      (pour ce qui n'est pas tes tétons et je vois très bien de quoi tu causes===> mytosyl, huhu!)

      Supprimer
  4. je suis pas sûre que ça soit à cause du sel et du sable les tétons en feu...

    RépondreSupprimer
  5. Chez nous, pour les répartitions, ça s'est tellement pas bien passé que c'est chez le grand chef qu'on va aller les faire le jour de la pré-rentrée ! :-/

    RépondreSupprimer
  6. Pfff... moi je dis que c'est toi qui te tape le double niveau, alors que c'est toi qui doit avoir la préséance du choix !
    Namého !

    RépondreSupprimer
  7. Ils ont fait quoi en 2009 les gens ? Chez nous aussi ya trop de petits, et donc moi aussi j'aurai quelques Petits en plus de mes Moyens... Les nôtres ont déjà fait une année de TPS, donc on les connaît... enfin surtout leurs maîtresses, mais je leur fais confiance.
    Bon courage pour les répartitions, et bonne rentrée !

    RépondreSupprimer
  8. On dirait qu'en 2009 les gens se sont consolés d'avoir fait le mauvais choix présidentiel alors ils ont pondu comme des malades, ça a dû les rassurer. Dans 2 ans c'est bon, t'es tranquille :-)

    RépondreSupprimer
  9. Eclats de rire en lisant ton post... j'espère que la rentrée s'est bien passée !

    RépondreSupprimer
  10. Oh purée mais c'est que ça te fout une ambiance par terre en un rien de temps c't'affaire !!!!! bon courage
    Patricia

    RépondreSupprimer
  11. Ah oui je confirme, le PS on va en manger stannée, c'est quelque chose. Dans ma chtite école de 83 loustics, 40 PS. On a réparti au tit bonheur la chance, moi j'en m'en fous chuis pas concernée, j'ai choisi mes 8 MS triés sur le volet je te dis même pas, que du mignon autonome qui booste son neurone, rapport que les 19 GS c'est pour ma pomme, que j'ai pas d'ATSEM à part deux fois 40 minutes par jour et encore, et que dans le lot de 19 y'en a du gratiné, que c'est quelque chose (des camisoles, anyone??)

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: