Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

vendredi 25 mars 2011

Diabolicum

Quand on est maîtresse, de la vie privée des parents d'élèves, on sait TOUT. Pas la peine de nous faire le coup du "veuillez bien nous excuser, on a tous été terriblement malade hier, à ne pas pouvoir se lever pour venir à l'école", nous on saura qu'en réalité vous avez passé la journée au parc Astéri*x en famille. Parce que votre mioche nous le dira, dès que vous aurez tourné les talons et sans qu'on lui demande rien en plus, je le jure.
Comme il nous dira aussi qu'hier soir votre femme et vous, (oui: vous là), vous vous êtes grognés très fort et que si vous avez une mine de chiffon pas bien repassé ce matin c'est que vous avez passé la nuit sur la corde à linge, mais bon avant de partir travailler ça allait mieux, vous vous êtes même fait trois bisous sur la bouche et maman elle a dit pardon mon chéri. Mais je vais te dire: ce qui est encore plusse fort, c'est les fuites qui proviennent des enfants de collègue. Je te fais pas un dessin, tu vois tout de suite combien ça augmente la valeur du potin, l'élève enfant de collègue, ça, c'est le doublé-gagnant suprème. Tiens, pas plus tard qu'hier, j'accompagne Puceminus en sortie scolaire, et j'en profite pour saluer son petit congénère B., fils de ma collègue A. avec qui j'ai fait jadis l'école des maîtresses; je lui demande comment va sa maman, il me répond tout à trac et sérieux comme un pape que ça va, mais elle a toujours son cholestérol. Tiens, tu vois, dommage 'reusement qu'elle avait pas la gale aux dents ou des flatulences nocturnes, je l'aurais su.

13 commentaires:

  1. C'est pour ça que j'essaie de faire attention à ce que je dis devant mes enfants. La vérité sort toujours de leur bouche!

    RépondreSupprimer
  2. Je confirme, on sait TOUT ! Ma préférée, d'une ex-élève de PS : "Ben tu sais hier c'était la Saint Valentin, et ben Papa et Maman ils nous ont mis un DVD et ils sont allés faire des calins dans la chambre..."

    RépondreSupprimer
  3. > laeti
    EXCELLENT ! Les enfants sont loin d'être stupides !!!

    > Bellzouzou
    Tu as bien raison. Mais tu sais aussi que tout ce qui est dit en classe, et quel que soit le ton employé, humour fin ou énervement extrême, est répété de même à la maison... :o)

    RépondreSupprimer
  4. Ahhh oui, on sait tout, même que parfois je préférerais pas, tiens !
    Une élève m'avait raconté qu'elle avait vu son papa se laver la quéquette dans le lavabo de la salle de bain et qu'elle avait trouvé ça rigolo. Je te dis pas les efforts que je devais faire à chaque fois que je croisais le monsieur pour ne pas visualiser la scène...

    RépondreSupprimer
  5. :-D Mes deux petits ont la langue tellement bien pendue que je préfère ne pas essayer d'imaginer ce qu'ils disent de nous à l'école.
    En tout cas ça doit être top comme boulot niveau potins de premier choix !

    RépondreSupprimer
  6. Moi, j'ai même appris par le fils d'une collègue qu'elle avait voté Sarkosy "mais chut, maîtresse, c'est un secret, il faut pas le dire!". D'ailleurs, je le dis pas!

    RépondreSupprimer
  7. ça fait surtout plaisir quand il s'agit des enfants des autres mais les tiens ... hein te feraient pas un truc pareil nonnnnnnnnn ...i z irait pas dire au monsieur qui te loue un truc tout pourri avec rats comme voisins que "papa il a dit que t'avais plein de sous mais que tu les gardais sous le matelas" noooooooonnnn
    Heureusement que le ridicule ne tue pas

    RépondreSupprimer
  8. raaah ! ces mioches !! des vraies pipelettes !!!

    thémilia

    RépondreSupprimer
  9. Oh que oui et dans les deux sens ! ;-)

    RépondreSupprimer
  10. je ne veux même pas imaginer ce que disent les miens...
    de toute façon, je vais jamais les attendre à l'école, je bosse ^^

    RépondreSupprimer
  11. C'est mieux que la télé, dis donc !

    RépondreSupprimer
  12. Et moi je me rappelle d'une petite élève qui m'avait raconté son week-end à Cen*ter Pa*rc, et comment son papa était rentré le dimanche soir avec un vélo pour le petit frère , parce que ben oui, tu comprends maîtesse, il n'en avait pas!

    RépondreSupprimer
  13. Attention a l'interprétation!!! Suzanne raconte à la dame de la cantine que Gilles a reçu un bout de bois sur le nez et que le nez est cassé. La dame de cantine "fait" aussi le car, quand elle voit Gilles à l'arrêt elle compatit: "Ça vous fait un gros nez!!!" A quoi Gilles répond qu'il a toujours eu un gros nez!!!

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: