Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

dimanche 18 mars 2012

ça pousse.

A l'heure du coucher on est fière de sa toute (plus si) petite qui a pris d'elle même une grande décision et courageusement décidé accepté de porter ça toute la nuit sur son pouce fétiche,
-le droit-
pis au petit matin, on trouve ça au pied de son lit:
et on se dit que c'est pas gagné.

On retente le coup la nuit suivante, double ration de scotch, toujours avec l'aval contraint et forcé de la Puceminus,
et au petit matin, le scotch y est encore.
Yihaaa, Victoire et Congratules! Que c'est facile d'élever un enfant et que ceux qui pensent le contraire ne savent pas s'y prendre! 

Sauf que la peau du pouce gauche est toute blanche et ridée comme au sortir d'un bon bain, si tu vois ce que je veux dire.

[T'as eu la mémoire courte sur ce coup-là, ma vieille, me signale, -toujours subtilement- l'Ours.]

27 commentaires:

  1. Ah Ah ah

    Non promis j'ai pas rigolé, à peine esquissé un sourire.

    Deux solutions, au moins s'offrent à vous, l'amputation du pouce gauche ou l'emballage des 2 pouces...

    Bon courage ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'emballage des deux pouces, chais pas, je trouve ça trop dur. J'opte pour l'amputation, à choisir.

      Supprimer
  2. Nous, on avait fait la fête du pouce, cadeau à l'appui!
    Mais, bon, j'ai arrêté la cigarette... je sais ce que c'est!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la fête du pouce, c'est dans l'ewprit de la fête du slip, dis?

      Supprimer
  3. Reste plus qu'à emballer les 2, ou a mettre des croutons de pain sur chaque pouce (style bras de fer chinois hein).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je savais que tu trouverais une chouette idée.

      Supprimer
  4. l'option crouton "bras de fer chinois" est pas mal je trouve... j'ai pas de suceur de pouce à la maison mais j'ai des gratouilleuses d'eczéma, on a essayé les gants fin en soie (ceux pour le ski) bah on les retrouve par terre le lendemain matin :-/

    sinon j'ai vu sur le site de notre gentil orthodontiste maxilo-facial :

    CONCERNANT LES SUCEURS DE POUCE ou de doigts, seulement s’ils présentent une déformation, doivent être traités avec un petit appareil (SI LE SUCEUR n’a pas de déformation, surtout ne le culpabilisez pas, laissez le tranquille, à partir de 7-8 ans, on lui mettra éventuellement un appareil pour l’aider à arrêter la succion).

    je ne sais pas du tout à quoi ça ressemble ni si c'est barbare ou efficace...

    alors bon courage

    RépondreSupprimer
  5. Moi, j'ai utilisé le vernis dégueu amer sur la demande de Malouloute (9 ans à l'époque). Ça s'achète en pharmacie.
    Ça a été radical !
    Et tu peux en mettre sur tous les doigts, même des pieds !
    Et c'est VRAIMENT dégueu !
    :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tiens, je n'y avais pas pensé. je sens que ça va lui plaire, dans le genre radical.

      Supprimer
  6. bah ! t'inquiète pas : ma mère a sucé son pouce jusqu'à... trés tard, quoi !!! Et pas de pb de dent ou quoi que ce soit, hein !!
    Relax ma bellzouz !!

    Moi, qui commence la "conduite accompagnée" avec n°2, je te jure que le suçage de pouce, c'est mignonnet tout plein.....



    j'ai peur, j'ai peur...


    thémilia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la conduite accompagnée c'est l'année prochaine chez nous, et promis, je vous ferai du lourd pas du mignonnet tout plein.

      Supprimer
  7. pour matthieu, seule solution efficace, dormir avec des chaussettes, après quelques "mon pouce me maaaaaaaaaaaaanque" c'était gagné, merci les chaussettes !!!

    RépondreSupprimer
  8. L'histoire ne nous dit pas quel rôle a joué le cheval dans c't'histoire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il n'est là que pour faire parler les blogueuses, je crois.

      Supprimer
  9. Ouais, c'est vrai, qu'est-ce qu'il fait là, le cheval?
    Et pourquoi ce serait mal de sucer son pouce, d'abord?

    RépondreSupprimer
  10. Le vernis dégueu n'est pas dégueu très longtemps, après l'avoir bien sucé, il perd son goût ... (enfin, c'était comme ça "dans mon temps" !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. faudrait savoir, alors. Mistingueeeeeeeeette, viens voir ici toudsouite!

      Supprimer
  11. Mon numéro 3, bientôt 14 ans, suce son pouce, encore... C'est le seul de la fournée qui n'a pas besoin d’orthodontie!!!

    RépondreSupprimer
  12. Même constat chez nous, la Petiote (10 ans et demi) n'arrive pas à lacher son cher pouce. En même temps, j'ai moi-même arrêté à 12 ans bien tassés, que le dentiste de la famille m'a fait un moulage en vue d'un appareil. Que je n'ai finalement jamais eu. Alors bon...

    RépondreSupprimer
  13. ça lui passera bien un jour..j'espère!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. inch All....oups! je crois que c'est pas le moment.

      Supprimer
  14. Ah que j'aime venir prendre une bonne tranche de rire chez toi ! En plus, j'ai cru comprendre que tu es aussi mes tresses des colles !

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: